Ambassade de Belgique au Mali : Plusieurs invités à la célébration de la fête du roi

À l’instar des années précédentes, l’ambassade du Royaume de Belgique au Mali a célébré la fête du Roi, jeudi dernier. La cérémonie a été présidée par le chargé d’Affaires Patrick Deboeck, en présence du secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Seydou Coulibaly.

Publié lundi 20 novembre 2023 à 07:51
Ambassade de Belgique au Mali : Plusieurs invités à la célébration de la fête du roi

Elle a enregistré aussi la présence des membres du corps diplomatique, des représentants de la société civile et d’ONG internationales. Instituée en 1866, la fête du Roi se tient le jour de la  Saint-Léopold commémorant la date du décès de Léopold III d’Autriche en 1136. Cette fête a évolué au cours des  décennies avant d’être fixée au 15  novembre en 1952.


Le secrétaire général du  ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a fait savoir que les liens d’amitié et de coopération entre le Mali et la Belgique affichent une solidité à toute épreuve. Seydou Coulibaly a ajouté que la relation bilatérale se consolide davantage à travers des programmes et des projets porteurs pour le développement du Mali. Selon lui, les actions du Royaume de Belgique dans notre pays couvrent plusieurs secteurs prioritaires. Il s’agit, a-t-il indiqué, du développement rural, de la sécurité alimentaire, de la décentralisation, de l’accès à l’eau potable et de l’assainissement.

Dans ce domaine, l’inauguration en février dernier d’une nouvelle station de traitement des boues de vidange à Koulikoro, illustre à juste titre la qualité des relations entre les deux pays, a expliqué le secrétaire général du ministère chargé des Affaires étrangères. Avant de signaler que cette infrastructure a coûté plus de 7 milliards de Fcfa. Il s’est réjoui également du dynamisme de la coopération belge au Mali dont les dividendes dans les domaines de l’assainissement, de la décentralisation et du développement rural sont appréciés par les populations.

Sur le plan multilatéral, les deux pays partagent des convictions communes sur des questions relatives, entre autres, à la paix et la sécurité internationale. «Le soutien récent du gouvernement à la candidature de la Belgique, pour son élection à un poste de membre du Conseil de l’organisation maritime internationale pour la période 2024-2025 est une collaboration fructueuse», a fait remarquer le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Abondant dans le même sens, le chargé d’affaires de l’ambassade du Royaume de Belgique a affirmé que le Mali et son pays partagent une histoire de coopération et de partenariat qui remonte à plusieurs années. Ainsi, a-t-il dit, le premier accord bilatéral conclu entre nos deux pays date de 1981. Patrick Deboeck de poursuivre que la Belgique a ouvert au Mali son bureau de coopération en 1995. D’après lui, cela évoluera vers un bureau diplomatique en 2016 pour devenir une ambassade en 2018.

Le diplomate belge a informé que son pays a signé un accord avec le ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable pour un projet  de plus 7 milliards de Fcfa. Cette somme servira à lutter contre la désertification et à restaurer les écosystèmes naturels du Sahel. Aussi faut-il noter le travail de 11 ONG belges qui participent à la construction d’un Mali stable et prospère.


S’y ajoutent les entreprises du Royaume qui contribuent à l’essor et à la création d’emplois. Les domaines d’intervention de la Belgique ont trait à l’économie pastorale, la pêche, le renforcement de l’état civil, la décentralisation, l’appui aux acteurs de la société civile et l’égalité entre les sexes. Ce n’est pas tout. Patrick Deboeck a cité également la promotion des droits humains, la lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition.  

Par ailleurs, le chargé d’affaires dira que la Transition se déroule de la meilleure des manières et débouche sur un retour à l’ordre constitutionnel. Il a rendu un vibrant hommage aux victimes civiles et militaires de l’attaque du bateau «Tombouctou». Par ricochet, à toutes les victimes des guerres et du terrorisme à travers le monde. 

Namory KOUYATE

Lire aussi : #Mali : Victime d’un accident de circulation en Italie : 200 millions de Fcfa aux ayants droit de Seybou Sangaré

Seybou Sangaré est né le 2 octobre 1997 à Makana-Birgo situé dans la Région de Kita. À la suite de son décès survenu le 26 novembre 2022 à San Severo en Italie, le Conseil de base des Maliens d’Italie a engagé une procédure judiciaire qui a abouti au payement de cette somme.

Lire aussi : #Mali : Bilan et perspectives de la décentralisation : Le diagnostic du haut conseil des collectivités

Le Haut conseil des collectivités (HCC) entend contribuer à la réussite effective de la politique de décentralisation sous la 4è République. Pour y arriver, l’institution a mis les intelligences et expertises nationales à contribution afin de poser un diagnostic fiable du processus de trans.

Lire aussi : #Mali : Sécurité, genre et développement en Afrique : L’école de maintien de la paix suscite la réflexion

En prélude à la journée de l’Afrique célébrée le 25 mai de chaque année, l’École de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye (EMP-ABB) a organisé, hier, un symposium sur le thème : «Vers une paix durable : quelles actions de l’Union africaine pour la sécurité, le genre et le dév.

Lire aussi : #Mali : Pr Younouss Hamèye Dicko : «En 2019, les rebelles nous ont refusé la thématique Géopolitique et environnement international»

En sa qualité de président de cette Commission lors du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale, Pr Younouss Hamèye Dicko relève les particularités et les atouts de notre pays à mieux tirer profit de ses richesses et trouver une solution définitive à notre crise.

Lire aussi : #Mali : Mali-Nations unies : La coopération ne faiblit pas

L’ONU entend aider notre pays à mobiliser des moyens pour augmenter sa capacité de lutte contre le terrorisme et apporter des soutiens humanitaires aux populations.

Lire aussi : #Mali : Dialogue inter-Maliens : Les mécanismes endogènes pour le Mali Kura

Ouverts lundi dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB) par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, les travaux du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale prennent fin ce vendredi.Le maître-mot de la rencontre demeure le renouveau.

Les articles de l'auteur

#Mali : Victime d’un accident de circulation en Italie : 200 millions de Fcfa aux ayants droit de Seybou Sangaré

Seybou Sangaré est né le 2 octobre 1997 à Makana-Birgo situé dans la Région de Kita. À la suite de son décès survenu le 26 novembre 2022 à San Severo en Italie, le Conseil de base des Maliens d’Italie a engagé une procédure judiciaire qui a abouti au payement de cette somme.

Par Namory KOUYATE


Publié jeudi 13 juin 2024 à 18:39

#Mali : Bilan et perspectives de la décentralisation : Le diagnostic du haut conseil des collectivités

Le Haut conseil des collectivités (HCC) entend contribuer à la réussite effective de la politique de décentralisation sous la 4è République. Pour y arriver, l’institution a mis les intelligences et expertises nationales à contribution afin de poser un diagnostic fiable du processus de transfert des ressources humaines et financières aux collectivités territoriales..

Par Namory KOUYATE


Publié mercredi 05 juin 2024 à 19:07

#Mali : Sécurité, genre et développement en Afrique : L’école de maintien de la paix suscite la réflexion

En prélude à la journée de l’Afrique célébrée le 25 mai de chaque année, l’École de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye (EMP-ABB) a organisé, hier, un symposium sur le thème : «Vers une paix durable : quelles actions de l’Union africaine pour la sécurité, le genre et le développement en Afrique ?»..

Par Namory KOUYATE


Publié jeudi 23 mai 2024 à 19:57

#Mali : Pr Younouss Hamèye Dicko : «En 2019, les rebelles nous ont refusé la thématique Géopolitique et environnement international»

En sa qualité de président de cette Commission lors du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale, Pr Younouss Hamèye Dicko relève les particularités et les atouts de notre pays à mieux tirer profit de ses richesses et trouver une solution définitive à notre crise.

Par Namory KOUYATE


Publié lundi 20 mai 2024 à 18:22

#Mali : Mali-Nations unies : La coopération ne faiblit pas

L’ONU entend aider notre pays à mobiliser des moyens pour augmenter sa capacité de lutte contre le terrorisme et apporter des soutiens humanitaires aux populations.

Par Namory KOUYATE


Publié lundi 20 mai 2024 à 18:12

#Mali : Dialogue inter-Maliens : Les mécanismes endogènes pour le Mali Kura

Ouverts lundi dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB) par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, les travaux du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale prennent fin ce vendredi.Le maître-mot de la rencontre demeure le renouveau du Mali.

Par Namory KOUYATE


Publié vendredi 10 mai 2024 à 08:37

#Mali : Aspects sécuritaires et défense du territoire, géopolitique et environnement international : Des propositions constructives

Les travaux se déroulent au sein de la commission thématique 4 en charge des «aspects sécuritaires et défense du territoire» sous l’égide du général à la retraite Ismaël Cissé..

Par Namory KOUYATE


Publié mercredi 08 mai 2024 à 08:43

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner