52è pèlerinage catholique à Kita : pour la paix et l’unité du Mali

Les chrétiens catholiques se retrouveront les 18 et 19 novembre prochains au pied de Notre Dame de Kita pour le 52è pèlerinage national. Pour ce rassemblement catholique qui enregistrera la participation d’autres confessions religieuses, environ 3.300 candidats au pèlerinage étaient inscrits à la date du 16 novembre dernier. Les inscriptions restent ouvertes jusqu’à aujourd’hui.

Publié vendredi 17 novembre 2023 à 08:12
52è pèlerinage catholique à Kita : pour la paix et l’unité du Mali

Mais lundi dernier, 320 marcheurs et candidats au pèlerinage ont quitté Kati pour rallier hier Kita où ils sont bien arrivés. Le diocèse de Mopti, chargé de l’animation, est également sur place. Les pèlerins des autres diocèses prendront le départ ce week-end. Pour la circonstance, 30 cars sont prévus pour leur transport à partir de Bamako.

Pour ce 52è pèlerinage, les pèlerins vont prier et  méditer sur le thème : «Mali des croyants reste un peuple, un but, une foi». Un thème qui a été choisi  par la Conférence épiscopale du Mali en rapport avec l’actualité malienne. Le président du Comité national d’organisation des pèlerinages et évènements catholiques, Christophe Coulibaly, a déclaré que les organisateurs sont à pied d’œuvre pour la réussite de cet événement d’envergure nationale.

Le ministère de la Sécurité et de la Protection civile a été mis à contribution pour assurer la sécurité des pèlerins. Un dispositif médical est aussi mis en place avec l’équipe de santé catholique, en collaboration avec celle de Kita. Christophe Coulibaly a indiqué que les frais d’organisation proviennent des sources de financement ; à savoir  la vente des badges, les dons des particuliers et des entreprises, mais aussi de la subvention de l’état qui se rapporte à la prise en charge de la couverture médiatique, la santé et la sécurité.  

Selon le président du Comité national d’organisation, les temps forts de ce 52e pèlerinage sont la cérémonie pénitentielle et la confession individuelle, la veillée sur la Colline mariale, la messe du dimanche et le salut au Saint- Sacrement. à en croire Christophe Coulibaly, il y aura cette année certains changements. Pour la sécurité des pèlerins, des bougies ne seront pas allumées dans le sanctuaire comme d’habitude et la Colline mariale ne sera accessible qu’aux pèlerins qui ont fait la procession habituelle.

Pour rappel, c’est à Kita que l’évangélisation a commencé avec l’arrivée des premiers Missionnaires en 1888. Dès lors, les évêques du Mali ont décidé de faire de cette ville un lieu de pèlerinage pour pérenniser ce site. Ainsi, en 1963, ces évêques instituèrent un pèlerinage national marial à Kita.  Cette ville connue pour ce rassemblement, habite la plus ancienne paroisse de notre pays et possède une statue historique de Marie

Jessica Khadidia DEMBELE

Lire aussi : #Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Le cri du cœur des habitants de Doumazana Nafadji plateau et de Yirimadio Koulouba entendu

Les doléances en matière d’accès à l’eau potable des résidents de Doumazana Nafadji Plateau, en Commune I, et ceux de Yirimadio Koulouba, en Commune VI du District de Bamako, ont été entendues. Ils ont été gratifiés par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, d’un f.

Lire aussi : #Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Des forages pour les Groupes scolaires Doumanzana IV et El Hadji Koleba Samaké

Le problème d’eau, de plus en plus récurrent au Mali, est une réalité bien aigre. Les écoles et les hôpitaux sont des structures qui en pâtissent le plus. C’est pour cette raison que le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a dédié 2/3 de ses fonds de souveraineté pour.

Lire aussi : #Mali : La diaspora malienne a joué sa partition

30 Maliens de l’extérieur ont été délégués pour venir participer à la phase nationale du Dialogue inter-Maliens. Ils ont été reçus par le ministre des Maliens établis à l’extérieur et de l’Intégration africaine, Mossa Ag Attaher, jeudi dernier dans son département, afin de les r.

Lire aussi : #Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Deux forages pour Dialakorodji et Sabalibougou Dougourakoro plateau

À travers ses œuvres sociales, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, continue de favoriser l’accès des Maliens à l’un des besoins les plus précieux : l’eau potable. Les résidents de Dialakorodji et ceux de Sabalibougou Dougourakôrô Plateau, qui faisaient face à une.

Lire aussi : #Mali : Traite des personnes et pratiques assimilées au Mali : Des résultats probants dans la lutte contre ces fléaux

La cérémonie de remise du rapport annuel 2023 sur la traite des personnes et les pratiques assimilées au Mali, s’est tenue, vendredi dernier, au ministère de la Justice et des Droits de l’Homme..

Lire aussi : #Mali:Œuvres sociales du président de la Transition : Fin de pénurie d’eau à l’école Donyasso de Sénou

L’école Donyasso dans le secteur de Sibiribabougou à Sénou en Commune VI du District de Bamako, ne connaitra plus de pénurie d’eau. Les élèves ne seront plus obligés d’aller de porte en porte pour quémander de l’eau aux résidents du quartier..

Les articles de l'auteur

#Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Le cri du cœur des habitants de Doumazana Nafadji plateau et de Yirimadio Koulouba entendu

Les doléances en matière d’accès à l’eau potable des résidents de Doumazana Nafadji Plateau, en Commune I, et ceux de Yirimadio Koulouba, en Commune VI du District de Bamako, ont été entendues. Ils ont été gratifiés par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, d’un forage d’eau chacun dans le cadre de ses œuvres sociales..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié mardi 28 mai 2024 à 18:48

#Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Des forages pour les Groupes scolaires Doumanzana IV et El Hadji Koleba Samaké

Le problème d’eau, de plus en plus récurrent au Mali, est une réalité bien aigre. Les écoles et les hôpitaux sont des structures qui en pâtissent le plus. C’est pour cette raison que le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a dédié 2/3 de ses fonds de souveraineté pour soulager les maux de la population malienne..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié mardi 14 mai 2024 à 18:43

#Mali : La diaspora malienne a joué sa partition

30 Maliens de l’extérieur ont été délégués pour venir participer à la phase nationale du Dialogue inter-Maliens. Ils ont été reçus par le ministre des Maliens établis à l’extérieur et de l’Intégration africaine, Mossa Ag Attaher, jeudi dernier dans son département, afin de les remercier d’avoir joué leur partition lors de ce processus de dialogue..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié dimanche 12 mai 2024 à 17:10

#Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Deux forages pour Dialakorodji et Sabalibougou Dougourakoro plateau

À travers ses œuvres sociales, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, continue de favoriser l’accès des Maliens à l’un des besoins les plus précieux : l’eau potable. Les résidents de Dialakorodji et ceux de Sabalibougou Dougourakôrô Plateau, qui faisaient face à une extrême pénurie, étaient heureux de recevoir des forages offerts à eux par le chef de l’État..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié mercredi 08 mai 2024 à 08:54

#Mali : Traite des personnes et pratiques assimilées au Mali : Des résultats probants dans la lutte contre ces fléaux

La cérémonie de remise du rapport annuel 2023 sur la traite des personnes et les pratiques assimilées au Mali, s’est tenue, vendredi dernier, au ministère de la Justice et des Droits de l’Homme..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié lundi 15 avril 2024 à 10:07

#Mali:Œuvres sociales du président de la Transition : Fin de pénurie d’eau à l’école Donyasso de Sénou

L’école Donyasso dans le secteur de Sibiribabougou à Sénou en Commune VI du District de Bamako, ne connaitra plus de pénurie d’eau. Les élèves ne seront plus obligés d’aller de porte en porte pour quémander de l’eau aux résidents du quartier..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié lundi 08 avril 2024 à 07:20

#Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Fin de pénurie d’eau à l’école sebe I de Sébénikoro

Cela fait presque 30 ans que la famille Fofana fournit en eau, à l’aide de son puits, le groupe scolaire Sebe I de Sébénikoro. Les élèves venaient s’approvisionner chaque jour en eau pour leur besoin quotidien et pour prendre soin de leur potager.

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié mercredi 27 mars 2024 à 07:02

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner