IER : Les chercheurs examinent des propositions de recherche

L’Institut d’économie rurale (IER) a produit durant la campagne 2022-2023, pour toutes cultures confondues, 33.461 kg de semences de pré-base contre 12.630 kg en 2021.

Publié mardi 13 juin 2023 à 08:02
IER : Les chercheurs examinent des propositions de recherche

Les administrateurs en séance de travail au Centre régional agronomique (CRRA) de Sotuba, lundi 12 juin

 

S’agissant des semences de base, 295.755 kg ont été produits contre 135.125 kg en 2021. La quantité de semences certifiées est estimée à 12.004 kg alors qu’elle était de 103.557 kg en 2021. À ces productions, s’ajoute l’inscription de 20 variétés au catalogue national.

Ces informations ont été données, hier, par le directeur général de l’IER, Dr Modibo Sylla, lors de la cérémonie d’ouverture de la 29è session du Comité de programme de l’Institut qui se tient du 12 au 16 juin au Centre régional agronomique (CRRA) de Sotuba. Durant cette session, les participants vont examiner 68 documents dont 52 rapports et 16 propositions de recherche.

Ce comité est une instance du cycle de programmation de l’Institut qui a pour attribution d’harmoniser les propositions régionales de recherche avec le programme national et d’examiner les nouvelles propositions et les résultats de recherches dont la diffusion est proposée. «Face au changement climatique, les équipes de recherche doivent faire preuve de créativité et d’innovation afin de développer des technologies intelligentes face au climat», a dit Modibo Sylla.

Selon lui, l’amélioration de la production et de la productivité agricoles est un grand défi à relever par la recherche agricole. Et cela requiert des stratégies orientées sur le développement des technologies adaptées dans les domaines de productions agricoles, animales, forestières, halieutiques...

«L’IER a mis au point de nouvelles variétés, des techniques culturales et de protection phytosanitaire et environnementale. Il a mis à la disposition des femmes rurales, à travers le ministère du Développement rural, 2.150 kg de semences améliorées de mil, de niébé, de sésame, de fonio, de mais, de riz et de sorgho. L’Institut a formé 15.378 producteurs et productrices agricoles et 150 agents de structures d’encadrement. L’IER a également contribué à la diversification alimentaire de plus de 2.500 ménages», a fait savoir le directeur général de la structure. Modibo Sylla a, par ailleurs, invité les partenaires à un examen approfondi des documents et à des échanges scientifiques qui permettront d’améliorer les performances.

Dans son intervention, le directeur scientifique de l’IER a précisé qu’il y a de nouvelles propositions de recherche à valider durant cette réunion. Selon Kalifa Traoré, il s’agira d’examiner des rapports qui ont été élaborés par des chercheurs à l’issue de plusieurs années de recherche en vue d’améliorer la qualité scientifique.


«Les évaluations ont été faites l’année dernière et des recommandations avaient été faites. Nous avons pu exécuter quelques unes et d’autres sont en cours d’exécution. Ces recommandations portaient sur la nécessité de former les chercheurs, sur la sélection, la nécessité d’agir sur le mécanisme de financement pour avoir des fluidités dans l’acquisition des fonds et également dans la justification pour le décaissement à suivre», a-t-il noté.

 

Fatoumata Mory SIDIBE

Lire aussi : #Mali: Secteur minier : Le PGSM offre des équipements à l’Eni-ABT

Le Projet de gouvernance du secteur minier (PGSM), un financement de la Banque mondiale, a offert des équipements à l’École nationale d’ingénieurs Abderhamane Baba Touré (Eni-ABT)..

Lire aussi : #Mali : Épluchures et restes de table : Des nourritures pour animaux

Les restes d’aliments, au lieu de se retrouver dans les poubelles ou jeter à même le sol, sont séchés par des femmes avant d’être revendus aux éleveurs et autres propriétaires d’animaux qui les transforment en aliment bétail. Vendeurs et acheteurs, chacun y trouve son compte.

Lire aussi : #Mali : Sita : Pour la promotion des métiers

Cette année, les métiers ciblés sont, entre autres, la construction, la production et la transformation agro-alimentaire, l’hôtellerie et la restauration, l’artisanat utilitaire, le numérique et la transformation digitale. Les pays amis invités sont notamment le Maroc (invité d’honneur).

Lire aussi : #Mali : Service Garbal : Des informations fiables pour guider les éleveurs

Le ministre de l’Élevage et de la Pêche, Youba Ba, a visité, vendredi dernier à l’immeuble Jean Marie Cissé sis à l’ACI 2000, le centre d’appel Orange M-Agri qui abrite le Projet Garbal..

Lire aussi : #Mali : Éventail de mariage : Une valeur ajoutée au look de la mariée

De plus en plus sollicité dans les cérémonies de mariage, cet accessoire de beauté peut être personnalisé. Il s’adapte à tous les styles vestimentaires.

Lire aussi : #Mali : Élevage : Padel-M offre des équipements aux interprofessions

Le Projet d’appui au développement de l’élevage au Mali (Padel-M) a remis lundi une importante quantité de matériels aux interprofessions partenaires..

Les articles de l'auteur

#Mali: Secteur minier : Le PGSM offre des équipements à l’Eni-ABT

Le Projet de gouvernance du secteur minier (PGSM), un financement de la Banque mondiale, a offert des équipements à l’École nationale d’ingénieurs Abderhamane Baba Touré (Eni-ABT)..

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié mardi 11 juin 2024 à 17:52

#Mali : Épluchures et restes de table : Des nourritures pour animaux

Les restes d’aliments, au lieu de se retrouver dans les poubelles ou jeter à même le sol, sont séchés par des femmes avant d’être revendus aux éleveurs et autres propriétaires d’animaux qui les transforment en aliment bétail. Vendeurs et acheteurs, chacun y trouve son compte.

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié mercredi 05 juin 2024 à 18:36

#Mali : Sita : Pour la promotion des métiers

Cette année, les métiers ciblés sont, entre autres, la construction, la production et la transformation agro-alimentaire, l’hôtellerie et la restauration, l’artisanat utilitaire, le numérique et la transformation digitale. Les pays amis invités sont notamment le Maroc (invité d’honneur), le Burkina Faso, le Niger, la Guinée et la Côte d’Ivoire.

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié mardi 04 juin 2024 à 18:40

#Mali : Service Garbal : Des informations fiables pour guider les éleveurs

Le ministre de l’Élevage et de la Pêche, Youba Ba, a visité, vendredi dernier à l’immeuble Jean Marie Cissé sis à l’ACI 2000, le centre d’appel Orange M-Agri qui abrite le Projet Garbal..

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié lundi 03 juin 2024 à 09:03

#Mali : Éventail de mariage : Une valeur ajoutée au look de la mariée

De plus en plus sollicité dans les cérémonies de mariage, cet accessoire de beauté peut être personnalisé. Il s’adapte à tous les styles vestimentaires.

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié jeudi 30 mai 2024 à 19:00

#Mali : Élevage : Padel-M offre des équipements aux interprofessions

Le Projet d’appui au développement de l’élevage au Mali (Padel-M) a remis lundi une importante quantité de matériels aux interprofessions partenaires..

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié mardi 28 mai 2024 à 18:23

#Mali : Redevabilité : La commune III présente son compte administratif aux citoyens

Installation de panneaux solaires, construction d’une salle polyvalente, achat de matériels informatiques et de mobiliers de bureau, actions menées dans le domaine de l’éducation, de la santé, de la solidarité et de l’autonomisation des femmes....

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié lundi 27 mai 2024 à 17:53

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner