Mali : PCRSS : Des résultats probants, malgré le contexte difficile

D’une durée d’exécution de cinq ans, le PCRSS couvre au Mali les Régions de Mopti, Bandiagara, Douentza, Tombouctou, Gao et Ménaka

Par

Publié jeudi 07 décembre 2023 à 07:27
Mali : PCRSS : Des résultats probants, malgré le contexte difficile

Le secrétaire général du ministère de l’économie et des Finances, Abdoulaye Traoré (c) préside la cérémonie d’ouverture



Nonobstant les difficultés rencontrées à son démarrage, qui ont conduit à un décalage dans son entrée en vigueur et dans la mise en œuvre du plan de travail 2022-2023, le Projet communautaire de relèvement et de stabilisation du Sahel (PCRSS) a réalisé des actions au 31 octobre 2023. Il s’agit, entre autres, du lancement des études d’actualisation pour la réalisation du collecteur de Douentza, des travaux de construction de l’adduction d’eau potable de Tonka et de réhabilitation des magasins du port de pêche de Konna. Outre le ciblage participatif et l’identification des activités à mener au profit des ménages vulnérables et des personnes déplacées internes, la base de données OGeSA (Outil de gestion et de suivi des activités) a été finalisée. Des applications numériques DCC (Développement conduit par la communauté) et eMGP (Application numérique pour la gestion des plaintes) ont été développées et déployées.


Autres résultats du PCRSS : la mise en vigueur des conventions des «MOD Agetipe, Agetier» et de l’Ong SOS Sahel ; la mise en place du comité de gestion des plaintes au sein de l’UEP et dans les Régions de Gao, Tombouctou et Mopti ; les instruments de sauvegarde diffusés à Mopti, Tombouctou, Gao, Djenné et Ténenkou. S’y ajoute la mise en œuvre du plan de sécurité à travers le recrutement d’un spécialiste en sécurité.
C’est ce qui ressort de la 3è session du Comité d’orientation et de pilotage du PCRSS, tenu hier dans un hôtel de Bamako. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le secrétaire général du ministère de l’Économie et des Finances, Abdoulaye Traoré. C’était en présence du coordonnateur du PCRSS, Oumarou Camara et des membres du Comité d’orientation et de pilotage du PCRSS.


Ainsi au titre de l’exercice 2024, le Plan de travail et budget annuel (PTBA) du PCRSS se chiffre à environ 20,655 milliards de Fcfa. Cet ambitieux PTBA prévoit d’engager globalement 36,03% des ressources du Projet pour atteindre une cible de plus d’un million de bénéficiaires et qui contribuera à absorber les retards accusés dans le démarrage des activités en 2023.
Il ressort de la note d’information fournie à la presse que le parachèvement en cours du processus de recrutement des «MOD Ong» pour la couverture de l’ensemble de la zone du Projet ainsi que les perspectives d’amélioration de la situation sécuritaire constituent des motifs d’espoir quant à l’atteinte de cet objectif.