Opération Ramadan : Secours islamique France reste dans la constance

Remise symbolique de ticket pour accéder aux produits alimentaires

Publié lundi 04 avril 2022 à 12:04
Opération Ramadan : Secours islamique France reste dans la constance

A l’orée du mois béni du Ramadan, beaucoup d’ONG et associations islamiques déroulent des activités d’entraide, de solidarité (autrement dit des actions humanitaires) pour répondre à une exigence de solidarité des plus nantis envers les plus pauvres, conformément à la religion de Mohamed (Paix et salut sur lui).

C’est dans cet esprit que Secours islamique France (SIF-Mali, ONG internationale basée en France) a lancé officiellement, jeudi dernier à son siège, son «opération Ramadan» de cette année.

 La cérémonie était présidée par la représentante du ministère des Affaires religieuses, du Culte et des Coutumes, Mme Cissé Zeinab Keïta, en présence du chef de mission de Secours islamique France, Crispin Nshangalume Basimage, du directeur national du service du développement social, Moussa Sissoko, et de nombreux invités. L’ONG SIF-Mali organise cette traditionnelle opération depuis quelques années dans notre pays pendant le mois de Ramadan pour assister les personnes vulnérables en leur distribuant des denrées alimentaires.

A cet effet, SIF-Mali apportera une assistance alimentaire en faveur de 8.000 enfants talibés et 4.023 personnes déplacées internes dans ses zones d’intervention, soit un total de 12.023 bénéficiaires.

Le coût global de cette opération s’élève à 238.509 euros, soit 156,4 millions de Fcfa. L’organisation finance cette opération sur ressources propres. L’objectif de cette opération est de faciliter l’accès des bénéficiaires aux aliments pendant le mois saint du Ramadan. Ce projet couvre les 6 communes du District de Bamako, les régions de Ségou, Baroueli, Bla, Macina, Mopti, Djenné, Bandiagara, Bankass, Koro, Tombouctou et Gourma Rharous.

Les partenaires de mise en œuvre de cette activité sont, entre autres, les associations des maîtres d’écoles coraniques, les services de développement social du District de Bamako et des cercles de Ségou, Mopti et Tombouctou.

L’approche méthodologique adoptée pour cette opération est le transfert monétaire à travers les coupons de valeurs échangeables (un ticket équivaut à une somme d’argent à échanger contre les produits alimentaires dans les boutiques ciblées par SIF-Mali). Les listes des bénéficiaires des échanges seront remises aux boutiques devant lesquelles, un agent sera affecté pour le suivi et le contrôle.

Le chef de mission SIF-Mali a expliqué que c’est dans la logique de sa stratégie programmatique en matière de renforcement de la sécurité alimentaire des personnes vulnérables que son organisation initie chaque année ce projet dénommé : «projet saisonnier avec deux composantes clés qui sont le Ramadan et la Tabaski ».

Il dira aussi qu’ils sont conscients du faible volume de cette assistance, mais osent croire que cela pourrait certainement améliorer la situation des bénéficiaires. Pour lui, l’opération Ramadan est une étape décisive de l’engagement du SIF aux côtés du gouvernement malien et de ses partenaires dans la recherche de solutions à une insécurité alimentaire galopante avec les multiples crises que connaît le pays.


Quant au directeur national du développement social, il a rappelé que cela fait plusieurs années que sa structure accompagne l’ONG  SIF-Mali dans ses actions humanitaires qui s’inscrivent en droite ligne des objectifs de son service pour soulager les personnes nécessiteuses pendant le Ramadan.

La représentante du ministre a rappelé que cette 10è opération Ramadan du SIF se passe dans la même énergie que pour les autres années afin de soulager une partie de la population à travers une assistance alimentaire.

Pour elle, le Ramadan est un mois de générosité, de solidarité, de fraternité et d’amour. Il a félicité SIF-Mali, au nom de son département, pour son implication dans le combat contre la pauvreté afin de soulager les personnes vulnérables et déplacées internes dans notre pays.

Amsatou Oumou TRAORE

Lire aussi : #Mali : Lutte contre le travail des enfants : Le rôle protecteur des femmes

Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale contre le travail des enfants (JMTE), l’Association de bienfaisance pour l’enfance au Sahel et les initiatives citoyennes (Besic) a organisé, vendredi dernier à la Cité des enfants à Niamakoro, une journée de sensibilisation sur le t.

Lire aussi : #Mali : Bal de costume traditionnels : Un succès total

C’était indéniablement une belle fête. De nombreux invités ont répondu présent au Bal de costumes traditionnels organisé, le week-end dernier sur l’esplanade du Centre international de conférences de Bamako (CICB), à l’initiative de la direction générale de l’Office de radio et t.

Lire aussi : #Mali : Campagne nationale de planification familiale : Accélérer l’atteinte des objectifs de développement durable

Notre pays doit continuer à accomplir de gros efforts dans l’amélioration de la santé de la femme et de l’enfant pour répondre aux défis.

Lire aussi : #Mali : Fistule obstétricale : Le drame social qui détruit les foyers

Le défi de l’élimination de cette maladie est à portée de main. À condition que la prévention soit menée efficacement et que les malades soient prises en charge correctement dans des unités de soins appropriées.

Lire aussi : #Mali : Fistule obstétricale : Onasr s’engage pour l’élimination

En prélude à la Journée internationale pour l’élimination de la fistule qui sera célébrée demain, l’Office national de la santé de la reproduction (Onasr) a organisé, mercredi à son siège à l’ACI 2000, une conférence de presse sur la fistule obstétricale sous le thème : «Intens.

Lire aussi : #Mali : Chaîne autour de la cheville : Un accessoire de mode pour les femmes

L’origine de son port remonte à des siècles dans les sociétés africaines où elle symbolisait notamment la richesse. De nos jours, les femmes habillent leurs chevilles par plaisir et pour l’élégance.

Les articles de l'auteur

#Mali : Lutte contre le travail des enfants : Le rôle protecteur des femmes

Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale contre le travail des enfants (JMTE), l’Association de bienfaisance pour l’enfance au Sahel et les initiatives citoyennes (Besic) a organisé, vendredi dernier à la Cité des enfants à Niamakoro, une journée de sensibilisation sur le thème : «Le pouvoir des femmes : un rempart contre les pires formes de travail des enfants»..

Par Amsatou Oumou TRAORE


Publié lundi 15 juillet 2024 à 10:15

#Mali : Bal de costume traditionnels : Un succès total

C’était indéniablement une belle fête. De nombreux invités ont répondu présent au Bal de costumes traditionnels organisé, le week-end dernier sur l’esplanade du Centre international de conférences de Bamako (CICB), à l’initiative de la direction générale de l’Office de radio et télévision du Mali (Ortm)..

Par Amsatou Oumou TRAORE


Publié lundi 01 juillet 2024 à 17:02

#Mali : Campagne nationale de planification familiale : Accélérer l’atteinte des objectifs de développement durable

Notre pays doit continuer à accomplir de gros efforts dans l’amélioration de la santé de la femme et de l’enfant pour répondre aux défis.

Par Amsatou Oumou TRAORE


Publié jeudi 30 mai 2024 à 19:54

#Mali : Fistule obstétricale : Le drame social qui détruit les foyers

Le défi de l’élimination de cette maladie est à portée de main. À condition que la prévention soit menée efficacement et que les malades soient prises en charge correctement dans des unités de soins appropriées.

Par Amsatou Oumou TRAORE


Publié jeudi 23 mai 2024 à 19:59

#Mali : Fistule obstétricale : Onasr s’engage pour l’élimination

En prélude à la Journée internationale pour l’élimination de la fistule qui sera célébrée demain, l’Office national de la santé de la reproduction (Onasr) a organisé, mercredi à son siège à l’ACI 2000, une conférence de presse sur la fistule obstétricale sous le thème : «Intensifier la sensibilisation auprès des prestataires et des communautés pour renforcer la prévention et la prise en charge de la fistule obstétricale»..

Par Amsatou Oumou TRAORE


Publié mercredi 22 mai 2024 à 19:28

#Mali : Chaîne autour de la cheville : Un accessoire de mode pour les femmes

L’origine de son port remonte à des siècles dans les sociétés africaines où elle symbolisait notamment la richesse. De nos jours, les femmes habillent leurs chevilles par plaisir et pour l’élégance.

Par Amsatou Oumou TRAORE


Publié vendredi 10 mai 2024 à 09:04

#Mali : Personnes atteintes d’albinisme : L’Association philanthropie du Mali veut briser les tabous

En marge du Festival de la solidarité qui s’est tenu sous le thème : «Albinisme, brisons les tabous», l’Association philanthropie du Mali, en collaboration avec l’Association pour la promotion et l’insertion sociale des enfants atteints d’albinisme (SOS Albinos), a organisé, il y a quelques jours au Palais de la culture Amadou Hampâté Ba, une conférence sur les personnes atteintes d’albinisme..

Par Amsatou Oumou TRAORE


Publié mardi 07 mai 2024 à 07:32

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner