Praps 2 : Une stratégie de communication pour mieux informer les acteurs

Le Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (Praps-2-Mali) vient de valider sa stratégie de communication afin de donner l’opportunité à tous les acteurs d’être au centre des interventions du projet.

Par

Publié vendredi 24 mars 2023 à 08:37
Praps 2 : Une stratégie de communication pour mieux informer les acteurs

 L’objectif de cette révision est d’adapter le document de la stratégie au contexte de la phase 2

 

 

C’était à la faveur d’un atelier tenu hier au siège de Praps Mali. Cette rencontre qui a permis de recueillir les avis et les amendements sur le document de stratégie du projet a enregistré la présence du représentant du ministre du Développement rural, Adama Camara, du coordinateur national du Praps Mali, Moussa Coulibaly et du représentant du comité permanent inter- États de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (Cilss), Ngardoum Sosthène.

Selon le représentant du ministre du Développement rural, la mise en œuvre des activités planifiées pour l’atteinte des objectifs et résultats attendus du projet est menée dans une dynamique partenariale basée sur le faire-faire. Adama Camara a expliqué que cette stratégie de faire-faire suppose que l’ensemble des acteurs, y compris les bénéficiaires, soit continuellement informé de l’importance des investissements et de leurs coûts.


«Il est indispensable de mettre en place un dispositif de communication qui prenne en compte les préoccupations de l’ensemble des acteurs. Au niveau de la coordination régionale comme au niveau des pays Praps, la stratégie de communication élaborée au cours de la première phase du projet a contribué au succès des activités», a-t-il noté. Et d’ajouter que pour répondre aux nouveaux besoins en information et en communication de la phase 2 du projet, il est nécessaire de réviser le document de la stratégie de la phase 1 et de l’adapter au contexte de la phase 2. 

Le représentant du ministre du Développement rural  a aussi invité les acteurs à un examen approfondi du document soumis à leur appréciation afin de permettre de se doter d’une stratégie de communication pertinente et réalisable qui prenne en compte les besoins en communication de tous les acteurs.

Le coordinateur national du Praps au Mali a souligné l’importance de cet atelier dans la mise en œuvre des activités du projet. Sur ce point, dira Moussa Coulibaly, il permettra d’orienter les acteurs de la mise en œuvre pour une meilleure visibilité des activités. «Nous avons voulu associer à cette rencontre l’ensemble des partenaires d’exécution, les professionnels de communication mais aussi les bénéficiaires pour harmoniser la compréhension»,  a-t-il fait savoir.

Le représentant du Cilss a rappelé que la procédure d’élaboration de la stratégie de communication a été entamée, il y a 2 ans. Ainsi, a précisé Ngardoum Sosthène, il y a eu des sessions de relecture de la stratégie au niveau du Mali. «Le document a été également partagé au niveau des cadres pour rendre un carnet avec des commentaires.


Ces différentes sessions ont permis d’améliorer le document. Ce document va vous permettre d’apporter vos contributions constructives à la finalisation de la stratégie et à la formulation des recommandations et suggestions dans l’optique de parvenir à un consensus autour du document», a-t-il conclu.

Rappelons que le Praps 2-Mali est financé par la Banque mondiale et le gouvernement. Sa mise en œuvre a démarré en janvier 2022 pour une durée de 6 ans (2022-2027). Il vise environ 5.350.000 bénéficiaires directs dont 30% de femmes et jeunes pasteurs et agropasteurs et leurs familles.

 

Fatoumata Mory SIDIBE

Lire aussi : #Mali : Achat des titres publics de l’État sur le marché financier : La BMS-SA classée première

outes les banques font des efforts pour financer l’économie nationale, mais la palme d’or revient à la Banque malienne de solidarité (BMS-SA) qui contribue régulièrement et fortement à l’atteinte des objectifs de l’État malien sur le marché financier sous-régional..

Lire aussi : #Mali : Productivité agricole : Les solutions innovantes

La productivité agricole dans de nombreux pays en développement, comme le nôtre, est souvent faible en raison d’un manque d’accès aux technologies. Le défi mobilise les communautés scientifiques et technologiques dans notre pays, où des jeunes se font remarquer par leur créativité.

Lire aussi : #Mali : Le live tiktok booste les ventes en ligne

Internet en quelques années est passé d’une commodité de communication rédactionnelle à un usage plus utilitaire des internautes. C’est ainsi que la migration vers le commerce électronique a connu un regain fulgurant..

Lire aussi : #Mali : Amarap : 39 nouvelles sources de radiations ionisantes recensées

L’Agence malienne de radioprotection (Amarap) a recensé 39 nouvelles sources de radiations ionisantes, délivré 51 autorisations aux établissements utilisateurs de sources de radiations ionisantes, conduit 34 contrôles radiologiques dans les établissements concernés..

Lire aussi : #Mali : Inclusion sociale : 12 journalistes récompensés pour la promotion du genre

Le prix du meilleur reportage en presse en ligne a été attribué à Maimouna Sow du quotidien national, L’Essor pour sa production intitulée : «Implosion des foyers, la précarité en cause».

Lire aussi : #Mali : Micro finance : Kafo Jiginew lance son application Jiginew Tamana

L’union des caisses mutuelles d’épargne et de crédit du Mali, Kafo-Jiginew, a procédé hier, au Conseil national du patronat du Mali (CNPM) au lancement de sa plateforme digitale. L’application est issue de la modernisation de son système d’information et de gestion sous l’appellation .

Les articles de l'auteur

#Mali : Achat des titres publics de l’État sur le marché financier : La BMS-SA classée première

outes les banques font des efforts pour financer l’économie nationale, mais la palme d’or revient à la Banque malienne de solidarité (BMS-SA) qui contribue régulièrement et fortement à l’atteinte des objectifs de l’État malien sur le marché financier sous-régional..

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié jeudi 22 février 2024 à 09:17

#Mali : Productivité agricole : Les solutions innovantes

La productivité agricole dans de nombreux pays en développement, comme le nôtre, est souvent faible en raison d’un manque d’accès aux technologies. Le défi mobilise les communautés scientifiques et technologiques dans notre pays, où des jeunes se font remarquer par leur créativité.

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié jeudi 15 février 2024 à 09:19

#Mali : Le live tiktok booste les ventes en ligne

Internet en quelques années est passé d’une commodité de communication rédactionnelle à un usage plus utilitaire des internautes. C’est ainsi que la migration vers le commerce électronique a connu un regain fulgurant..

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié vendredi 09 février 2024 à 08:00

#Mali : Amarap : 39 nouvelles sources de radiations ionisantes recensées

L’Agence malienne de radioprotection (Amarap) a recensé 39 nouvelles sources de radiations ionisantes, délivré 51 autorisations aux établissements utilisateurs de sources de radiations ionisantes, conduit 34 contrôles radiologiques dans les établissements concernés..

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié jeudi 01 février 2024 à 08:14

#Mali : Inclusion sociale : 12 journalistes récompensés pour la promotion du genre

Le prix du meilleur reportage en presse en ligne a été attribué à Maimouna Sow du quotidien national, L’Essor pour sa production intitulée : «Implosion des foyers, la précarité en cause».

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié mardi 30 janvier 2024 à 09:14

#Mali : Micro finance : Kafo Jiginew lance son application Jiginew Tamana

L’union des caisses mutuelles d’épargne et de crédit du Mali, Kafo-Jiginew, a procédé hier, au Conseil national du patronat du Mali (CNPM) au lancement de sa plateforme digitale. L’application est issue de la modernisation de son système d’information et de gestion sous l’appellation de « Jiginew Tamana »..

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié vendredi 26 janvier 2024 à 07:45

#Mali : 5è congrès du Synabef : le secrétaire général Hamadoun Bah réélu pour un mandat de cinq ans

Le Syndicat national des banques, assurances, établissements financiers, microfinances, entreprises pétrolières et commerces du Mali (Synabef) a tenu hier au Centre international de conférences de Bamako (CICB), son 5è congrès ordinaire à l’issue duquel un nouveau bureau de 51 membres a été mis en place. Le secrétaire général sortant Hamadoun Bah a été réélu pour un mandat de cinq ans..

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié jeudi 18 janvier 2024 à 07:50

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner