Faits divers, Bamako : Des falsificateurs de documents administratifs aux arrêts

Ils disposaient du matériel nécessaire pour confectionner des documents administratifs à l’apparence normale qu’ils vendaient ensuite aux usagers de l’administration. La police a mis fin à leur activité illicite

Publié lundi 06 novembre 2023 à 07:20
Faits divers, Bamako : Des falsificateurs de documents administratifs aux arrêts

Ils sont DK, KN, SD et FD (une dame), et sont tous des jeunes. Ces individus ont été pris, récemment par les policiers du commissariat de Boulkassoumbougou, en Commune I du District de Bamako. Ils sont suspectés d’association de malfaiteurs, de faux et usage de faux.

Ces quatre individus dont une jeune dame, en bande organisée, fabriquaient de faux documents administratifs pour les candidats aux concours de recrutement dans l’Armée qu’ils monnayaient sur le marché à Bamako et dans certaines localités périphériques. Il semblerait que cette activité illicite leur rapportait d’importants revenus. Les éléments du commissaire principal, Drissa Samaké dit «Roger» n’ont pas tardé à découvrir le pot au rose.

Ils ont été interpellés et dorment maintenant derrière les barreaux. Dans cette affaire, comme dans de nombreux cas du même type, les policiers ont misé sur le renseignement pour mettre la main, en un temps record, sur ces individus. Le démantèlement du réseau de faussaires a été rendu possible sur renseignement d’un «pion» des limiers. Cet indicateur faisait état de l’existence de ce qui semble être un réseau de fabricants de faux documents administratifs (fiches individuelles Nina, carte d’identité, passeports, acte de naissance, etc).

Les policiers n’ont pas perdu de temps pour chercher à savoir de ce qu’il s’agit. De sources policières, le 25 octobre dernier, une tierce personne a alerté les éléments du principal Samaké de la présence d’une dame établissant des cartes d’identité nationale à 25.000 Fcfa pour les jeunes candidats aux recrutements massifs dans l’Armée. Informés sur ces faits, le principal Samaké et son adjoint  Barka Camara ont immédiatement ouvert une enquête. Les investigations entreprises par les policiers n’ont pas tardé à porter leur fruit.

Si notre source n’a pas voulu entrer dans certains détails (pour des raisons bien compréhensibles), tout laisse à croire que les limiers détenaient d’autres informations sur ces faussaires. La suite du déroulé des faits prouvera que les dires du « Pion » ne souffraient de l’ombre d’aucun doute. Dès ce moment, les limiers détenaient une piste sérieuse dans la traque de la suspecte et ou de ses complices probables.

Plus les minutes passaient, plus l’étau se resserrait autour de ces derniers, dans la discrétion la plus totale. Les individus suspectés étaient traqués par les éléments de la brigade de recherches qui avaient discrètement investi  le lieu censé être leur abri. Les enquêteurs de la BR qui avaient pour mission de les localiser et de les interpeller, ont agi dans ce sens.

Ainsi, la jeune dame a été identifiée. FD sera épinglée dans un secteur de Badalabougou, en Commune V du District de Bamako. Elle est interpellée, puis conduite au commissariat pour auditions.

Interrogée sommairement, FD a reconnu les faits. Mieux, très loquace, elle a dénoncé un de ses complices qui a été interpellé aussi dans un coin de Hamdallaye ACI 2000. S’il faut croire nos sources, les réponses fournies par ce dernier, lors de son interrogatoire, ont laissé un sérieux doute sur sa moralité.

Selon les policiers qui ont traité le dossier, les investigations poussées ont permis d’interpeller un autre acolyte dont le rôle était de confectionner les fausses fiches individuelles Nina. Conduit au poste, il a été  interrogé sur la manière dont il confectionnait les faux papiers. Devant les officiers de police judiciaire, il dénonça son complice, un promoteur d’un cyber café à Ouezzinbougou dans la Commune du Mandé.

Ainsi, une équipe de la brigade de recherches s’est rendue dans cette zone pour interpeller ce grand faussaire des documents et le conduire à la police. Une perquisition  a été effectuée dans leurs domiciles respectifs et a permis aux policiers  de découvrir puis de saisir plusieurs documents administratifs contrefaits ou en cours de falsification (cartes d’identité, passeports, diplômes, fiches individuelles Nina, permis de conduire, etc.) ainsi que les matériels qu’ils utilisaient pour la fabrication des faux documents.

La cause était entendue pour ces falsificateurs. Face aux preuves accablantes, les limiers n’ont pas laissé traîner leur dossier. Le dossier de ce réseau de faussaires a été é traité avec diligence pour qu’ils répondent de leur acte devant la justice. Ainsi, ils ont été tous déférés devant le procureur de République près le tribunal de grande instance de la Commune I du District de Bamako pour répondre de leurs actes. 

Yaya DIAKITE

Lire aussi : #Mali : Examens de BT1 ET 2 : C’est parti pour les épreuves

Cette année, ils sont 15.427 candidats inscrits, soit 12.209 pour le BT1 et 3.218 autres pour le BT2. Ces postulants seront évalués dans plusieurs disciplines, notamment secrétariat de direction, comptabilité, administration finances, commerce distribution, mécanique automobile-diesel, hydraul.

Lire aussi : #Mali : Enfants de Zorokoro : B2Gold offre une bibliothèque et une salle informatique équipées par L’USAID

La Société minière B2Gold Mali, en partenariat avec l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), a offert un bâtiment équipé qui servira de bibliothèque et de salle informatique aux orphelins du Complexe pour enfants de l’ONG A Child for all (ACFA) de Zorokoro da.

Lire aussi : #Mali : Université privée Boubacar Saye : Le nouvel établissement de formation supérieur a ouvert ses portes

Située sur le long de la route de 30 mètres de Faladiè Séma en Commune VI du District de Bamako, l’Université privée Boubacar Saye (UPBS) répond parfaitement aux normes requises pour un enseignement de qualité des étudiants en quête de savoir et d’insertion professionnelle..

Lire aussi : #Mali : Journée internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : L’entraide au cœur du débat

«Faire vivre notre humanité». C’est sous ce thème qui appelle à la fraternité, à la bonté, à la bienveillance et à la tolérance que la Croix-Rouge malienne a célébré, samedi dernier à son siège à Djelibougou, la Journée internationale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge que c.

Lire aussi : #Mali : Santé et sécurité au travail : Une préoccupation au cœur du congrès de la Somasst

Le 1er congrès international de la Société malienne de santé et sécurité au travail (Somasst) se tient dans notre pays sous le thème : «La promotion de la santé et sécurité au travail, quels rôles pour les entreprises et les assurances ?»..

Lire aussi : #Mali : 1ère session de la Cour d’assises de Bamako : 275 accusés dont 225 détenus fixés sur leur sort

Les amendes prononcées s’élèvent à plus de 111 millions de Fcfa, contre 940 millions de Fcfa pour les remboursements ordonnés. Quant aux dommages et intérêts alloués, ils sont estimés à plus de 126 millions de Fcfa. Ce bilan a été jugé satisfaisant.

Les articles de l'auteur

#Mali : Examens de BT1 ET 2 : C’est parti pour les épreuves

Cette année, ils sont 15.427 candidats inscrits, soit 12.209 pour le BT1 et 3.218 autres pour le BT2. Ces postulants seront évalués dans plusieurs disciplines, notamment secrétariat de direction, comptabilité, administration finances, commerce distribution, mécanique automobile-diesel, hydraulique, travaux publics et chimie.

Par Yaya DIAKITE


Publié lundi 10 juin 2024 à 18:18

#Mali : Enfants de Zorokoro : B2Gold offre une bibliothèque et une salle informatique équipées par L’USAID

La Société minière B2Gold Mali, en partenariat avec l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), a offert un bâtiment équipé qui servira de bibliothèque et de salle informatique aux orphelins du Complexe pour enfants de l’ONG A Child for all (ACFA) de Zorokoro dans la Commune rurale de Safo..

Par Yaya DIAKITE


Publié jeudi 30 mai 2024 à 18:52

#Mali : Université privée Boubacar Saye : Le nouvel établissement de formation supérieur a ouvert ses portes

Située sur le long de la route de 30 mètres de Faladiè Séma en Commune VI du District de Bamako, l’Université privée Boubacar Saye (UPBS) répond parfaitement aux normes requises pour un enseignement de qualité des étudiants en quête de savoir et d’insertion professionnelle..

Par Yaya DIAKITE


Publié lundi 27 mai 2024 à 09:06

#Mali : Journée internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : L’entraide au cœur du débat

«Faire vivre notre humanité». C’est sous ce thème qui appelle à la fraternité, à la bonté, à la bienveillance et à la tolérance que la Croix-Rouge malienne a célébré, samedi dernier à son siège à Djelibougou, la Journée internationale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge que consacre le 8 mai..

Par Yaya DIAKITE


Publié dimanche 12 mai 2024 à 16:54

#Mali : Santé et sécurité au travail : Une préoccupation au cœur du congrès de la Somasst

Le 1er congrès international de la Société malienne de santé et sécurité au travail (Somasst) se tient dans notre pays sous le thème : «La promotion de la santé et sécurité au travail, quels rôles pour les entreprises et les assurances ?»..

Par Yaya DIAKITE


Publié vendredi 19 avril 2024 à 08:54

#Mali : 1ère session de la Cour d’assises de Bamako : 275 accusés dont 225 détenus fixés sur leur sort

Les amendes prononcées s’élèvent à plus de 111 millions de Fcfa, contre 940 millions de Fcfa pour les remboursements ordonnés. Quant aux dommages et intérêts alloués, ils sont estimés à plus de 126 millions de Fcfa. Ce bilan a été jugé satisfaisant.

Par Yaya DIAKITE


Publié vendredi 19 avril 2024 à 08:42

#Mali : Concours sur l’hémophilie : L’Essor se taille la part du lion

Nos deux collègues Mohamed D. Diawara et Aminata Djibo ont respectivement occupé les deux premières marches du podium dans la catégorie presse écrite. Ils ont reçu, pour le premier, une moto Djakarta et une enveloppe de 250.000 Fcfa pour la deuxième.

Par Yaya DIAKITE


Publié mercredi 17 avril 2024 à 07:42

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner