10è édition du Concours national d’orthographe et de lecture : Des cadeaux aux trois lauréates

«10 ans au service de l’éducation malienne : quel bilan pour le concours national d’orthographe et de lecture (Cnol-Mali)», est le thème de la 10è édition du Cnol-Mali-Bamako 2023, organisée du 25 février au 18 novembre dernier, par l’Association «Bi Kalanko», dirigée par Souleymane Diarra.

Publié mardi 21 novembre 2023 à 12:38
10è édition du Concours national d’orthographe et de lecture : Des cadeaux aux trois lauréates

Première nationale du Cnol-Mali 2023, Fatoumata Sylla a reçu un ordinateur portable HP, des dictionnaires, livres et cahiers

 

 

 Cette compétition interscolaire était dédiée à feu Dr Seydou Badian Kouyaté, ex-homme politique et écrivain, ainsi qu’à la promotrice du Complexe scolaire Mary Saint-Claire, Mme Kéïta Mariam Boiré, marraine de l’évènement. Le concours avait mis aux prises 275 établissements secondaires publics et privés des 24 Académies du pays. La cérémonie de remise des prix, présidée par le secrétaire général du ministère de l’Éducation nationale, Issoufi Dicko, s’est déroulée le samedi dernier à la Maison des aînés de Bamako.

Élève en 12è année Terminale sciences expérimentales (TEXP) au lycée public «Mamby Sidibé» de Kati, Fatoumata Sylla est la première nationale du Cnol-Mali 2023 avec 13,75/20 de moyenne. Elle a gagné un ordinateur portable HP, des dictionnaires, des livres et cahiers. Avec 11,75/20 de moyenne, Bouandza Pauline Fanta, élève en 12è année Terminale sciences économiques (Tesco) au lycée privé «La Rochelle» est la 2è nationale. Elle a aussi bénéficié d’un ordinateur HP et de plusieurs documents pédagogiques. Hawa Samaké, le 3è crack de la compétition est élève au lycée public «Fodé  Maguiraga» de Nioro du Sahel. Elle a reçu, elle aussi, un ordinaire portable HP et d’autres outils pédagogiques.

Pour confirmer leur niveau, une séance de simulation d’épellation des mots et d’explication du contenu des textes a opposé les 1ère et 2è nationales. Le jeu était dirigé par le jury composé de Banna Moussa Bakhaga et Drissa Coulibaly. La présentation des critères était assurée par notre confrère de la chaîne de télévision privée «Joliba TV», Oumar Traoré.

La baisse du niveau de nos apprenants, a constaté, le président de l’Association «Bi Kalanko» demeure un problème majeur. «Il incombe de trouver les voies et moyens pour endiguer le fléau et susciter l’amour de l’excellence», a préconisé Souleymane Diarra. Il ajoutera que cela fait une décennie que le Cnol œuvre pour le rayonnement de l’éducation.

Pour le patron de l’Association «Bi Kalanko», il est nécessaire que tous les Maliens vivent en paix, dans la cohésion sociale en dépit de nos différences. «L’éducation est l’arme adéquate pour la promotion des idéaux. Et d’inviter nos autorités et l’Association des écoles privées agréées du Mali (Aepam) à trouver un consensus pour le bonheur de nos élèves», a indiqué Souleymane Diarra. Il a invité enseignants et parents d’élèves à plus d’abnégation pour que nos enfants reçoivent les meilleures formations possibles.

Le représentant de la marraine, Moro Diakité, a relevé que le Cnol est un espace de brassage où des élèves quelle qu’en soit leur origine se retrouvent pour apprendre et s’affronter dans une saine compétition qui grandit la culture de la paix en eux. Quant au secrétaire général du ministère de l’Éducation nationale, il dira que notre école a besoin d’une saine émulation entre les élèves, avant d’assurer que l’espoir est permis.

Sidi WAGUE

Lire aussi : #Mali : Les résultats du DEF 2024 proclamés avec un taux de 44,46% de réussite

Les résultats du Diplôme d’études fondamentales (DEF 2024) ont été proclamés ce vendredi 19 juillet. Parmi les 349.080 postulants inscrits dont 55.857 arabisants, 137.182 candidats ont été définitivement déclarés admis. Ces résultats scolaire donnent un taux national d’admission de 4.

Lire aussi : #Mali : Académie malienne des langues : Sentinelle de nos langues nationales

Grâce au travail technique de l’Amalan, notre pays dispose d’alphabets, des règles de transcription, de lexiques, de grammaire de références pour 12 de nos 13 langues nationales.

Lire aussi : #Mali : Examen du DEF : C’est le grand calme dans les centres d’examen

Les épreuves du Diplôme d’études fondamentales (DEF) se sont poursuivies, hier, dans les différents centres d’examen à Bamako. Les candidats ont composé dans différentes matières, notamment les mathématiques et la biologie..

Lire aussi : #Mali : Examen du DEF : 349.080 candidats inscrits cette année

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, a lancé hier les épreuves de cet examen de fin d’année. Le chef du gouvernement a conseillé aux postulants d’accomplir des efforts personnels et de ne compter que sur eux-mêmes.

Lire aussi : #Mali : Examens de fin d’année scolaire : Le ministre Amadou Sy Savané donne le top départ du cap

Cette année, ils sont 22.094 candidats à vouloir obtenir le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP). Ces postulants sont repartis entre 20 Académies et 144 centres d’examen à travers le pays.

Lire aussi : #Mali : Examens de fin d’année scolaire : L’heure des préparatifs

Dans les différents établissements scolaires, les candidats se préparent du mieux qu’ils peuvent. Certains postulants s’exercent en petits groupes, d’autres suivent des cours de remédiation dispensés bénévolement par des enseignants.

Les articles de l'auteur

#Mali : Les résultats du DEF 2024 proclamés avec un taux de 44,46% de réussite

Les résultats du Diplôme d’études fondamentales (DEF 2024) ont été proclamés ce vendredi 19 juillet. Parmi les 349.080 postulants inscrits dont 55.857 arabisants, 137.182 candidats ont été définitivement déclarés admis. Ces résultats scolaire donnent un taux national d’admission de 44,46%..

Par Sidi WAGUE


Publié vendredi 19 juillet 2024 à 19:01

#Mali : Académie malienne des langues : Sentinelle de nos langues nationales

Grâce au travail technique de l’Amalan, notre pays dispose d’alphabets, des règles de transcription, de lexiques, de grammaire de références pour 12 de nos 13 langues nationales.

Par Sidi WAGUE


Publié mardi 11 juin 2024 à 17:59

#Mali : Examen du DEF : C’est le grand calme dans les centres d’examen

Les épreuves du Diplôme d’études fondamentales (DEF) se sont poursuivies, hier, dans les différents centres d’examen à Bamako. Les candidats ont composé dans différentes matières, notamment les mathématiques et la biologie..

Par Sidi WAGUE


Publié mardi 04 juin 2024 à 17:51

#Mali : Examen du DEF : 349.080 candidats inscrits cette année

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, a lancé hier les épreuves de cet examen de fin d’année. Le chef du gouvernement a conseillé aux postulants d’accomplir des efforts personnels et de ne compter que sur eux-mêmes.

Par Sidi WAGUE


Publié lundi 03 juin 2024 à 19:24

#Mali : Examens de fin d’année scolaire : Le ministre Amadou Sy Savané donne le top départ du cap

Cette année, ils sont 22.094 candidats à vouloir obtenir le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP). Ces postulants sont repartis entre 20 Académies et 144 centres d’examen à travers le pays.

Par Sidi WAGUE


Publié lundi 27 mai 2024 à 18:45

#Mali : Examens de fin d’année scolaire : L’heure des préparatifs

Dans les différents établissements scolaires, les candidats se préparent du mieux qu’ils peuvent. Certains postulants s’exercent en petits groupes, d’autres suivent des cours de remédiation dispensés bénévolement par des enseignants.

Par Sidi WAGUE


Publié mercredi 22 mai 2024 à 19:27

#Mali : Examen du DEF : C’est parti pour les épreuves anticipées

Le ministre de l’Éducation nationale, Dr Amadou Sy Savané, a donné, vendredi dernier au stade municipal de Djélibougou, le coup d’envoi des épreuves anticipées du Diplôme d’études fondamentales (DEF)..

Par Sidi WAGUE


Publié dimanche 19 mai 2024 à 18:26

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner