#Mali :Mali-Sénégal : Le président Bassirou Diomaye Faye attendu à Bamako ce jeudi

Cette visite sera l’occasion de renforcer la coopération bilatérale entre Dakar et Bamako. Ce sera aussi l’opportunité de raffermir et de magnifier nos liens particuliers

Publié mercredi 29 mai 2024 à 18:26 , mis à jour jeudi 20 juin 2024 à 21:38
#Mali :Mali-Sénégal : Le président Bassirou Diomaye Faye attendu à Bamako ce jeudi

Deux mois après son accession à la magistrature suprême, le président de la République du Sénégal, Bassirou Diomaye Faye, est attendu à Bamako ce jeudi 30 mai pour une visite d’amitié et de travail de quelques heures. Selon le programme officiel de la visite, l’avion du chef de l’État sénégalais devrait atterrir à l’aéroport international président Modibo Keïta-Senou dans la matinée.

Selon nos sources, le visiteur de marque sera accueilli à sa descente d’avion par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. Après le cérémonial d’accueil, les deux chefs d’État se rendront au palais de Koulouba pour un entretien en tête-à-tête. Ensuite, le colonel Assimi Goïta partagera un déjeuner avec son hôte de marque. Le président Faye quittera la capitale malienne dans l’après-midi.

Cette visite de l’ancien candidat du parti Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef), sera l’occasion de renforcer la coopération bilatérale entre Dakar et Bamako. Ce sera aussi l’occasion de raffermir et de magnifier les liens historiques, géographiques, sociaux et culturels entre le Mali et le Sénégal. Il faut rappeler que les deux pays ont posé le jalon de l’unité africaine dès les années 60 avec l’expérience de la Fédération du Mali qui a malheureusement tourné court. Les vicissitudes de l’histoire ont eu raison de la volonté des présidents Modibo Keita et Léopold Sédar Senghor d’unir le Mali et le Sénégal pour en faire un pays qui serait de nos jours, à coup sûr, une puissance qui compte sur l’échiquier international.

Aujourd’hui, l’avènement à la tête des deux pays des chefs d’État qui aspirent à donner un nouveau souffle au panafricanisme, constitue une nouvelle chance de consolider la nécessaire union entre les peuples africains désireux de s’affranchir des influences extérieures et de prendre leur destin en main.

Le président Goïta ne cesse d’exprimer son ambition de sortir notre pays des griffes de la domination étrangère. Pour y parvenir, il compte sur l’élan panafricaniste qui est en train de se renforcer à travers le continent. De nombreux Africains se reconnaissent dans le combat du dirigeant malien et le font savoir par des déclarations et des gestes éloquents.

Quant au président Bassirou Diomaye Faye, il est animé par la même aspiration panafricaniste. Au point de l’inscrire dans l’appellation du parti politique qui l’a porté au pouvoir. Ses prises de position en faveur d’une Afrique débarrassée des influences néfastes suscitent l’espoir.

Nul doute que les échanges entre les hommes d’État porteront sur les relations particulières entre les deux pays, sur l’histoire éphémère mais pleine d’espoir de la Fédération du Mali. Ils ont l’occasion de marcher dans les pas des pères de l’indépendance de nos deux pays. Aujourd’hui comme hier, la nécessité de s’unir pour faire face aux défis est un impératif dont ils semblent avoir pleinement conscience. Notre région sahélienne étant en proie au péril du terrorisme qui menace d’annihiler nos efforts de développement.

Les deux personnalités ne manqueront pas sans doute d’évoquer la nécessité d’une reforme profonde des organisations régionales afin qu’elles répondent aux aspirations réelles des peuples. Le nouveau président sénégalais, de par son profil réformateur, semble bien placé pour aborder avec le président malien le dossier brûlant de nos relations avec la Cedeao. Le Mali, le Niger et le Burkina Faso ont quitté l’organisation communautaire ouest-africaine en dénonçant sa mauvaise gestion des crises politico-sécuritaires dans ces différents pays.

Les dirigeants malien, nigérien et burkinabé, pour bien montrer qu’ils ont réellement tourné le dos à la grande famille de la Cedeao, ont créé l’Alliance des États du Sahel et envisagent même une Confédération.

Pour rappel, le président du Conseil national de Transition ( CNT), le colonel Malick Diaw, avait représenté le président de la Transition lors de l’investiture du président Bassirou Diomaye Faye le 2 avril dernier à Dakar. Élu dès le 1er tour avec plus de 54, % des voix à l’issue de la présidentielle du 24 mars dernier, Bassirou Diomaye Faye est devenu, à 44 ans, le plus jeune président de l’histoire du pays.

Aboubacar TRAORE

Lire aussi : Kidal, Indélimane, Douentza et Sossobé : Des dizaines de terroristes éliminés et plusieurs suspects interpellés

Les Forces armées maliennes (FAMa) poursuivent avec efficacité leur mission régalienne de défense opérationnelle du territoire national..

Lire aussi : #Mali : Une dizaine de suspects terroristes interpellés par les FAMa à Tourek (Kidal)

Les Forces armées maliennes (FAMa) poursuivent avec efficacité leur mission régalienne de defense opérationnelle du territoire national.

Lire aussi : #Mali : Une trentaine de terroristes éliminés par les FAMa à Indélimane (Gao)

Les Forces armées maliennes (FAMa) poursuivent avec efficacité leur mission régalienne de defense opérationnelle du territoire national. Cette dynamique combative a permis à nos équipes de riposter vigoureusement, jeudi dernier, à une embuscade complexe avec l'emploi de véhicule piégé tend.

Lire aussi : #Mali : Les FAMa neutralisent plusieurs terroristes à Douentza et Sossobé

Les Forces armées maliennes ( FAMa) ont neutralisé plusieurs combattants terroristes après avoir déjoué une embuscade à Douentza, a annoncé, ce jeudi 13 juin, l’état-major général des Armées dans un communiqué.

Lire aussi : #Mali : Le sélectionneur des Aigles Éric Sékou Chelle limogé

Éric Sékou Chelle n'est plus le sélectionneur national du Mali. Le technicien était sur la sellette depuis la défaite en quart de finale de la CAN, Côte d'Ivoire 2023 devant le pays hôte (2-1), mais ce sont la défaite face au Ghana (2-1) et le match nul (0-0) contre Madagascar lors des 3ème.

Lire aussi : #Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : 250 têtes de mouton pour les veuves, orphelins et blessés de guerre du génie militaire

Dans le cadre de ses œuvres sociales, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, continue de donner du sourire aux Maliens, notamment les plus vulnérables. C’est dans ce contexte qu’il a offert, hier, 250 moutons et autant de sacs de 50 kg de riz aux veuves, orphelins et bless.

Les articles de l'auteur

Kidal, Indélimane, Douentza et Sossobé : Des dizaines de terroristes éliminés et plusieurs suspects interpellés

Les Forces armées maliennes (FAMa) poursuivent avec efficacité leur mission régalienne de défense opérationnelle du territoire national..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:30

#Mali : Une dizaine de suspects terroristes interpellés par les FAMa à Tourek (Kidal)

Les Forces armées maliennes (FAMa) poursuivent avec efficacité leur mission régalienne de defense opérationnelle du territoire national.

Par Aboubacar TRAORE


Publié mercredi 19 juin 2024 à 15:16

#Mali : Une trentaine de terroristes éliminés par les FAMa à Indélimane (Gao)

Les Forces armées maliennes (FAMa) poursuivent avec efficacité leur mission régalienne de defense opérationnelle du territoire national. Cette dynamique combative a permis à nos équipes de riposter vigoureusement, jeudi dernier, à une embuscade complexe avec l'emploi de véhicule piégé tendu par les ennemis de la paix dans les encablures d'Indélimane (Région de Gao)..

Par Aboubacar TRAORE


Publié dimanche 16 juin 2024 à 21:36

#Mali : Les FAMa neutralisent plusieurs terroristes à Douentza et Sossobé

Les Forces armées maliennes ( FAMa) ont neutralisé plusieurs combattants terroristes après avoir déjoué une embuscade à Douentza, a annoncé, ce jeudi 13 juin, l’état-major général des Armées dans un communiqué.

Par Aboubacar TRAORE


Publié vendredi 14 juin 2024 à 14:43

#Mali : Le sélectionneur des Aigles Éric Sékou Chelle limogé

Éric Sékou Chelle n'est plus le sélectionneur national du Mali. Le technicien était sur la sellette depuis la défaite en quart de finale de la CAN, Côte d'Ivoire 2023 devant le pays hôte (2-1), mais ce sont la défaite face au Ghana (2-1) et le match nul (0-0) contre Madagascar lors des 3ème et 4ème journées des éliminatoires du Mondial 2026 qui ont précipité son départ à la tête des Aigles..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 13 juin 2024 à 21:38

#Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : 250 têtes de mouton pour les veuves, orphelins et blessés de guerre du génie militaire

Dans le cadre de ses œuvres sociales, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, continue de donner du sourire aux Maliens, notamment les plus vulnérables. C’est dans ce contexte qu’il a offert, hier, 250 moutons et autant de sacs de 50 kg de riz aux veuves, orphelins et blessés de guerre du Génie militaire en vue de leur permettre de passer une agréable fête de Tabaski..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 13 juin 2024 à 18:41

France : Le président Macron dissout l'Assemblée nationale

Le président de la République française, Emmanuel Macron, a prononcé ce dimanche la dissolution de l’Assemblée nationale et annoncé l'organisation des élections législatives anticipées pour les 30 juin et le 7 juillet prochains..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 10 juin 2024 à 16:16

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner