Programme Holibreak : Pour booster l’entrepreneuriat au Mali

La Société SOS Technologie, en partenariat avec Cesiri business corps, veut offrir aux apprenants des formations adaptées aux besoins du marché afin de contribuer à la lutte contre le chômage.

Publié mardi 02 mai 2023 à 07:39
Programme Holibreak : Pour booster l’entrepreneuriat au Mali

 Plusieurs thématiques ont été abordées lors de cette 1ère édition

 

Concrètement, il s’agit de leur faire découvrir les perspectives et les solutions de l’entrepreneuriat au Mali à travers le programme Holibreak dont la 1ère édition a été lancée, samedi dernier. L’évènement était présidé par le représentant du ministre de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’administration, Abdoul Kader Ky. C’était en présence du président de SOS Technologie, Samba Togola.

Plusieurs thématiques ont été abordées lors de cette 1ère édition, à savoir la qualité d’une formation adaptée, l’introduction à des modèles d’entrepreneuriat innovant et la synergie de création d’emplois durables.

«Le changement climatique, le genre et l’emploi sont des problématiques majeures de ce siècle», a introduit Abdoul Kader Ky. Et de souligner que les questions d’emploi poussent des milliers de jeunes sur les routes du désespoir dans les fins fonds du désert et de la mer au péril de leur vie. «Ce fléau, s’il n’est pas traité avec la plus haute importance, videra nos contrées de leurs bras valides en réduisant ainsi à néant tous les efforts de planification de développement» a-t-il fait savoir.


Le représentant du ministre a, par ailleurs, assuré de la présence de l’État auprès de la jeunesse pour les accompagner sans relâche. «Toute initiative réfléchie et ayant un impact pour notre pays, avec une jeunesse qui prend son destin en main, ne peut qu’être accompagnée. Je demande aux jeunes d’être audacieux et d’avoir l’esprit d’entrepreneuriat», a déclaré Abdoul Kader Ky.

Le président de SOS Technologie a expliqué que le programme Holibreak consiste à mettre en avant les limites de la formation universitaire. «Notre idée, c’est de pouvoir échanger de façon inclusive pour que chacun donne son avis pour offrir des formations nécessaires et adaptées aux besoins des Maliens.


Nous allons aussi parler des types d’entrepreneuriat qu’on n’utilise pas au Mali», a souligné Samba Togola. Selon lui, il faut trouver des formations adaptées aux besoins pour diminuer le taux de chômage et créer d’autres activités pouvant amener les jeunes à renforcer leurs compétences pour être aptes sur le marché de l’emploi.

Pour mener à bien cette mission, SOS Technologie a mis des processus en place. Il y a les symposiums qui consistent à demander à des experts d’intervenir sur des thèmes spécifiques, la foire des bacheliers, les Hackatons qui sont organisés avec l’ensemble des universités. S


’y ajoutent les Olympiades (activités de renforcement de capacité et de recherche scientifique), les camps d’employabilité et le Bootcamp. Samba Togola a expliqué que par la suite, des jeunes seront amenés à créer «leurs propres emplois dans le but d’avoir des entrepreneurs sur le marché qui peuvent conduire le produit vers sa viabilisation».

SOS Technologie est une entreprise malienne spécialisée dans le métier du numérique. Son concept Holibreak fait appel à tous les intellectuels maliens ainsi qu’à toutes les entreprises pour une prise de conscience afin de mettre en évidence le rôle de tout un chacun dans la construction d’un Mali meilleur.

Fatoumata Mory SIDIBE

Lire aussi : #Mali: Secteur minier : Le PGSM offre des équipements à l’Eni-ABT

Le Projet de gouvernance du secteur minier (PGSM), un financement de la Banque mondiale, a offert des équipements à l’École nationale d’ingénieurs Abderhamane Baba Touré (Eni-ABT)..

Lire aussi : #Mali : Épluchures et restes de table : Des nourritures pour animaux

Les restes d’aliments, au lieu de se retrouver dans les poubelles ou jeter à même le sol, sont séchés par des femmes avant d’être revendus aux éleveurs et autres propriétaires d’animaux qui les transforment en aliment bétail. Vendeurs et acheteurs, chacun y trouve son compte.

Lire aussi : #Mali : Sita : Pour la promotion des métiers

Cette année, les métiers ciblés sont, entre autres, la construction, la production et la transformation agro-alimentaire, l’hôtellerie et la restauration, l’artisanat utilitaire, le numérique et la transformation digitale. Les pays amis invités sont notamment le Maroc (invité d’honneur).

Lire aussi : #Mali : Service Garbal : Des informations fiables pour guider les éleveurs

Le ministre de l’Élevage et de la Pêche, Youba Ba, a visité, vendredi dernier à l’immeuble Jean Marie Cissé sis à l’ACI 2000, le centre d’appel Orange M-Agri qui abrite le Projet Garbal..

Lire aussi : #Mali : Éventail de mariage : Une valeur ajoutée au look de la mariée

De plus en plus sollicité dans les cérémonies de mariage, cet accessoire de beauté peut être personnalisé. Il s’adapte à tous les styles vestimentaires.

Lire aussi : #Mali : Élevage : Padel-M offre des équipements aux interprofessions

Le Projet d’appui au développement de l’élevage au Mali (Padel-M) a remis lundi une importante quantité de matériels aux interprofessions partenaires..

Les articles de l'auteur

#Mali: Secteur minier : Le PGSM offre des équipements à l’Eni-ABT

Le Projet de gouvernance du secteur minier (PGSM), un financement de la Banque mondiale, a offert des équipements à l’École nationale d’ingénieurs Abderhamane Baba Touré (Eni-ABT)..

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié mardi 11 juin 2024 à 17:52

#Mali : Épluchures et restes de table : Des nourritures pour animaux

Les restes d’aliments, au lieu de se retrouver dans les poubelles ou jeter à même le sol, sont séchés par des femmes avant d’être revendus aux éleveurs et autres propriétaires d’animaux qui les transforment en aliment bétail. Vendeurs et acheteurs, chacun y trouve son compte.

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié mercredi 05 juin 2024 à 18:36

#Mali : Sita : Pour la promotion des métiers

Cette année, les métiers ciblés sont, entre autres, la construction, la production et la transformation agro-alimentaire, l’hôtellerie et la restauration, l’artisanat utilitaire, le numérique et la transformation digitale. Les pays amis invités sont notamment le Maroc (invité d’honneur), le Burkina Faso, le Niger, la Guinée et la Côte d’Ivoire.

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié mardi 04 juin 2024 à 18:40

#Mali : Service Garbal : Des informations fiables pour guider les éleveurs

Le ministre de l’Élevage et de la Pêche, Youba Ba, a visité, vendredi dernier à l’immeuble Jean Marie Cissé sis à l’ACI 2000, le centre d’appel Orange M-Agri qui abrite le Projet Garbal..

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié lundi 03 juin 2024 à 09:03

#Mali : Éventail de mariage : Une valeur ajoutée au look de la mariée

De plus en plus sollicité dans les cérémonies de mariage, cet accessoire de beauté peut être personnalisé. Il s’adapte à tous les styles vestimentaires.

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié jeudi 30 mai 2024 à 19:00

#Mali : Élevage : Padel-M offre des équipements aux interprofessions

Le Projet d’appui au développement de l’élevage au Mali (Padel-M) a remis lundi une importante quantité de matériels aux interprofessions partenaires..

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié mardi 28 mai 2024 à 18:23

#Mali : Redevabilité : La commune III présente son compte administratif aux citoyens

Installation de panneaux solaires, construction d’une salle polyvalente, achat de matériels informatiques et de mobiliers de bureau, actions menées dans le domaine de l’éducation, de la santé, de la solidarité et de l’autonomisation des femmes....

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié lundi 27 mai 2024 à 17:53

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner