#Mali : Journée citoyenne de défense et de sécurité : Le CDM s’engage à protéger la patrie jusqu’au sacrifice ultime

De sa création à nos jours, le Collectif pour la défense des militaires (CDM) a toujours accompagné les Forces armées maliennes (FAMa) dans leur noble et exaltante mission de défense de l’intégrité de notre territoire national. En plus de cet accompagnement, le Collectif s’engage à travailler au renforcement de la citoyenneté, du respect du bien public et du vivre-ensemble.

Publié mardi 05 mars 2024 à 08:03
#Mali : Journée citoyenne de défense et de sécurité : Le CDM s’engage à protéger la patrie jusqu’au sacrifice ultime

 Le Collectif appelle à l’union sacrée autour de la patrie

 

C’est ce qu’on retient essentiellement de la journée citoyenne de défense et de sécurité que le regroupement a organisée, dimanche dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB).  L’activité a enregistré la présence du secrétaire général du CDM, Younouss Soumaré, du président de l’Association des anciens combattants du Mali, le général Minkoro Kané, non moins membre du Conseil national de la Transition (CNT). Y étaient également les présidents et représentants des mouvements, associations et partis politiques alliés et partenaires. Chacun de nous doit jouer sa partition en termes de sensibilisation, d’éveil des consciences pour qu’on puisse s’engager sans hésitation à respecter la patrie et la protéger jusqu’au sacrifice ultime.

 Le secrétaire général du CDM a soutenu qu’aucun pays ne peut et ne saurait se développer sans des citoyens disciplinés et très dévoués. Toutes choses nécessaires pour garantir sa souveraineté. Younouss Soumaré a rappelé les trois principes fondamentaux édictés par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, qui doivent désormais guider l’action publique. Il s’agit du respect de notre souveraineté ; du respect des choix de partenariat et des choix stratégiques opérés par le Mali ; et de la prise en compte des intérêts vitaux du peuple malien dans toutes les décisions. Selon lui, ces principes nous engagent dans cette nouvelle dynamique qui n’est autre que la vision du nouveau type de citoyen malien, condition indispensable du Mali Kura.

«C’est pourquoi, nous appelons tous les Maliens de l’intérieur comme de l’extérieur à l’unité sacrée autour de la patrie pour laquelle, aucun sacrifice n’est et ne sera de trop», a fait comprendre le secrétaire général du CDM. Il a également annoncé que le Collectif a entamé une série d’activités dont l’organisation d’une journée de don de sang. Il a salué l’initiative du Dialogue inter-Maliens et appelé à s’engager pour relever ce défi national qui est un chantier important du soldat de la renaissance.

Avant d’annoncer l’ouverture des préparatifs de l’An 3 de l’investiture du président Goïta «le soldat de la renaissance» le 07 juin 2024 au Stade du 26 mars.   Les autres intervenants ont salué l’initiative de cette journée citoyenne de défense et de sécurité, tout en appelant à soutenir les autorités de la Transition et les FAMa. Au cours de la cérémonie, un film documentaire a été projeté sur les militaires, de l’indépendance à nos jours. La finale de la grande bataille de slam en hommage aux FAMa a également connu son épilogue.


Parmi 10 slameurs, trois ont été choisis dont la première place est revenue à celui qu’on nomme «le petit fils d’Afrique». Il a été récompensé par une tablette et une moto Jakarta. La deuxième et la troisième, toutes des personnels féminins, ont eu successivement un ordinateur et une enveloppe de 100.000 Fcfa.   Des attestations de reconnaissance ont été remises au parrain de la journée, Abdoulaye Hamidou Cissé ; au guide spirituel des Soufis de la Kadria du Mali, Cheick Lassana Kané et l’ancien ministre Baba Moulaye Haïdara. 

Souleymane SIDIBE

Lire aussi : #Mali : Une Force d’intervention rapide des Armées créée par le président Goïta

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a décidé de créer, le lundi 15 avril, au sein des Forces armées et de sécurité, une Force d’intervention rapide des Armées, en abrégé «FIRA».

Lire aussi : #Mali : Phase communale du Dialogue inter-Maliens : Une batterie de recommandations en commune III

Les rideaux sont tombés sur la phase communale des travaux du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale en Commune III du District de Bamako..

Lire aussi : #Mali : Phase communale du Dialogue inter-Maliens : Intenses et fructueux échanges en Commune III du District de Bamako

Les travaux de la phase communale du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale, après leur lancement samedi dernier, se poursuivent dans les communes du District de Bamako. Notre équipe de reportage s’est rendue sur quelques lieux pour constater de visu le déroulement .

Lire aussi : #Mali : Les faitières de la presse sollicitées pour leur accompagnement

À la faveur d’une visite de courtoisie, les membres du Comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale ont rencontré samedi dernier à la Maison de la presse (MP), les hommes de médias pour demander leur accompagnement..

Lire aussi : #Mali : Dialogue inter-Maliens : les organisations socioprofessionnelles exhortées à s’impliquer

Les membres du Comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale ont rencontré, jeudi dernier, au Centre international de conférences de Bamako (CICB), les organisations socioprofessionnelles..

Lire aussi : #Mali: Forces de défense et de sécurité : Des moyens roulants pour d’efficacité

Le secrétaire général du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, Oumar Sogoba a procédé, vendredi dernier dans la cour du département, à la remise de matériels roulants à plusieurs structures..

Les articles de l'auteur

#Mali : Une Force d’intervention rapide des Armées créée par le président Goïta

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a décidé de créer, le lundi 15 avril, au sein des Forces armées et de sécurité, une Force d’intervention rapide des Armées, en abrégé «FIRA».

Par Souleymane SIDIBE


Publié mercredi 17 avril 2024 à 14:02

#Mali : Phase communale du Dialogue inter-Maliens : Une batterie de recommandations en commune III

Les rideaux sont tombés sur la phase communale des travaux du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale en Commune III du District de Bamako..

Par Souleymane SIDIBE


Publié mercredi 17 avril 2024 à 07:19

#Mali : Phase communale du Dialogue inter-Maliens : Intenses et fructueux échanges en Commune III du District de Bamako

Les travaux de la phase communale du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale, après leur lancement samedi dernier, se poursuivent dans les communes du District de Bamako. Notre équipe de reportage s’est rendue sur quelques lieux pour constater de visu le déroulement des travaux..

Par Souleymane SIDIBE


Publié mardi 16 avril 2024 à 07:19

#Mali : Les faitières de la presse sollicitées pour leur accompagnement

À la faveur d’une visite de courtoisie, les membres du Comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale ont rencontré samedi dernier à la Maison de la presse (MP), les hommes de médias pour demander leur accompagnement..

Par Souleymane SIDIBE


Publié lundi 15 avril 2024 à 09:45

#Mali : Dialogue inter-Maliens : les organisations socioprofessionnelles exhortées à s’impliquer

Les membres du Comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale ont rencontré, jeudi dernier, au Centre international de conférences de Bamako (CICB), les organisations socioprofessionnelles..

Par Souleymane SIDIBE


Publié jeudi 11 avril 2024 à 09:24

#Mali: Forces de défense et de sécurité : Des moyens roulants pour d’efficacité

Le secrétaire général du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, Oumar Sogoba a procédé, vendredi dernier dans la cour du département, à la remise de matériels roulants à plusieurs structures..

Par Souleymane SIDIBE


Publié lundi 08 avril 2024 à 07:24

#Mali : Rupture collective de jeûne : La DIRPA invite la presse à demeurer dans la paix

La Direction de l’information et des relations publiques des Armées (Dirpa) a organisé, mercredi dernier dans sa cour, une cérémonie symbolique de rupture collective de jeûne avec les hommes de médias..

Par Souleymane SIDIBE


Publié vendredi 05 avril 2024 à 08:23

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner