Mali : Journée scientifique de l’Iota : Un espace de partage et d’enseignement

C’est un noble exercice qui permet la confrontation des idées pour coller à l’air du temps en matière de progrès scientifiques dans l’ophtalmologie. Cela en vue d’une amélioration de la prise en charge

Par

Publié jeudi 30 novembre 2023 à 19:15 , mis à jour mardi 05 mars 2024 à 13:14
Mali : Journée scientifique de l’Iota : Un espace de partage et d’enseignement

Une vue du présidium lors de la cérémonie d’ouverture de la rencontre



Dans un contexte où nombre de services et entreprises sombrent entre l’inquiétude et le catastrophisme, le Centre hospitalier universitaire Institut d’ophtalmologie tropicale d’Afrique (Iota) arrive toujours à sortir des sentiers battus par l’entregent et l’esprit d’entreprise de ses dirigeants, mais aussi la volonté clairement affichée par l’administration hospitalière de répondre aux exigences de soins cliniques, de formation et de recherche.


L’organisation de la 6è édition de la Journée scientifique de l’Iota sous le thème : «Greffe de la cornée», répond à un souci de réaliser ce triptyque, mais aussi de ne surtout jamais rater le train du progrès. La cérémonie d’ouverture était présidée par le secrétaire général du ministère de la Santé et du Développement social, Dr Abdoulaye Guindo, en présence du directeur général de l’Iota, Ousmane Attaher Dicko, de son adjoint, Pr Adama Issaka Guindo. Y étaient aussi un beau parterre de directeurs des autres structures relevant du département en charge de la Santé, des têtes couronnées de l’ophtalmologie comme les professeurs Sanoussi Bamani et Jeannette Traoré, entre autres, ainsi que des étudiants. Il est reconnu par tous que cette Journée scientifique représente une réelle opportunité d’échanges, de partage d’expériences et d’enseignement pour la jeune garde d’ophtalmologistes qui apprennent des grands maîtres de la science ophtalmologique.


À ce propos, le secrétaire général du département en charge de la Santé a expliqué que l’organisation de cette Journée scientifique répond à une vocation première de nos structures : découvrir, partager et diffuser des connaissances scientifiques pour le bien être de nos compatriotes. Et Abdoulaye Guindo de rappeler : «Une Journée scientifique est un espace où les idées se frottent, s’entrechoquent pour éclairer, renforcer ou remplacer celles déjà acquises afin de permettre une action efficace et pertinente.» Il soulignera aussi que c’est à ce noble exercice de partage et de confrontation des idées que l’Iota nous invite comme pour dire que la science est une quête permanente pour renforcer les compétences scientifiques de nos structures, avant de conclure que la greffe de la cornée est une réalité au Mali. Ce qui, selon lui, permettra de réduire les évacuations sanitaires.


Une greffe de la cornée est une technique de pointe, mais qui pose des préoccupations d’ordre social, éthique, scientifique, juridique et autres. L’Iota a cerné tous ces aspects avant de s’engager dans la pratique de la greffe de la cornée à travers une Banque des yeux dont il dispose depuis quelque temps. Il faut même lui tirer chapeau bas pour les 24 greffes de la cornée réalisées et réussies à l’exception d’un seul cas de rejet.


Le patron de l’Iota reconnaitra que le processus de greffe de la cornée a beaucoup d’implications. «Mais pour l’instant, nous sommes sur les questions juridiques. Nous sommes en contact avec le département pour élaborer les supports qui vont nous permettre d’aller à la généralisation», a expliqué Ousmane Attaher Dicko. Et de rassurer sur le déroulement du processus. «Nous sommes en train d’avancer lentement, mais sûrement», a-t-il assuré.
Après la cérémonie d’ouverture, il y a eu la session inaugurale sur l’actualité de la greffe de la cornée au cours de laquelle, Pr Fatou Sylla et Dr Ba Kaiatou ont explique l’évolution de la pratique jusqu’à récemment à la xénogreffe (une greffe de l’animal à l’homme) et les différentes techniques de greffe de la cornée. Toutes les deux ont aussi apporté des réponses apaisées aux différentes interrogations et préoccupations.


Il est important de rappeler que l’Iota dispose, aujourd’hui d’une Banque des yeux (la seule en Afrique de l’Ouest) qui permettra de soulager les patients en nécessité de greffe de la cornée. Mais pour l’instant, les greffons proviennent des États-Unis, grâce au partenariat établi avec la Wellness Foundation (Fondation pour le bien-être). Il faut donc décomplexer nos compatriotes et dépasser les préjugés pour intégrer le réflexe des dons de cornées dans nos habitudes parce que c’est pour la bonne cause.

Brehima DOUMBIA

Lire aussi : #Mali : Caisse malienne de sécurité sociale : La preuve par les résultats

Il y a quelques années être pensionné n’était guère enviable dans notre pays tant les retraités mettaient du temps à percevoir les allocations vieillesses qui leur étaient versées périodiquement (par trimestre, avant la mensualisation) après de bons et loyaux services rendus à la natio.

Lire aussi : #Mali : La crise sécuritaire dans les médias : Les dangers du traitement biaisé de l’information

Le matraquage sur de prétendues exactions contre certaines ethnies, fait croire qu’il existe une politique de persécution contre les minoritaires dans notre pays. L’objectif inavoué est de mettre à mal l’unité nationale et le vivre ensemble.

Lire aussi : #Mali : Beijing : Le visage d’un pays en plein essor

Les immeubles de béton et de verre ont transformé la ville en un paradis terrestre avec par endroits un paysage de carte postale. Beijing respire la modernité et donne l’impressionne que l’Empire du Milieu a parachevé son développement.

Lire aussi : #Mali : Visite d’une délégation ministérielle en Chine : Bientôt des retombées pour notre pays

Trois membres du gouvernement ont séjourné la semaine dernière à Beijing en Chine. Ils ont eu des échanges fructueux avec le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, et avec des responsables des institutions bancaires. À ces derniers, ils ont soumis des projets de développement pour financeme.

Lire aussi : Mali : Industrie : Le financement de deux usines de filature au cœur des échanges avec la banque de développement de Chine

Les deux parties ont acté le principe de l’acceptation de l’examen du dossier sur la base de l’étude de faisabilité proposée par notre pays. Mais tout porte à croire que les choses sont en bonne voie surtout que c’est un projet économiquement rentable et financièrement viable, selon l.

Lire aussi : Mali - Chine : Des valeurs communes à défendre

Le séjour de la délégation ministérielle conduite à Beijing par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, a été l’occasion de faire un large tour d’horizon des questions bilatérales avec le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi. En tout.

Les articles de l'auteur

#Mali : Caisse malienne de sécurité sociale : La preuve par les résultats

Il y a quelques années être pensionné n’était guère enviable dans notre pays tant les retraités mettaient du temps à percevoir les allocations vieillesses qui leur étaient versées périodiquement (par trimestre, avant la mensualisation) après de bons et loyaux services rendus à la nation..

Par Brehima DOUMBIA


Publié vendredi 29 décembre 2023 à 08:31

#Mali : La crise sécuritaire dans les médias : Les dangers du traitement biaisé de l’information

Le matraquage sur de prétendues exactions contre certaines ethnies, fait croire qu’il existe une politique de persécution contre les minoritaires dans notre pays. L’objectif inavoué est de mettre à mal l’unité nationale et le vivre ensemble.

Par Brehima DOUMBIA


Publié jeudi 28 décembre 2023 à 08:20

#Mali : Beijing : Le visage d’un pays en plein essor

Les immeubles de béton et de verre ont transformé la ville en un paradis terrestre avec par endroits un paysage de carte postale. Beijing respire la modernité et donne l’impressionne que l’Empire du Milieu a parachevé son développement.

Par Brehima DOUMBIA


Publié lundi 18 décembre 2023 à 07:53

#Mali : Visite d’une délégation ministérielle en Chine : Bientôt des retombées pour notre pays

Trois membres du gouvernement ont séjourné la semaine dernière à Beijing en Chine. Ils ont eu des échanges fructueux avec le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, et avec des responsables des institutions bancaires. À ces derniers, ils ont soumis des projets de développement pour financement.

Par Brehima DOUMBIA


Publié mercredi 13 décembre 2023 à 08:45

Mali : Industrie : Le financement de deux usines de filature au cœur des échanges avec la banque de développement de Chine

Les deux parties ont acté le principe de l’acceptation de l’examen du dossier sur la base de l’étude de faisabilité proposée par notre pays. Mais tout porte à croire que les choses sont en bonne voie surtout que c’est un projet économiquement rentable et financièrement viable, selon les experts.

Par Brehima DOUMBIA


Publié lundi 11 décembre 2023 à 07:18

Mali - Chine : Des valeurs communes à défendre

Le séjour de la délégation ministérielle conduite à Beijing par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, a été l’occasion de faire un large tour d’horizon des questions bilatérales avec le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi. En tout cas, les échanges ont été fructueux à bien des égards.

Par Brehima DOUMBIA


Publié lundi 11 décembre 2023 à 07:16

Mali - Chine : Délégation ministérielle en Chine : Le financement de deux usines de la filature au cœur des échéances avec la banque de développement

Les deux parties ont acté le principe de l’acceptation de l’examen du dossier sur la base de l’étude de faisabilité proposée par notre pays. Mais tout porte à croire que les choses sont en bonne voie surtout que c’est un projet économiquement rentable et financièrement viable, selon les experts.

Par Brehima DOUMBIA


Publié vendredi 08 décembre 2023 à 21:44

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner