CAN 2021 : Le maillot des aigles trop cher pour les supporters

Pour s’offrir le maillot de la sélection nationale, les inconditionnels devront débourser entre 25.000 à 35.000F cfa. L’augmentation du tarif fait grincer des dents et les supporters demandent à la fédération de revoir le prix à la baisse

Publié jeudi 06 janvier 2022 à 08:31
CAN 2021 : Le maillot des aigles trop cher pour les supporters


Les supporters pourront-ils s’offrir le maillot des Aigles à l’occasion de la CAN, Cameroun 2021 ? Difficile de répondre par l’affirmative, quand on sait que le précieux maillot officiel de la sélection nationale coûte 35.000F cfa cette année, contre 25.000Fcfa pour les maillots d’entraînement.

Les maillots sont vendus exclusivement à la Fédération malienne de football (Femafoot) et les inconditionnels ne comprennent pas cette flambée du prix des maillots.

à l’image de Kader Drabo, les supporters réclament une diminution du prix pour permettre au maximum de Maliennes et de Maliens d’acheter, soit le maillot officiel, soit le maillot d’entraînement. «Je n’ai pas les moyens d’acheter le maillot des Aigles cette année, c’est trop cher et je ne m’explique pas pourquoi le prix a grimpé», se lamente le jeune informaticien.

«Quand le Mali joue, tout le monde veut s’habiller aux couleurs du Drapeau national. Il faut que la fédération revoit à la baisse le prix de vente des maillots», insistera Kader Drabo. Almamy Sanghata qui achète des maillots pour sa famille à chaque campagne des Aigles, abonde dans le même sens.


«Chaque année, j’achète quelques maillots pour ma famille et pour certains amis. Mais le tarif fixé cette année par la fédération, ne me permet pas de payer le maillot de la sélection nationale», explique le boutiquier avant de raconter une anecdote amusante.

«L’autre jour, mon fils de 12 ans m’a dit qu’il attend son maillot. Je lui ai répondu que le maillot est plus cher qu’un sac de riz. Il a rétorqué en disant que la nourriture est plus importante, tout en me demandant de me débrouiller pour avoir au moins un maillot. Ensuite, il est allé voir sa grand-mère qui m’a donné jusqu’au vendredi, demain, ndlr) pour trouver un maillot pour son petit-fils».

Mardi dernier vers 10h, quelques inconditionnels faisaient la queue à la fédération, où ils étaient venus chercher le précieux sésame. Parmi eux, Salim Bathily, un commerçant de basin au Grand marché de Bamako.

«Je suis là depuis 9h, les vigiles m’ont interdit d’entrer dans la boutique parce que je n’avais pas de masque. J’ai dû aller chercher des masques dans une pharmacie, mais à mon retour il y avait plus de 30 personnes. J’ai acheté 10 maillots qui m’ont coûté 350.000 Fcfa. Pour moi, le prix est raisonnable et j’espère de tout cœur que les Aigles iront très loin cette année et feront vibrer le peuple», a confié Salim Bathily qui s’est offert 6  maillots de couleur verte et 4 maillots de couleur blanche.

Interrogé sur l’augmentation du prix des maillots cette année, le président de la commission marketing, sponsoring et télévision de la Femafoot, Ichaka Diakité, a répondu que les maillots du Mali sont moins chers que pour tous les autres pays de la sous-région, notamment la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Burkina Faso.

Et d’ajouter : «Les gens doivent savoir que c’est la fédération qui paye le transport et le dédouanement des maillots des Aigles. Le travail de l’équipementier (Airness, ndlr) est de produire le maillot et le mettre à la disposition de la fédération.

L’acheminement au Mali a un coût, c’est ce qui explique l’augmentation du prix cette année», a indiqué Ichaka Diakité, en annonçant l’arrivée cette semaine d’un nouveau lot de maillots dont les prix oscillent  entre 8.000 et 10.000 Fcfa.

«Je comprends la frustration des supporters, mais c’est parce que nous voulons leur offrir un produit de qualité qu’il y a eu cette augmentation», renchérira Ichaka Diakité, qui prévient que toute personne prise en flagrant délit de vente ou de confection de maillots contrefaits, s’expose à des poursuites judiciaires.

 

Djeneba BAGAYOGO

Lire aussi : #Mali : Foot féminin : Carré d’AS, la première journée promet du spectacle

D’un côté, l’AS Mandé, championne du Mali en titre se frotte aux Amazones de la Commune V et de l’autre, l’AS Police, révélation de la première phase du championnat, s’explique avec l’Usfas qui a terminé en tête du groupe B.

Lire aussi : #Mali : Divorce : Des conséquences indéniables sur la progéniture

Les enfants vivent le plus souvent très mal la séparation des parents. Certains en souffrent moralement et psychologiquement et peuvent s’exposer à des vices qui affectent leur quotidien et sociabilité.

Lire aussi : #Mali : Nos expatriés : Adama Coulibaly dit police sans langue de bois

Dans cette interview, l’ancien défenseur central des Aigles aborde plusieurs sujets : le limogeage du technicien Éric Sékou Chelle, les problèmes de l’équipe nationale, la gestion de la Fédération malienne de football, sa nouvelle vie d’entraîneur de l’équipe régionale de l’AJ A.

Lire aussi : #Mali : Fête de Tabaski : Les enfants ne boudent pas la présentation des vœux

L’Aïd el-Kebir ou la fête du mouton a pris fin. Mais, la ville ne s’est pas encore débarrassée de tout son décor de réjouissances. Il s’agit notamment de la traditionnelle présentation des vœux appelée «Sambè-sambè» qui se poursuit au grand bonheur des enfants..

Lire aussi : #Mali : Classement FIFA du football féminin : Le Mali reste dans le top 10 africain

Les Aigles Dames occupent la 9è place sur l’échiquier continental et le 81è rang mondial. Le Nigeria est leader du classement, devant l’Afrique du Sud et le Maroc, alors que l’Espagne mène la danse sur le plan mondial et devance la France et l’Angleterre.

Lire aussi : #Mali : Limogeage de Sékou Chelle : Des maliens réagissent

: Limogeage de Sékou Chelle : Des maliens réagissent.

Les articles de l'auteur

#Mali : Foot féminin : Carré d’AS, la première journée promet du spectacle

D’un côté, l’AS Mandé, championne du Mali en titre se frotte aux Amazones de la Commune V et de l’autre, l’AS Police, révélation de la première phase du championnat, s’explique avec l’Usfas qui a terminé en tête du groupe B.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié jeudi 20 juin 2024 à 17:51

#Mali : Divorce : Des conséquences indéniables sur la progéniture

Les enfants vivent le plus souvent très mal la séparation des parents. Certains en souffrent moralement et psychologiquement et peuvent s’exposer à des vices qui affectent leur quotidien et sociabilité.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié jeudi 20 juin 2024 à 17:40

#Mali : Nos expatriés : Adama Coulibaly dit police sans langue de bois

Dans cette interview, l’ancien défenseur central des Aigles aborde plusieurs sujets : le limogeage du technicien Éric Sékou Chelle, les problèmes de l’équipe nationale, la gestion de la Fédération malienne de football, sa nouvelle vie d’entraîneur de l’équipe régionale de l’AJ Auxerre, en France.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:39

#Mali : Fête de Tabaski : Les enfants ne boudent pas la présentation des vœux

L’Aïd el-Kebir ou la fête du mouton a pris fin. Mais, la ville ne s’est pas encore débarrassée de tout son décor de réjouissances. Il s’agit notamment de la traditionnelle présentation des vœux appelée «Sambè-sambè» qui se poursuit au grand bonheur des enfants..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:16

#Mali : Classement FIFA du football féminin : Le Mali reste dans le top 10 africain

Les Aigles Dames occupent la 9è place sur l’échiquier continental et le 81è rang mondial. Le Nigeria est leader du classement, devant l’Afrique du Sud et le Maroc, alors que l’Espagne mène la danse sur le plan mondial et devance la France et l’Angleterre.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mardi 18 juin 2024 à 15:21

#Mali : Limogeage de Sékou Chelle : Des maliens réagissent

: Limogeage de Sékou Chelle : Des maliens réagissent.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mardi 18 juin 2024 à 15:19

#Mali : Coupe du Mali des Dames : Place à la phase fédérale

On connaît désormais les 16 équipes qualifiées pour la phase fédérale de la 9è édition de la Coupe du Mali des Dames. Si toutes les Ligues sont représentées dans cette phase nationale, on remarque que la Ligue du District de Bamako se taille la part du lion avec six équipes..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié jeudi 13 juin 2024 à 18:00

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner