Mali, Transformation digitale: Une semaine pour comprendre les défis, enjeux et perspectives

L’événement sera marqué par de formations, de débats stimulants et instructifs, de partage d’expériences et de présentations de solutions numériques

Publié mercredi 15 novembre 2023 à 07:30
Mali, Transformation digitale: Une semaine pour  comprendre les défis, enjeux et perspectives

Une vue des officiels à la cérémonie d’ouverture tenue à la Bibliothèque nationale

 

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Abdoul Kassim Ibrahim Fomba, a présidé, lundi dernier à la Bibliothèque nationale, la cérémonie de lancement de la 1ère édition de la Semaine de la transformation digitale au Mali. L’événement se tient du 13 au 17 novembre 2023 et a pour thème «Entrepreneuriat et transformation digitale au Mali : défis, enjeux et perspectives». C’est une initiative de Codesign et SA création (une agence en conseil design et brand marketing).

La cérémonie a enregistré la présence du directeur général du Complexe numérique de Bamako (CNB), Hamed Salif Camara qui représentait également le ministre de la Communication, de l’économie numérique et de la Modernisation de l’Administration et de la directrice de Codesign, Aïchatoun Amadou Touré.

La Semaine de la transformation digitale au Mali, c’est cinq jours de formations, de débats stimulants et instructifs, de partage d’expériences et de présentations de solutions numériques. L’objectif est de sensibiliser à travers des thématiques sur l’importance du digital dans les différentes activités.  Il s’agit également de créer un cadre d’échanges entre les Petites et moyennes entreprises (PME) et de former sur les outils digitaux essentiels pour aider les entreprises à améliorer leurs compétence, compétitivité et productivité. 

Tous les secteurs ont leur place dans la digitalisation, selon la directrice de Codesign qui a également mis l’accent sur l’importance de garantir l’inclusion pour les différents secteurs. «L’inclusion numérique signifie offrir des solutions adaptées à tous les secteurs, y compris ceux qui n’ont pas accès à cette technologie. Et la transformation digitale consiste à réinventer la façon de créer de la valeur, et pour cela il faut se doter des compétences digitales essentielles  pour pouvoir bien mener la transformation», a développé Aïchatoun Amadou Touré. ll a fait remarquer l’évolution induite par les technologies dont certaines permettent aujourd’hui aux personnes n’ayant pas de Smartphones de bénéficier de toutes les fonctionnalités d’une application intelligente. Il y a également la voix IP qui permet de transmettre la voix sur des réseaux compatibles.

«Aujourd’hui, rien ne se fait dans une administration sans ordinateur. Rien ne se fait sans outil numérique. Le Covid a révélé l’utilité du numérique. Le télé travail était réel avant l’apparition de cette maladie parce que les professionnels de ce secteur ont compris que l’efficience se trouve dans la transformation numérique», a introduit le directeur général du Complexe numérique de Bamako. Ahmed Salif Camara a signalé que sa structure a décidé d’accompagner cette activité à cause de son importance pour le développement de tous les secteurs.

Pour sa part, la coordinatrice de la Semaine, Fatoumata Sondé, a expliqué que la transformation digitale est devenue un élément essentiel pour la croissance et la compétitivité des entreprises. Elle offre en effet des opportunités de développement économique significatif et permet de résoudre des défis majeurs. «L’adoption de ces technologies est encore limitée dans notre pays en particulier parmi les entrepreneurs et les jeunes entreprises. La technologie est au cœur de tous nos processus en entreprise, de la ressource humaine à la vie financière en passant par la production, le marketing et la commercialisation», a-t-elle fait savoir.


Avant de rappeler que ce sont des questionnements qui ont conduit à des séries de sondages et de formations à l’endroit de plus d’une centaine d’entreprises. «Nous avons identifié deux problèmes majeurs qui sont le manque d’information et de formation et un espace d’accompagnement pour piloter leurs projets de transformation digitale. C’est ainsi que nous avons décidé de mettre à la disposition de ces entreprises, cet événement», a justifié la coordinatrice. Elle a invité les potentiels partenaires à se joindre à eux pour amener le Mali, à travers ses entreprises, vers l’émergence à l’horizon 2030.

«Nous sommes en crise, mais c’est dans la crise qu’on créé des opportunités et     c’est dans la crise que toutes les grandes nations se sont  développées», a noté le ministre de la Jeunesse et de Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne. Abdoul Kassim Ibrahim Fomba a estimé que toute  transformation, toute innovation doit apporter un changement positif. «Toutes les actions que vous allez mener au niveau de la digitalisation doit apporter un changement positif pour notre pays.

Il faut que cela soit une digitalisation consciente pour le bien  de  la jeunesse et  de notre continent. Aujourd’hui, vous êtes en mission qui consiste à prendre des décisions pour transformer positivement notre pays», a-t-il encouragé.

Enfin le ministre Fomba a invité tous les acteurs du   numérique à accompagner les Aigles pour la CAN 2023 en Côte d’Ivoire.

Fatoumata Mory SIDIBE

Lire aussi : #Mali: Secteur minier : Le PGSM offre des équipements à l’Eni-ABT

Le Projet de gouvernance du secteur minier (PGSM), un financement de la Banque mondiale, a offert des équipements à l’École nationale d’ingénieurs Abderhamane Baba Touré (Eni-ABT)..

Lire aussi : #Mali : Épluchures et restes de table : Des nourritures pour animaux

Les restes d’aliments, au lieu de se retrouver dans les poubelles ou jeter à même le sol, sont séchés par des femmes avant d’être revendus aux éleveurs et autres propriétaires d’animaux qui les transforment en aliment bétail. Vendeurs et acheteurs, chacun y trouve son compte.

Lire aussi : #Mali : Sita : Pour la promotion des métiers

Cette année, les métiers ciblés sont, entre autres, la construction, la production et la transformation agro-alimentaire, l’hôtellerie et la restauration, l’artisanat utilitaire, le numérique et la transformation digitale. Les pays amis invités sont notamment le Maroc (invité d’honneur).

Lire aussi : #Mali : Service Garbal : Des informations fiables pour guider les éleveurs

Le ministre de l’Élevage et de la Pêche, Youba Ba, a visité, vendredi dernier à l’immeuble Jean Marie Cissé sis à l’ACI 2000, le centre d’appel Orange M-Agri qui abrite le Projet Garbal..

Lire aussi : #Mali : Éventail de mariage : Une valeur ajoutée au look de la mariée

De plus en plus sollicité dans les cérémonies de mariage, cet accessoire de beauté peut être personnalisé. Il s’adapte à tous les styles vestimentaires.

Lire aussi : #Mali : Élevage : Padel-M offre des équipements aux interprofessions

Le Projet d’appui au développement de l’élevage au Mali (Padel-M) a remis lundi une importante quantité de matériels aux interprofessions partenaires..

Les articles de l'auteur

#Mali: Secteur minier : Le PGSM offre des équipements à l’Eni-ABT

Le Projet de gouvernance du secteur minier (PGSM), un financement de la Banque mondiale, a offert des équipements à l’École nationale d’ingénieurs Abderhamane Baba Touré (Eni-ABT)..

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié mardi 11 juin 2024 à 17:52

#Mali : Épluchures et restes de table : Des nourritures pour animaux

Les restes d’aliments, au lieu de se retrouver dans les poubelles ou jeter à même le sol, sont séchés par des femmes avant d’être revendus aux éleveurs et autres propriétaires d’animaux qui les transforment en aliment bétail. Vendeurs et acheteurs, chacun y trouve son compte.

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié mercredi 05 juin 2024 à 18:36

#Mali : Sita : Pour la promotion des métiers

Cette année, les métiers ciblés sont, entre autres, la construction, la production et la transformation agro-alimentaire, l’hôtellerie et la restauration, l’artisanat utilitaire, le numérique et la transformation digitale. Les pays amis invités sont notamment le Maroc (invité d’honneur), le Burkina Faso, le Niger, la Guinée et la Côte d’Ivoire.

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié mardi 04 juin 2024 à 18:40

#Mali : Service Garbal : Des informations fiables pour guider les éleveurs

Le ministre de l’Élevage et de la Pêche, Youba Ba, a visité, vendredi dernier à l’immeuble Jean Marie Cissé sis à l’ACI 2000, le centre d’appel Orange M-Agri qui abrite le Projet Garbal..

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié lundi 03 juin 2024 à 09:03

#Mali : Éventail de mariage : Une valeur ajoutée au look de la mariée

De plus en plus sollicité dans les cérémonies de mariage, cet accessoire de beauté peut être personnalisé. Il s’adapte à tous les styles vestimentaires.

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié jeudi 30 mai 2024 à 19:00

#Mali : Élevage : Padel-M offre des équipements aux interprofessions

Le Projet d’appui au développement de l’élevage au Mali (Padel-M) a remis lundi une importante quantité de matériels aux interprofessions partenaires..

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié mardi 28 mai 2024 à 18:23

#Mali : Redevabilité : La commune III présente son compte administratif aux citoyens

Installation de panneaux solaires, construction d’une salle polyvalente, achat de matériels informatiques et de mobiliers de bureau, actions menées dans le domaine de l’éducation, de la santé, de la solidarité et de l’autonomisation des femmes....

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié lundi 27 mai 2024 à 17:53

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner