#Mali : Nuit du textile africain : Rendez-vous le 18 mai prochain

Dans le cadre de la promotion de la mode et du textile africain, la Haute couture chez Marie Kaba qui séduit par son esprit d’entreprise organisera la première édition de la «Nuit du textile africain», le 18 mai prochain au Centre international de conférences de Bamako (CICB) sous le thème : «Mode et diplomatie».

Publié lundi 04 mars 2024 à 07:48
#Mali : Nuit du textile africain : Rendez-vous le 18 mai prochain

 Des mannequins habillés avec du textile africain

 

 

 

 L’événement d’envergure internationale réunira les créateurs de mode africaine, les mannequins de renom et autres professionnels de l’art et de la culture.    Après le lancement et un premier casting à Bamako, les initiateurs ont organisé, vendredi dernier dans un hôtel de la place, une soirée de promotion autour d’un cocktail pour expliquer davantage l’importance de ce rendez-vous à venir. C’était en présence du directeur national de l’Artisanat, Daha Niasse, de diplomates, de mannequins et d‘autres invités de marque ainsi que l’initiatrice principale de la soirée et créatrice de mode, Marie Kaba.

 Celle-ci a expliqué l’importance du textile dans notre quotidien et sa place dans les relations diplomatiques. Selon elle, cette activité permettra de booster l’utilisation du textile africain, mais surtout de lui offrir une place de choix sur le marché de l’art africain. Et de dire que dans le domaine de la coopération, le textile est un outil qui renforce les relations culturelles entre les pays et développe les échanges commerciaux.

La Nuit du textile africain n’est pas un simple défilé de mode, mais treste une action de promotion du secteur de l’artisanat qui contribue au développement socio-économique de notre pays. Et la Haute couture chez Marie Kaba est  l’aboutissement d’un long processus de croissance  qui a été parfois semé d’embûches et de défis. Et la créatrice de mode de soutenir que les ressources limitées et les défis logistiques au départ n’ont pu entamer sa détermination dans sa quête d’excellence.


«Dès  les premiers jours,  je me suis engagée avec  passion  et détermination à  investir  mon temps,  mon énergie  et  à  puiser  dans  mes  propres ressources  pour   développer  cette   entreprise,  consciente  de  son   potentiel à devenir une véritable vitrine de la mode internationale», expliquera Marie Kaba. Aujourd’hui, la Haute couture chez Marie Kaba est une entreprise de mode respectée et reconnue dans l’industrie de la mode à l’échelle internationale.

Le thème est très  significatif dans le contexte actuel de notre pays.  En utilisant la mode comme un langage universel, cela va favoriser la compréhension culturelle et renforcera les liens diplomatiques  entre les nations africaines et le  reste du monde. Aux dires de Marie Kaba, cette synergie entre la mode et la diplomatie vise à promouvoir la diversité culturelle tout en créant des opportunités économiques et artistiques à l’échelle internationale. La   mode est bien   plus   qu’une   simple   expression d’esthétique. C’est   un   langage universel qui transcende les barrières linguistiques et culturelles, surtout en cette période où les frontières semblent se fermer.

Elle fera aussi sienne cette pensée d’Yves-Sain-Laurent :  “la  mode  n’est  pas quelque chose qui existe seulement dans les vêtements. La mode est dans l’air porté par le vent, on la devine».  Ainsi, la Nuit du textile africain n’est pas simplement un défilé de mode, mais c’est aussi un pont entre les nations, un dialogue des cultures, et une  affirmation de l’identité africaine dans toute sa splendeur, a-t-elle expliqué.

Dans un magazine sur les ambitions de la styliste malienne, le   ministre chargé de la Culture, Andogoly Guindo, témoigne de l’engagement et de la qualité du travail de Marie Kaba et rassure aussi sur l’accompagnement des autorités de la Transition dans la quête de souveraineté du textile malien. Le directeur national de l’artisanat a dit ceci : «il fallait cet événement d’envergure pour combler le vide dans la promotion du textile africain après Chris Seydou». La Haute couture de  Marie Kaba  porte l’image du pays sur les grands podiums de la mode a rappelé  le représentant du ministre.

Amadou SOW

Lire aussi : #Mali : Festival Hola Bamako : Rendez-vous pris pour le 19 avril prochain

Lentement mais sûrement, le Festival culturel multidisciplinaire Espagne-Mali «Hola Bamako», à l’initiative de l’ambassade d’Espagne dans notre pays, fait son trou. La 7è édition de ce rendez-vous culturel se tiendra du 19 au 20 avril prochain sur l’esplanade du Palais de la culture Am.

Lire aussi : #Mali : Conservatoire des arts et métiers multimédia : Un vivier d’artistes

La promotion des métiers des arts et de la culture demeure une priorité des autorités de notre pays. C’est dans cette vision que le Conservatoire des arts et métiers multimédia Balla Fasséké Kouyaté (Camm-BFK) a été créé en 2003 pour assurer la formation des artistes et le développ.

Lire aussi : #Mali : Colloque sur le renouveau au Mali : Des thématiques riches et variées

«Le Renouveau au Mali : état des lieux et perspectives» était le thème d’un colloque organisé, mardi dernier à la Pyramide du souvenir, dans le cadre des activités commémoratives du 33è anniversaire des événements du 26 mars 1991, date de l’avènement de la démocratie au Mali..

Lire aussi : #Mali : FAIC : Le sempiternel souci de mobilisation des ressources financières

Depuis son opérationnalisation en 2019, le Fonds d’appui à l’industrie cinématographique (Faic) continue de subir de plein fouet une restriction budgétaire, rendant difficile l’atteinte de ses objectifs..

Lire aussi : #Mali : Maison africaine de la photographie : Résultats satisfaisants

Au moment où notre pays est fortement engagé dans l’organisation de la 14è édition des Rencontres de Bamako, Biennale africaine de la photographie, les administrateurs de la Maison africaine de la photographie (Map) étaient réunis, hier à son siège à Niamakoro cité Unicef, à la faveur .

Lire aussi : #Mali :Musée national : Un nouveau challenge

Dans un contexte marqué par la baisse des ressources financières, le Musée national du Mali a tenu, vendredi dernier dans ses installations, la 35è session ordinaire de son conseil d’administration. L’ouverture des travaux était présidée par le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de.

Les articles de l'auteur

#Mali : Festival Hola Bamako : Rendez-vous pris pour le 19 avril prochain

Lentement mais sûrement, le Festival culturel multidisciplinaire Espagne-Mali «Hola Bamako», à l’initiative de l’ambassade d’Espagne dans notre pays, fait son trou. La 7è édition de ce rendez-vous culturel se tiendra du 19 au 20 avril prochain sur l’esplanade du Palais de la culture Amadou Hampâté Ba sous le thème : «Mali-Espagne, deux cultures, une musique»..

Par Amadou SOW


Publié vendredi 12 avril 2024 à 09:25

#Mali : Conservatoire des arts et métiers multimédia : Un vivier d’artistes

La promotion des métiers des arts et de la culture demeure une priorité des autorités de notre pays. C’est dans cette vision que le Conservatoire des arts et métiers multimédia Balla Fasséké Kouyaté (Camm-BFK) a été créé en 2003 pour assurer la formation des artistes et le développement du secteur des arts et de la culture..

Par Amadou SOW


Publié mardi 02 avril 2024 à 08:57

#Mali : Colloque sur le renouveau au Mali : Des thématiques riches et variées

«Le Renouveau au Mali : état des lieux et perspectives» était le thème d’un colloque organisé, mardi dernier à la Pyramide du souvenir, dans le cadre des activités commémoratives du 33è anniversaire des événements du 26 mars 1991, date de l’avènement de la démocratie au Mali..

Par Amadou SOW


Publié jeudi 28 mars 2024 à 08:24

#Mali : FAIC : Le sempiternel souci de mobilisation des ressources financières

Depuis son opérationnalisation en 2019, le Fonds d’appui à l’industrie cinématographique (Faic) continue de subir de plein fouet une restriction budgétaire, rendant difficile l’atteinte de ses objectifs..

Par Amadou SOW


Publié lundi 25 mars 2024 à 09:45

#Mali : Maison africaine de la photographie : Résultats satisfaisants

Au moment où notre pays est fortement engagé dans l’organisation de la 14è édition des Rencontres de Bamako, Biennale africaine de la photographie, les administrateurs de la Maison africaine de la photographie (Map) étaient réunis, hier à son siège à Niamakoro cité Unicef, à la faveur de la 31è session ordinaire de son conseil d’administration..

Par Amadou SOW


Publié vendredi 22 mars 2024 à 07:44

#Mali :Musée national : Un nouveau challenge

Dans un contexte marqué par la baisse des ressources financières, le Musée national du Mali a tenu, vendredi dernier dans ses installations, la 35è session ordinaire de son conseil d’administration. L’ouverture des travaux était présidée par le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly Guindo, en présence du directeur général de l’institution, Dr Daouda Keïta..

Par Amadou SOW


Publié lundi 18 mars 2024 à 09:48

#Mali : Festival international Sogobô de Bamako : Rendez-vous le 20 mai prochain

La 1ère édition du Festival international Sogobô de Bamako se déroulera du 20 au 26 mai prochain sur la Place du cinquantenaire à Bamako sous le thème : «Le rôle des masques et marionnettes dans la socialisation des enfants»..

Par Amadou SOW


Publié mercredi 13 mars 2024 à 08:17

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner