Maison de la femme de la rive gauche : La ministre Mariam Maïga rassure les artisanes

Depuis sa nomination, la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Coulibaly Mariam Maïga, multiplie les visites de terrain pour s’enquérir des difficultés des femmes en vue d’apporter des solutions idoines.

Par

Publié lundi 09 octobre 2023 à 07:26 , mis à jour vendredi 01 mars 2024 à 10:30
Maison de la femme de la rive gauche : La ministre Mariam Maïga rassure les artisanes

Des produits fabriqués par ces femmes présentés à la ministre

 

 C’est dans cette optique qu’elle a rendu une visite de courtoisie, jeudi dernier, aux femmes artisanes de la rive gauche du District de Bamako, à la Maison de la femme sise à Darsalam. C’est aux environs de 10 heures que la visiteuse de marque et sa délégation ont été accueillies chaleureusement par la directrice de la Maison de la femme de la rive gauche, Mme Koné Oumou Diop. C’était en présence de nombreuses femmes artisanes et d’autres invités.

Prenant la parole, la présidente de la Fédération nationale des artisans du Mali (Fnam), Assitan Traoré, s’est réjouie de cette visite de la ministre. Selon elle, c’est une première fois qu’une ministre se déplace pour rencontrer les femmes artisanes, voir leurs produits et écouter les problèmes auxquels elles font face.


Assitan Traoré a saisi l’occasion pour exposer certaines doléances à la cheffe du département, qui sont, entre autres, l’institutionnalisation d’une Journée nationale de la femme artisane, la mise en relation des groupements de femmes artisanes avec les partenaires techniques et financiers, la création d’un espace pour pouvoir exposer leurs produits au grand public. Y compris l’organisation d’une journée de vente de produits locaux et la tenue des séances de formation professionnelle à l’endroit des femmes artisanes.

En réponse, la ministre a indiqué que cette visite est la continuité de celle effectuée en Commune V le mois dernier avec les femmes de la rive droite. C’est aussi la pérennisation du cadre d’échange que son département a bien voulu initier avec les femmes maliennes évoluant dans de différents domaines d’activités.

«Je suis venue discuter avec les femmes artisanes de la rive gauche. Le constant est le même que celui de la rive droite. Les femmes exercent les mêmes activités quotidiennes. Elles ont les mêmes difficultés comme l’accès difficile aux crédits, aux marchés nationaux, régionaux et internationaux ; la contrefaçon ; l’importation de leurs produits», a déclaré Mme Coulibaly Mariam Maïga.

Pour la ministre, la contrefaçon et l’importation des produits constituent aujourd’hui des entraves à l’avancée du développement économique de la femme malienne. Elle a assuré que les autorités sont en train de tout mettre en œuvre pour pallier les obstacles dans le secteur. Et de rappeler que ces activités artisanes font la fierté du Mali et de l’Afrique tout entière. Mme Coulibaly Mariam Maïga a réaffirmé l’engagement de son département à toujours accompagner les femmes artisanes.

Amsatou Oumou TRAORE

Lire aussi : #Mali : École normale supérieure : Des progrès, mais aussi des difficultés

L’École normale supérieure de Bamako (ENSup) faisait partie des grandes écoles dans notre pays avant l’avènement de l’université. Cet établissement a été aussi un vivier important de cadres qui ont servi et continuent de mettre leurs expertises au service de l’enseignement et l’adm.

Lire aussi : Mali : Académie des sciences : Une troisième cohorte de 35 membres

L’Académie des sciences du Mali (ASM) a accueilli en son sein une troisième vague de 35 nouveaux membres, dont 8 membres d’honneur, autant de correspondants et 19 titulaires..

Lire aussi : #Mali : Éducation pour tous : Une quête perpétuelle des autorités

Pour y arriver, le gouvernement est en train de miser sur la construction et la réhabilitation de salles de classes à travers tout le pays. Objectif : résorber le déficit criard en la matière.

Lire aussi : #Mali : Enfants et jeunes en mobilité : Case-Sahel prend le problème à bras-le-corps

La matrice de suivi des déplacements dénombrait, en avril dernier, 375.539 personnes déplacées internes dont 3.100 à Bamako et 64.864 réfugiés au Mali.

Lire aussi : Croix-Rouge malienne : Soutien aux personnes affectées par la crise au Sahel

Au cours des dernières décennies, la situation sécuritaire au Sahel s’est considérablement dégradée en raison des crises sociopolitiques, climatique et de l’insécurité grandissante, ce qui a entrainé des difficultés pour les institutions publiques à atteindre la population la plus vul.

Lire aussi : Mali, Arnaque : Le piège de l’argent facile

Le phénomène prend de l’ampleur parce que de nombreux compatriotes sont habités par le démon du gain facile. D’autres donnent le bon Dieu sans confession et malheureusement se retrouvent pris dans la nasse des arnaqueurs ou escrocs.

Les articles de l'auteur

#Mali : École normale supérieure : Des progrès, mais aussi des difficultés

L’École normale supérieure de Bamako (ENSup) faisait partie des grandes écoles dans notre pays avant l’avènement de l’université. Cet établissement a été aussi un vivier important de cadres qui ont servi et continuent de mettre leurs expertises au service de l’enseignement et l’administration publique..

Par Amsatou Oumou TRAORE


Publié vendredi 01 mars 2024 à 08:36

Mali : Académie des sciences : Une troisième cohorte de 35 membres

L’Académie des sciences du Mali (ASM) a accueilli en son sein une troisième vague de 35 nouveaux membres, dont 8 membres d’honneur, autant de correspondants et 19 titulaires..

Par Amsatou Oumou TRAORE


Publié lundi 22 janvier 2024 à 08:10

#Mali : Éducation pour tous : Une quête perpétuelle des autorités

Pour y arriver, le gouvernement est en train de miser sur la construction et la réhabilitation de salles de classes à travers tout le pays. Objectif : résorber le déficit criard en la matière.

Par Amsatou Oumou TRAORE


Publié vendredi 29 décembre 2023 à 08:40

#Mali : Enfants et jeunes en mobilité : Case-Sahel prend le problème à bras-le-corps

La matrice de suivi des déplacements dénombrait, en avril dernier, 375.539 personnes déplacées internes dont 3.100 à Bamako et 64.864 réfugiés au Mali.

Par Amsatou Oumou TRAORE


Publié vendredi 22 décembre 2023 à 08:19

Croix-Rouge malienne : Soutien aux personnes affectées par la crise au Sahel

Au cours des dernières décennies, la situation sécuritaire au Sahel s’est considérablement dégradée en raison des crises sociopolitiques, climatique et de l’insécurité grandissante, ce qui a entrainé des difficultés pour les institutions publiques à atteindre la population la plus vulnérable..

Par Amsatou Oumou TRAORE


Publié mardi 21 novembre 2023 à 14:39

Mali, Arnaque : Le piège de l’argent facile

Le phénomène prend de l’ampleur parce que de nombreux compatriotes sont habités par le démon du gain facile. D’autres donnent le bon Dieu sans confession et malheureusement se retrouvent pris dans la nasse des arnaqueurs ou escrocs.

Par Amsatou Oumou TRAORE


Publié lundi 20 novembre 2023 à 08:21

Femmes opératrices économiques : La quête de solutions post-crise Covid-19

Pour y arriver, le Réseau des femmes opératrices économiques du Mali (Rfoe-Mali) prône la création d’un cadre d’échanges et de discussions en vue de trouver des perspectives prometteuses pour les femmes d’affaire du pays.

Par Amsatou Oumou TRAORE


Publié mardi 24 octobre 2023 à 07:35

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner