#Mali : Mali-Guinée : Le CNT adopte quatre textes de coopération et d’entraide judiciaire

En séance plénière dans le cadre de la session ordinaire d’avril en cours, les membres du Conseil national de Transition (CNT) ont adopté quatre projets de loi portant sur l’entraide et la coopération judiciaire entre notre pays et la Guinée.

Publié vendredi 03 mai 2024 à 08:25
#Mali : Mali-Guinée : Le CNT adopte quatre textes de coopération et d’entraide judiciaire

 Les projets de loi étaient défendus par le ministre Mahamadou Kassogué en présence de son collègue, Ibrahim Ikassa Maïga

 

 Ces textes de loi étaient tous défendus par le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Mahamadou Kassogué. La séance était présidée hier présidée par le 4è vice-président de l’organe législatif Hamèye Founè Mahalmadane, Le premier texte était le projet de loi portant ratification de l’ordonnance n°2024-004/PT-RM du 27 mars 2024 autorisant la ratification de la convention sur l’entraide judiciaire en matière civile et commerciale, signée à Conakry le 17 novembre 2022 entre les gouvernements du Mali et de la Guinée.

Cette convention vise à favoriser une gestion concertée des questions relatives à l’entraide judiciaire notamment à travers la remise des actes et pièces judiciaires et extra-judiciaires, la transmission et l’exécution des commissions rogatoires, l’exequatur en matière civile, commerciale et sociale et la comparution des témoins et des experts en matière pénale. Par ce texte de loi, les deux pays accordent réciproquement à leurs nationaux, sur leurs territoires respectifs, l’assistance judicaire la plus possible et un libre accès à leurs cours et tribunaux.

Le deuxième projet de loi portait sur la ratification de l’ordonnance n°2024-005/PT-RM du 27 mars 2024 autorisant la ratification de la convention sur l’entraide judiciaire en matière pénale signée à Conakry le 17 novembre 2022 entre nos deux gouvernements. La coopération judiciaire à ce niveau est fondée sur la convention générale de coopération en matière de justice signée à Bamako le 20 mai 1964. Cet instrument n’est plus adapté aux défis actuels notamment ceux posés par le terrorisme et la criminalité transfrontalière.  Et les deux pays ont décidé de la relire pour pallier les insuffisances constatées dans sa mise en œuvre.

Le troisième texte était le projet de loi portant ratification de l’ordonnance n°2024-006/PT-RM du 27 mars 2024 autorisant la ratification de la convention sur l’extradition signée à Conakry le 17 novembre 2022 entre les gouvernements des deux pays. Cette convention renforcera leur coopération dans le domaine de l’extradition. Conformément aux stipulations de cette convention, les deux Etats s’engagent à se livrer réciproquement toute personne qui, se trouvant sur le territoire de l’une des parties, est recherchée par les autorités judiciaires de l’autre partie aux fins de poursuite ou d’exécution d’une peine privative de liberté pour un fait donnant lieu à extradition.

Le quatrième et denier texte examiné au cours de la séance plénière est le projet de loi portant ratification de l’ordonnance n°2024-007/PT-RM du 27 mars 2024 autorisant la ratification de la convention sur le transfèrement des personnes condamnées, signée à Conakry le 17 novembre 2022 entre les gouvernements du Mali et de la Guinée. Avec cette convention, ils entendent offrir à leurs citoyens privés de liberté dans l’un ou l’autre Etat, par suite de condamnation pour la commission d’une infraction, la possibilité d’exécuter leurs peines dans leur milieu social d’origine.

Toutes ces conventions ont été conclues pour une durée de 10 ans renouvelable par tacite reconduction. Sauf si l’une des parties notifie à l’autre par voie diplomatique, son intention d’y mettre fin six mois au moins avant la date d’expiration. Le ministre Mahamadou Kassogué a indiqué que ces quatre nouvelles conventions permettent d’actualiser et de renforcer la convention de 1964 entre les deux pays.

Pour lui, cette convention était de portée générale et imprécise. Il a fallu l’éclater en domaines de coopération dans le cadre des nouvelles conventions qui ont été signées. Ainsi, les différents domaines ont été pris pour détailler les axes de coopération. C’est ce qui s’est passé avec ces différents textes, a soutenu le ministre en charge de la Justice.

Le premier texte a été adopté avec 129 voix pour, 0 contre et 0 abstention, le second par 131 voix pour, 0 contre et 0 abstention, le troisième et le quatrième avec le même suffrage des membres du CNT.

Dieudonné DIAMA

Lire aussi : #Mali: Création d’associations au Mali : La formalité administrative d’autorisation et de déclaration préalable rendue obligatoire

Les membres du Conseil national de Transition ont donné leur quitus au texte ainsi qu’à trois autres projets de loi. La réforme et l’amélioration de la gouvernance des associations font partie des recommandations du Dialogue inter-Maliens. L’objectif étant la préservation de l’ordre pu.

Lire aussi : #Mali : Promotion des droits de la femme : Haïdara Aïchata Alassane Cissé reçoit la plus grande distinction de AWLN International

Le Réseau des femmes leaders africaines (AWLN) est une plateforme continentale créée pour galvaniser le leadership des femmes en Afrique vers une paix et un développement durables dans tous les secteurs et à tous les niveaux..

Lire aussi : #Mali : Visite d’amitié et de Travail du président sénégalais : Bassirou Diomaye Faye à Bamako pour le renforcement des liens historiques

Le président sénégalais et son homologue malien ont fait le tour des questions brûlantes de l’heure, notamment les défis sécuritaires, le renforcement des relations diplomatiques entre nos deux pays.

Lire aussi : #Mali : Fin du Dialogue inter-Maliens : Des recommandations à hauteur des enjeux

Ce processus a permis de discuter des préoccupations majeures de la nation, en termes de gouvernance, gestion des conflits, développement économique, surtout paix et vivre ensemble. Une tendance globale s’est dégagée lors de ces assises pour la prolongation de la Transition et susciter la can.

Lire aussi : #Mali : Fin du dialogue inter-Maliens : Une panoplie de recommandations

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta a présidé ce vendredi au Centre international de conférences de Bamako, la cérémonie de clôture du dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation. La phase nationale de ces assises s’est tenue du 6 au 10 mai. Il s’agissai.

Lire aussi : #Mali : Dialogue inter-Maliens : La phase ultime pour le retour de la paix

Le processus qui entame sa phase nationale est une opportunité pour les Maliens de discuter de leurs préoccupations et de proposer des solutions de sortie de crise. Le Dialogue inter-Maliens doit in fine permettre de recoudre le tissu social, renforcer le vivre-ensemble et d’instaurer une paix d.

Les articles de l'auteur

#Mali: Création d’associations au Mali : La formalité administrative d’autorisation et de déclaration préalable rendue obligatoire

Les membres du Conseil national de Transition ont donné leur quitus au texte ainsi qu’à trois autres projets de loi. La réforme et l’amélioration de la gouvernance des associations font partie des recommandations du Dialogue inter-Maliens. L’objectif étant la préservation de l’ordre public.

Par Dieudonné DIAMA


Publié lundi 10 juin 2024 à 07:06

#Mali : Promotion des droits de la femme : Haïdara Aïchata Alassane Cissé reçoit la plus grande distinction de AWLN International

Le Réseau des femmes leaders africaines (AWLN) est une plateforme continentale créée pour galvaniser le leadership des femmes en Afrique vers une paix et un développement durables dans tous les secteurs et à tous les niveaux..

Par Dieudonné DIAMA


Publié lundi 03 juin 2024 à 19:13

#Mali : Visite d’amitié et de Travail du président sénégalais : Bassirou Diomaye Faye à Bamako pour le renforcement des liens historiques

Le président sénégalais et son homologue malien ont fait le tour des questions brûlantes de l’heure, notamment les défis sécuritaires, le renforcement des relations diplomatiques entre nos deux pays.

Par Dieudonné DIAMA


Publié jeudi 30 mai 2024 à 19:51

#Mali : Fin du Dialogue inter-Maliens : Des recommandations à hauteur des enjeux

Ce processus a permis de discuter des préoccupations majeures de la nation, en termes de gouvernance, gestion des conflits, développement économique, surtout paix et vivre ensemble. Une tendance globale s’est dégagée lors de ces assises pour la prolongation de la Transition et susciter la candidature du colonel Assimi Goïta à la prochaine élection présidentielle.

Par Dieudonné DIAMA


Publié dimanche 12 mai 2024 à 17:07

#Mali : Fin du dialogue inter-Maliens : Une panoplie de recommandations

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta a présidé ce vendredi au Centre international de conférences de Bamako, la cérémonie de clôture du dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation. La phase nationale de ces assises s’est tenue du 6 au 10 mai. Il s’agissait de l’étape d’affinement et de synthèse des solutions proposées par ces assises aux niveaux communal, régional, des ambassades et consulats..

Par Dieudonné DIAMA


Publié samedi 11 mai 2024 à 12:16

#Mali : Dialogue inter-Maliens : La phase ultime pour le retour de la paix

Le processus qui entame sa phase nationale est une opportunité pour les Maliens de discuter de leurs préoccupations et de proposer des solutions de sortie de crise. Le Dialogue inter-Maliens doit in fine permettre de recoudre le tissu social, renforcer le vivre-ensemble et d’instaurer une paix durable.

Par Dieudonné DIAMA


Publié mardi 07 mai 2024 à 07:00

#Mali : Dialogue inter-Maliens : La phase nationale s’ouvre ce lundi

En vue de garantir l’inclusivité autour de ce processus de dialogue, le comité de pilotage a multiplié les rencontres avec les forces vives, les Institutions de la République, les organisations de la société civile, l’ancien président par intérim, Pr Dioncounda Traoré, des anciens.

Par Dieudonné DIAMA


Publié lundi 06 mai 2024 à 09:30

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner