Journées textiles du Mali : C’est parti pour l’An 3

Cet événement se veut un espace de promotion du textile malien qui reflète notre identité culturelle à bien des égards. Les initiateurs invitent tous à porter le Malifiniw

Par

Publié vendredi 25 novembre 2022 à 08:47
Journées textiles du Mali : C’est parti pour l’An 3

La 3è édition des Journées textiles du Mali s’est ouverte, hier au Palais de la culture Amadou Hampâté Ba, sous le thème : «Le Cerfitex, outil d’intégration et de développement des textiles dans la sous-région».

 La cérémonie  officielle était placée sous la présidence du secrétaire général du ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Hamane Demba Cissé, en présence du président de la commission d’organisation, Cheik Oumar Sangaré, et du  parrain de l’évènement et président de l’Assemblée permanente des chambres de métiers du Mali (APCMM), Mamadou  Mincoro Traoré. On y notait aussi la participation de plusieurs collaborateurs et partenaires à cette cérémonie qui a mobilisé également des artisans pour célébrer le textile malien «Malifiniw».  

L’objectif des Journées textiles du Mali  est de créer une dynamique dans la consommation de Malifiniw. Le secrétaire général du département en charge de l’Artisanat a exprimé l’engagement des plus hautes autorités dans la confirmation de notre identité vestimentaire. Il a salué les organisateurs et le parrain, avant de parler des grandes actions entreprises par le gouvernement pour la promotion et le développement du coton et du textile maliens.

Pour pérenniser le port des tenues de l’artisanat textile dans le cadre de la réaffirmation de notre identité culturelle, notre pays a créé le Centre de développement de l’artisanat textile (Cdat) dont la mission est de promouvoir la transformation artisanale des matières premières textiles localement produites  afin de contribuer à la réduction de la pauvreté à travers la création de plus d’emplois et de richesse.

«Le Mali a une culture du textile millénaire en témoignent les tellems dans les grottes nécropoles du pays dogon», a déclaré Hamane Demba Cissé. Pour lui, ces textiles comptent parmi les plus anciens de l’Afrique subsaharienne et prouvent l ‘importance du tissage dans la boucle du Niger.

L’artisanat textile est connu pour sa richesse, sa diversité et sa beauté. Enfin, il a invité tous à porter le textile malien pour soutenir le secteur artisanal. Et de confirmer que les autorités de la Transition prêchent cette volonté par l’exemple. Pour sa part, Cheik Oumar Sangaré a salué le département en charge de l’Artisanat et les partenaires techniques et financiers avec  mention spéciale à l’ancienne ministre de la Culture, Mme Nina Wallet Intallou qui a contribué à l’implantation de cet événement. Il a dévoilé le nom de la championne Malifiniw 2022, ancienne ministre de la Culture, Aminita Dramane Traoré, qui succède au Premier ministre  Choguel Kokalla Maïga.

L’une des particularités de Malifiniw est son caractère non lucratif. Au bout de 3 années, la dynamique a permis de créer  la marque AAA Malifiniw. Il a également demandé au ministère en charge de la Culture au nom des organisateurs de faire en sorte qu’on puisse garder le grand boubou, porté par le Premier ministre  à la tribune des Nations unies, au Musée national comme patrimoine culturel national afin de  permettre à la nouvelle génération de découvrir ce boubou qui fait la fierté de notre pays depuis les premières Républiques jusqu’à nos jours. Et qui  a également servi pour la valorisation de notre identité vestimentaire à un moment critique de la vie de notre nation.

Plusieurs activités sont programmées pendant ces journées de textiles; à savoir des conférences-débats, productions télévisuelles de l’Ortm, un défilé de mode, une exposition de stands, des concerts géants et une rencontre autour de la gastronomie malienne.

La communauté d’honneur de cette année est l’ethnie bwa. Le parrain a fait un discours de reconnaissance et de remerciement à l’endroit des initiateurs et du département en charge de la Culture. Selon lui, les Journées textiles du Mali permettent aux acteurs  d’échanger sur l’accessibilité  et les prix de malifiniw lors des conférences. C’est également un espace de promotion et de développement de notre coton à travers les textiles. Il a aussi souligné  que cet espace permet d’évoquer les difficultés liées à  l’accès et au prix  du textile malien, avant de saluer la nouvelle championne du Malifiniw pour son engagement constant en faveur du textile malien.

Après la coupure du ruban, les officielles ont fait une visite guidée par le directeur général de Cdat, Ousmane Coulibaly. Il faut noter que l’événement est organisé par l’Alliance des journalistes pour le développement de la culture (Ajdec), en collaboration avec le Collectif des animateurs culturels et éducatif (Cacem),  le Centre de recherche et de formation pour l’industrie textile (Cerfitex), le Palais de la culture Amadou Hampâté Ba, le Centre de développement de l’artisanat textile (Cdat) et Biotex-Mali. Il se poursuivra  jusqu’au 27 novembre prochain.

Amadou SOW

Lire aussi : Festival Ogobagna : Sous le signe de la résilience des communautés

Ce rendez-vous culturel est aussi un espace d’expressions, de communication orale, de formation pour les jeunes, mais aussi pour les professionnels et les enseignants-chercheurs.

Lire aussi : Salon Macfrut 2023 : La participation des entreprises maliennes sollicitée

L’Agence italienne du commerce (ITA) a organisé, hier dans un hôtel de la place, un atelier de présentation de la foire Macfrut 2023 et des opportunités d’affaires que l’Italie offre aux entreprises maliennes en matière d’aviculture, de fruits et légumes..

Lire aussi : 28è Fespaco : 7 films maliens sélectionnés

Le comité d’organisation de la 28è édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), dirigé par Moussa Alex Sawadogo, a présenté, vendredi dernier à Ouagadougou, les 170 films sélectionnés sur 1.200 films proposés et qui seront projetés du 25 fé.

Lire aussi : Ségou’Art 2023 : Le grand rendez-vous retrouve son format habituel

L’édition de cette année sera marquée notamment par le retour des concerts sur la berge du fleuve Niger. Pour le bouquet final, deux monstres sacrés sont au programme : Abdoulaye Diabaté et Salif Keïta.

Lire aussi : Festival spot on Mali : Rendez-vous aujourd’hui

La 9è édition du Festival spot on Mali commence aujourd’hui pour prendre fin le samedi 14 janvier prochain à la Maison des jeunes de Bamako..

Lire aussi : Fédération des associations Toumast inhadane : L’art et la culture au service de la paix

Les activités de la Fédération des associations Toumast inhadane générale (Fedatig) ont été lancées, jeudi dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB) sous le thème : «Préservons nos valeurs culturelles et faisons de la réconciliation une réalité»..

Les articles de l'auteur

Festival Ogobagna : Sous le signe de la résilience des communautés

Ce rendez-vous culturel est aussi un espace d’expressions, de communication orale, de formation pour les jeunes, mais aussi pour les professionnels et les enseignants-chercheurs.

Par Amadou SOW


Publié mercredi 25 janvier 2023 à 07:41

Salon Macfrut 2023 : La participation des entreprises maliennes sollicitée

L’Agence italienne du commerce (ITA) a organisé, hier dans un hôtel de la place, un atelier de présentation de la foire Macfrut 2023 et des opportunités d’affaires que l’Italie offre aux entreprises maliennes en matière d’aviculture, de fruits et légumes..

Par Amadou SOW


Publié jeudi 19 janvier 2023 à 08:12

28è Fespaco : 7 films maliens sélectionnés

Le comité d’organisation de la 28è édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), dirigé par Moussa Alex Sawadogo, a présenté, vendredi dernier à Ouagadougou, les 170 films sélectionnés sur 1.200 films proposés et qui seront projetés du 25 février au 4 mars 2023 dans la capitale burkinabè..

Par Amadou SOW


Publié mercredi 18 janvier 2023 à 08:33

Ségou’Art 2023 : Le grand rendez-vous retrouve son format habituel

L’édition de cette année sera marquée notamment par le retour des concerts sur la berge du fleuve Niger. Pour le bouquet final, deux monstres sacrés sont au programme : Abdoulaye Diabaté et Salif Keïta.

Par Amadou SOW


Publié mercredi 18 janvier 2023 à 08:26

Festival spot on Mali : Rendez-vous aujourd’hui

La 9è édition du Festival spot on Mali commence aujourd’hui pour prendre fin le samedi 14 janvier prochain à la Maison des jeunes de Bamako..

Par Amadou SOW


Publié vendredi 06 janvier 2023 à 08:05

Fédération des associations Toumast inhadane : L’art et la culture au service de la paix

Les activités de la Fédération des associations Toumast inhadane générale (Fedatig) ont été lancées, jeudi dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB) sous le thème : «Préservons nos valeurs culturelles et faisons de la réconciliation une réalité»..

Par Amadou SOW


Publié jeudi 05 janvier 2023 à 07:59

Exposition photo : «Il s’appelle Salif Keïta»

La Pyramide du souvenir a tenu à marquer son admiration pour ce footballeur génial. Il fut le premier ballon d’or africain.

Par Amadou SOW


Publié vendredi 30 décembre 2022 à 08:21

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner