Mali : Gestion des crises au Sahel : Des experts et acteurs de médias outillés

«Rôle des médias dans la gestion des crises au Sahel», est le thème du séminaire international de trois jours, qui se tient depuis hier dans l’enceinte de l’école de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye (EMP-ABB)

Par

Publié mercredi 29 novembre 2023 à 09:40 , mis à jour vendredi 01 mars 2024 à 11:26
Mali : Gestion des crises au Sahel : Des experts et acteurs de médias outillés

L’objectif de cette rencontre est d’arriver à mieux outiller les professionnels des médias pour contribuer à la construction de la paix



La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, chargé de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale, le colonel-major Ismaël Wagué, en présence  du représentant du ministre de la Communication, de l’économie numérique et de la Modernisation de l’Administration, Alkaïdi Amar Touré. Y étaient également la représentante de la Mission de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel (Misahel), Sergine Gakwaya, le directeur général de l’EMP, le colonel Souleymane Sangaré et l’ambassadeur d’Algérie au Mali, Riache El-Haoues.


L’objectif de cette rencontre est d’inciter et aider les experts et acteurs de médias à réfléchir et proposer des voies et moyens pouvant aider les professionnels du secteur à mieux s’outiller. Cela, pour contribuer à la construction de la paix dans un Sahel durement éprouvé par des crises multidimensionnelles.
«En situation de crise, les médias sont souvent la première source d’information des citoyens, bien avant que les autorités publiques puissent prendre en charge la communication», a expliqué le ministre en charge de la Réconciliation, soulignant que les actions des médias, par action ou par omission, ont inévitablement un impact sur les personnes, les institutions, voire les états. Même en situation d’urgence, a insisté le colonel-major Ismaël Wagué, l’objectif des médias doit rester de produire des informations vérifiables et un débat éclairé dans l’intérêt du public, en transmettant non seulement ce que les citoyens doivent faire, mais aussi ce qu’ils ont le droit de savoir. «Le ton, le choix des mots et des images peuvent non seulement aider à éviter la panique, mais aussi à empêcher des représailles contre des individus ou groupes assimilés aux auteurs des attentats», a-t-il étayé.


Tout en appréciant la pertinence du thème au vu du contexte actuel, le ministre de la Réconciliation a espéré que les échanges et les débats permettront l’atteinte de l’objectif fixé et que des propositions et recommandations concrètes seront formulées pour permettre une meilleure collaboration entre les médias et les Forces de défense et de sécurité afin de promouvoir le concept de médias de paix. «Aujourd’hui, à l’heure du numérique et de la digitalisation, les médias constituent un vecteur important contre la désinformation et la propagation de la haine», a expliqué le représentant du ministre chargé de la Communication. Alkaïdi Amar Touré a donc exhorté les participants à profiter de l’expertise des facilitateurs pour apprécier l’intérêt journalistique de ce séminaire et de se servir des   normes éthique et déontologique pour couvrir, de façon efficace, l’actualité y afférente. Surtout, a-t-il ajouté, en cette période où l’information est devenue l’alpha et l’oméga qui doit soutenir toutes les actions de développement économique, social et politique.


Pour la représentante de Misahel, ce n’est un secret pour personne que la désinformation, la mal-information et les discours de haine menacent de plus en plus la cohésion sociale, la stabilité et la culture de la paix. Sergine Gakwaya a donc lancé un appel à toutes les parties prenantes, en particulier les Forces de défense et de sécurité et les professionnels des médias à se prémunir contre ces vices tout en veillant à ce que la liberté d’expression et la responsabilité aillent de pair. Et cela, en se renforçant mutuellement dans le cadre de l’état de droit.

Jessica Khadidia DEMBELE

Lire aussi : #Mali : Projets de Code pénal et Code de procédure pénale : Les membres du CNT outillés

Le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme organise, depuis hier, au Centre de formation des collectivités territoriales à Kati, deux jours d’atelier-retraite de formation sur les projets de Code pénal et de Code de procédure pénale, à l’intention des membres du Conseil nationa.

Lire aussi : #Mali : Stabilisation des Régions du Centre : Les acquis du Projes

La 3è et dernière session du Comité de pilotage de la première phase du Programme jeunesse et stabilisation dans les Régions Centre du Mali (Projes), financé par l’Union européenne (UE) et mis en œuvre par la GIZ Ins, s’est tenue, hier dans les locaux du ministère de l’Administration .

Lire aussi : #Mali : Ir Ganda à la Primature : Se dresser contre les forces obscures

Le Premier ministre a expliqué l’importance de la culture et la nécessité pour la communauté de culture songhoy aussi de continuer à pleinement jouer sa partition dans ce domaine. Pour Choguel Kokalla Maïga, sans la culture, on ne peut rien faire.

Lire aussi : #Mali : Centre de dialyse de Lafiabougou : Encore des intrants pour la bonne prise en charge des patients

Le conseiller spécial du président de la Transition chargé des œuvres sociales, Aguibou Dembélé, accompagné du ministre de la Santé et du Développement social, le colonel Assa Badiallo Touré, a procédé, vendredi dernier, à la remise d’intrants au Centre de dialyse de Lafiabougou, en C.

Lire aussi : #Mali : Carême : Moment de partage, jeûne et prières pour les catholiques

Le carême des chrétiens catholiques a débuté mercredi dernier. Ce mot qui est d’origine latine signifie 40 jours. Ce temps d’abstinence et de jeûne pour les chrétiens, qui précède Pâques, prépare spirituellement les chrétiens à s’approcher davantage de Dieu, à travers le jeûne et.

Lire aussi : #Mali : Quinquennat 2024-2028 du Cri-2002 : Soutenir les initiatives de refondation de l’État

Après son assemblée générale tenue le 13 janvier dernier, le Cercle de réflexion et d’information pour la consolidation de la démocratie au Mali (Cri-2002) a organisé une conférence de presse, hier, au Musée national, pour mettre en exergue les initiatives qu’il va effectuer au cours du.

Les articles de l'auteur

#Mali : Projets de Code pénal et Code de procédure pénale : Les membres du CNT outillés

Le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme organise, depuis hier, au Centre de formation des collectivités territoriales à Kati, deux jours d’atelier-retraite de formation sur les projets de Code pénal et de Code de procédure pénale, à l’intention des membres du Conseil national de Transition (CNT)..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié mercredi 28 février 2024 à 08:32

#Mali : Stabilisation des Régions du Centre : Les acquis du Projes

La 3è et dernière session du Comité de pilotage de la première phase du Programme jeunesse et stabilisation dans les Régions Centre du Mali (Projes), financé par l’Union européenne (UE) et mis en œuvre par la GIZ Ins, s’est tenue, hier dans les locaux du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié vendredi 23 février 2024 à 07:59

#Mali : Ir Ganda à la Primature : Se dresser contre les forces obscures

Le Premier ministre a expliqué l’importance de la culture et la nécessité pour la communauté de culture songhoy aussi de continuer à pleinement jouer sa partition dans ce domaine. Pour Choguel Kokalla Maïga, sans la culture, on ne peut rien faire.

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié vendredi 23 février 2024 à 07:56

#Mali : Centre de dialyse de Lafiabougou : Encore des intrants pour la bonne prise en charge des patients

Le conseiller spécial du président de la Transition chargé des œuvres sociales, Aguibou Dembélé, accompagné du ministre de la Santé et du Développement social, le colonel Assa Badiallo Touré, a procédé, vendredi dernier, à la remise d’intrants au Centre de dialyse de Lafiabougou, en Commune IV du District de Bamako. C’était dans le cadre des œuvres sociales du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié lundi 19 février 2024 à 07:51

#Mali : Carême : Moment de partage, jeûne et prières pour les catholiques

Le carême des chrétiens catholiques a débuté mercredi dernier. Ce mot qui est d’origine latine signifie 40 jours. Ce temps d’abstinence et de jeûne pour les chrétiens, qui précède Pâques, prépare spirituellement les chrétiens à s’approcher davantage de Dieu, à travers le jeûne et la prière, mais aussi des hommes à travers le partage et le pardon..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié vendredi 16 février 2024 à 09:23

#Mali : Quinquennat 2024-2028 du Cri-2002 : Soutenir les initiatives de refondation de l’État

Après son assemblée générale tenue le 13 janvier dernier, le Cercle de réflexion et d’information pour la consolidation de la démocratie au Mali (Cri-2002) a organisé une conférence de presse, hier, au Musée national, pour mettre en exergue les initiatives qu’il va effectuer au cours du quinquennat 2024-2028..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié mercredi 31 janvier 2024 à 09:29

#Mali : Participation au processus politique et démocratique : Saine émulation entre 20 jeunes de différentes régions

Vingt jeunes, venant de différentes régions du Mali dont Kidal, ont été mis en compétition, du 25 au 26 janvier, afin d’élaborer des initiatives destinées à surmonter les obstacles entravant leur participation au processus politique et démocratique..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié mardi 30 janvier 2024 à 09:20

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner