Praps 2 : Une stratégie de communication pour mieux informer les acteurs

Le Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (Praps-2-Mali) vient de valider sa stratégie de communication afin de donner l’opportunité à tous les acteurs d’être au centre des interventions du projet.

Publié vendredi 24 mars 2023 à 08:37
Praps 2 : Une stratégie de communication pour mieux informer les acteurs

 L’objectif de cette révision est d’adapter le document de la stratégie au contexte de la phase 2

 

 

C’était à la faveur d’un atelier tenu hier au siège de Praps Mali. Cette rencontre qui a permis de recueillir les avis et les amendements sur le document de stratégie du projet a enregistré la présence du représentant du ministre du Développement rural, Adama Camara, du coordinateur national du Praps Mali, Moussa Coulibaly et du représentant du comité permanent inter- États de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (Cilss), Ngardoum Sosthène.

Selon le représentant du ministre du Développement rural, la mise en œuvre des activités planifiées pour l’atteinte des objectifs et résultats attendus du projet est menée dans une dynamique partenariale basée sur le faire-faire. Adama Camara a expliqué que cette stratégie de faire-faire suppose que l’ensemble des acteurs, y compris les bénéficiaires, soit continuellement informé de l’importance des investissements et de leurs coûts.


«Il est indispensable de mettre en place un dispositif de communication qui prenne en compte les préoccupations de l’ensemble des acteurs. Au niveau de la coordination régionale comme au niveau des pays Praps, la stratégie de communication élaborée au cours de la première phase du projet a contribué au succès des activités», a-t-il noté. Et d’ajouter que pour répondre aux nouveaux besoins en information et en communication de la phase 2 du projet, il est nécessaire de réviser le document de la stratégie de la phase 1 et de l’adapter au contexte de la phase 2. 

Le représentant du ministre du Développement rural  a aussi invité les acteurs à un examen approfondi du document soumis à leur appréciation afin de permettre de se doter d’une stratégie de communication pertinente et réalisable qui prenne en compte les besoins en communication de tous les acteurs.

Le coordinateur national du Praps au Mali a souligné l’importance de cet atelier dans la mise en œuvre des activités du projet. Sur ce point, dira Moussa Coulibaly, il permettra d’orienter les acteurs de la mise en œuvre pour une meilleure visibilité des activités. «Nous avons voulu associer à cette rencontre l’ensemble des partenaires d’exécution, les professionnels de communication mais aussi les bénéficiaires pour harmoniser la compréhension»,  a-t-il fait savoir.

Le représentant du Cilss a rappelé que la procédure d’élaboration de la stratégie de communication a été entamée, il y a 2 ans. Ainsi, a précisé Ngardoum Sosthène, il y a eu des sessions de relecture de la stratégie au niveau du Mali. «Le document a été également partagé au niveau des cadres pour rendre un carnet avec des commentaires.


Ces différentes sessions ont permis d’améliorer le document. Ce document va vous permettre d’apporter vos contributions constructives à la finalisation de la stratégie et à la formulation des recommandations et suggestions dans l’optique de parvenir à un consensus autour du document», a-t-il conclu.

Rappelons que le Praps 2-Mali est financé par la Banque mondiale et le gouvernement. Sa mise en œuvre a démarré en janvier 2022 pour une durée de 6 ans (2022-2027). Il vise environ 5.350.000 bénéficiaires directs dont 30% de femmes et jeunes pasteurs et agropasteurs et leurs familles.

 

Fatoumata Mory SIDIBE

Lire aussi : #Mali: Secteur minier : Le PGSM offre des équipements à l’Eni-ABT

Le Projet de gouvernance du secteur minier (PGSM), un financement de la Banque mondiale, a offert des équipements à l’École nationale d’ingénieurs Abderhamane Baba Touré (Eni-ABT)..

Lire aussi : #Mali : Épluchures et restes de table : Des nourritures pour animaux

Les restes d’aliments, au lieu de se retrouver dans les poubelles ou jeter à même le sol, sont séchés par des femmes avant d’être revendus aux éleveurs et autres propriétaires d’animaux qui les transforment en aliment bétail. Vendeurs et acheteurs, chacun y trouve son compte.

Lire aussi : #Mali : Sita : Pour la promotion des métiers

Cette année, les métiers ciblés sont, entre autres, la construction, la production et la transformation agro-alimentaire, l’hôtellerie et la restauration, l’artisanat utilitaire, le numérique et la transformation digitale. Les pays amis invités sont notamment le Maroc (invité d’honneur).

Lire aussi : #Mali : Service Garbal : Des informations fiables pour guider les éleveurs

Le ministre de l’Élevage et de la Pêche, Youba Ba, a visité, vendredi dernier à l’immeuble Jean Marie Cissé sis à l’ACI 2000, le centre d’appel Orange M-Agri qui abrite le Projet Garbal..

Lire aussi : #Mali : Éventail de mariage : Une valeur ajoutée au look de la mariée

De plus en plus sollicité dans les cérémonies de mariage, cet accessoire de beauté peut être personnalisé. Il s’adapte à tous les styles vestimentaires.

Lire aussi : #Mali : Élevage : Padel-M offre des équipements aux interprofessions

Le Projet d’appui au développement de l’élevage au Mali (Padel-M) a remis lundi une importante quantité de matériels aux interprofessions partenaires..

Les articles de l'auteur

#Mali: Secteur minier : Le PGSM offre des équipements à l’Eni-ABT

Le Projet de gouvernance du secteur minier (PGSM), un financement de la Banque mondiale, a offert des équipements à l’École nationale d’ingénieurs Abderhamane Baba Touré (Eni-ABT)..

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié mardi 11 juin 2024 à 17:52

#Mali : Épluchures et restes de table : Des nourritures pour animaux

Les restes d’aliments, au lieu de se retrouver dans les poubelles ou jeter à même le sol, sont séchés par des femmes avant d’être revendus aux éleveurs et autres propriétaires d’animaux qui les transforment en aliment bétail. Vendeurs et acheteurs, chacun y trouve son compte.

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié mercredi 05 juin 2024 à 18:36

#Mali : Sita : Pour la promotion des métiers

Cette année, les métiers ciblés sont, entre autres, la construction, la production et la transformation agro-alimentaire, l’hôtellerie et la restauration, l’artisanat utilitaire, le numérique et la transformation digitale. Les pays amis invités sont notamment le Maroc (invité d’honneur), le Burkina Faso, le Niger, la Guinée et la Côte d’Ivoire.

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié mardi 04 juin 2024 à 18:40

#Mali : Service Garbal : Des informations fiables pour guider les éleveurs

Le ministre de l’Élevage et de la Pêche, Youba Ba, a visité, vendredi dernier à l’immeuble Jean Marie Cissé sis à l’ACI 2000, le centre d’appel Orange M-Agri qui abrite le Projet Garbal..

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié lundi 03 juin 2024 à 09:03

#Mali : Éventail de mariage : Une valeur ajoutée au look de la mariée

De plus en plus sollicité dans les cérémonies de mariage, cet accessoire de beauté peut être personnalisé. Il s’adapte à tous les styles vestimentaires.

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié jeudi 30 mai 2024 à 19:00

#Mali : Élevage : Padel-M offre des équipements aux interprofessions

Le Projet d’appui au développement de l’élevage au Mali (Padel-M) a remis lundi une importante quantité de matériels aux interprofessions partenaires..

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié mardi 28 mai 2024 à 18:23

#Mali : Redevabilité : La commune III présente son compte administratif aux citoyens

Installation de panneaux solaires, construction d’une salle polyvalente, achat de matériels informatiques et de mobiliers de bureau, actions menées dans le domaine de l’éducation, de la santé, de la solidarité et de l’autonomisation des femmes....

Par Fatoumata Mory SIDIBE


Publié lundi 27 mai 2024 à 17:53

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner