Gaoussou Coulibaly, président de la Hac : «Rien ne saurait justifier l’invective et des propos au ton comminatoire»

«La Haute autorité de la communication a pris connaissance, avec étonnement et incompréhension, d’un communiqué de l’Union des radiodiffusions et télévisions libres du Mali (Urtel) dont le ton et le contenu ne reflètent ni le climat ni les conclusions de notre rencontre du 11 juillet 2023».

Par

Publié jeudi 26 octobre 2023 à 07:52
Gaoussou Coulibaly, président de la Hac : «Rien ne saurait justifier l’invective et des propos au ton comminatoire»

Gaoussou Coulibaly, président de la Hac

 

Ces propos ont été tenus hier par le président de la Hac, Gaoussou Coulibaly, lors d’un point de presse organisé dans les locaux de la structure. Cette rencontre avait pour but d’informer l’opinion sur la problématique de la redevance des radios et télévisions.

Gaoussou Coulibaly a, d’abord, rappelé avoir convié l’Urtel, à l’instar d’autres organisations professionnelles, pour échanger sur le secteur de la presse en général et celui des médias audiovisuels en particulier. Au cours de cette rencontre, un tableau d’ensemble de la situation des radios et télévisons a été dressé pour permettre à l’Urtel de mesurer les efforts de beaucoup de promoteurs de médias, mais aussi des manquements de certains par rapport à leurs engagements contenus dans les conventions et les cahiers des charges signés. De plus, la Haute autorité de la communication, dans un souci de pédagogie et de clarté, a indiqué toutes les démarches entreprises par ses services, conformément aux textes, pour un rappel à leurs obligations.

Il est sorti de cette rencontre différentes situations. D’abord, il a été constaté que des radios et télévisions émettent sans aucune assignation de fréquence ou d’autorisation. Elles seront, par conséquent, «fermées sans délai». Ensuite, il y a des radios et télévisions qui ont signé une convention avec la Hac mais qui, quatre ou cinq ans après l’attribution de la fréquence ou de l’autorisation, ne sont toujours pas installées. Or, le délai d’opérationnalisation est de six mois. Ainsi, après des mises en demeure, la Hac s’est vue obligée de leur retirer les fréquences ou autorisations au risque de violer les textes en vigueur.


Enfin, des radios et télévisions cumulent des arriérés de redevances de quatre, voire cinq années. La Hac a traité ces dossiers avec la flexibilité que permettent les textes, tout en accordant des moratoires de paiement. Il s’agit du paiement d’un acompte sur les redevances annuelles dues et le paiement échelonné du reliquat dans un délai raisonnable.

«Pour l’information de l’Urtel et surtout de l’opinion nationale, une quarantaine de radios et télévisions ont déjà bénéficié de cette faveur au cours de cette année 2023», a révélé le président de la Hac. Gaoussou Coulibaly ajoutera que la Hac a toujours marqué sa disponibilité à examiner les cas spécifiques mais qu’elle ne peut entretenir un double standard entre des médias et des promoteurs qui évoluent dans le même environnement socio-économique et font face aux mêmes contraintes.

«Le communiqué de la l’Urtel s’écarte volontairement du contenu de nos échanges pour des raisons que nous ignorons», a-t-il fait remarquer. Et de poursuivre : «L’Urtel peut être en désaccord avec les décisions de la Hac, mais rien ne saurait justifier, encore moins tolérer, l’invective et des propos au ton comminatoire.» Le Collège de la Hac a réitéré sa disponibilité à maintenir le climat de dialogue et de collaboration avec l’ensemble des faitières des médias.

Le paiement de la redevance est une obligation légale stipulée à l’article 14 de la loi n° 2021-019 du 12 mars 2012 relative aux services privés de communication audiovisuelle.

Oumar SANKARE

Lire aussi : #Mali : Hôpital de Kati : La troisième génération de projet d’établissement

Le Centre hospitalier universitaire (CHU) Pr Bocar Sidy Sall de Kati a tenu, hier dans ses locaux la 4è session extraordinaire de son conseil d’administration..

Lire aussi : Maître Cheick, l’icône de l’Aïkido malien

L’un des premiers pratiquants de l’aïkido au Mali, s’appelle Maître Sékou Traoré dit Maître Cheick, ceinture noire, 9è dan..

Lire aussi : #Mali : FAAPA : Un brelan de lauréats

Oumar Sankaré de l’Amap a eu le grand prix du meilleur article de presse. La production récompensée est intitulée : «Consommation de viande : la charogne dans nos assiettes».

Lire aussi : #Mali : Assemblée générale de la FAAPA : L’information, un enjeu dans la conquête de la souveraineté

De nombreux journalistes et analystes s’accordent à reconnaître la nécessité d’évoluer dans le discours médiatique. Certains estiment que l’Afrique, avec sa diversité et sa richesse, doit se positionner au cœur de la narration de son propre destin.

Lire aussi : Ligue des champions féminine : Athlético d’Abidjan trébuche, les Mamelodi Sundowns confirment

Le coup d’envoi de la 3è édition de la phase finale de la Ligue des champions féminine a été donné, dimanche en Côte d’Ivoire. L’honneur est revenu à l’hôte du tournoi, Athlético d’Abidjan d’ouvrir le bal contre les Marocaines du Sporting Casablanca..

Lire aussi : Coupe du monde U17 : Les Aiglonnets à Djeddah pour dix jours de stage

La sélection nationale U17 est à Djeddah en Arabie saoudite depuis samedi pour un stage de préparation de 10 jours. Les Aiglonnets préparent la 19è édition de la Coupe du monde, prévue du 10 novembre au 2 décembre en Indonésie..

Les articles de l'auteur

#Mali : Hôpital de Kati : La troisième génération de projet d’établissement

Le Centre hospitalier universitaire (CHU) Pr Bocar Sidy Sall de Kati a tenu, hier dans ses locaux la 4è session extraordinaire de son conseil d’administration..

Par Oumar SANKARE


Publié vendredi 01 mars 2024 à 08:40

Maître Cheick, l’icône de l’Aïkido malien

L’un des premiers pratiquants de l’aïkido au Mali, s’appelle Maître Sékou Traoré dit Maître Cheick, ceinture noire, 9è dan..

Par Oumar SANKARE


Publié lundi 26 février 2024 à 08:20

#Mali : FAAPA : Un brelan de lauréats

Oumar Sankaré de l’Amap a eu le grand prix du meilleur article de presse. La production récompensée est intitulée : «Consommation de viande : la charogne dans nos assiettes».

Par Oumar SANKARE


Publié mercredi 24 janvier 2024 à 08:41

#Mali : Assemblée générale de la FAAPA : L’information, un enjeu dans la conquête de la souveraineté

De nombreux journalistes et analystes s’accordent à reconnaître la nécessité d’évoluer dans le discours médiatique. Certains estiment que l’Afrique, avec sa diversité et sa richesse, doit se positionner au cœur de la narration de son propre destin.

Par Oumar SANKARE


Publié mardi 23 janvier 2024 à 09:16

Ligue des champions féminine : Athlético d’Abidjan trébuche, les Mamelodi Sundowns confirment

Le coup d’envoi de la 3è édition de la phase finale de la Ligue des champions féminine a été donné, dimanche en Côte d’Ivoire. L’honneur est revenu à l’hôte du tournoi, Athlético d’Abidjan d’ouvrir le bal contre les Marocaines du Sporting Casablanca..

Par Oumar SANKARE


Publié mardi 07 novembre 2023 à 11:33

Coupe du monde U17 : Les Aiglonnets à Djeddah pour dix jours de stage

La sélection nationale U17 est à Djeddah en Arabie saoudite depuis samedi pour un stage de préparation de 10 jours. Les Aiglonnets préparent la 19è édition de la Coupe du monde, prévue du 10 novembre au 2 décembre en Indonésie..

Par Oumar SANKARE


Publié mardi 31 octobre 2023 à 10:01

Michèle Kaniba Traoré : Une virée professionnelle au Canada

Elle revient d’un séjour prolongé au Canada qui a été des plus bénéfiques. Michèle Kaniba, puisqu’il s’agit d’elle, a non seulement eu l’occasion de faire des prestations, mais également de nouer de nombreux contacts dans ce pays du bout du monde. Plus d’une demie douzaine de prestations et des contrats déjà signés pour l’année 2023. C’est ainsi que l’on pourrait résumer ce voyage de l’artiste.

Par Oumar SANKARE


Publié vendredi 27 octobre 2023 à 07:52

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner