#Mali : Albinisme : La sensibilisation pour éradiquer les préjugés et les stéréotypes

L’Association malienne pour la protection des personnes atteintes d’albinisme (Ampa) a organisé, vendredi dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB), un évènement dénommé : «La case de l’albinisme». La cérémonie s’est déroulée en présence de la présidente de l’Ampa, Mme Maïga Aminata Traoré, et des autres membres de l’Association.

Publié lundi 27 mai 2024 à 18:08 , mis à jour jeudi 20 juin 2024 à 21:02
#Mali : Albinisme : La sensibilisation pour éradiquer les préjugés et les stéréotypes

Une reine de la beauté avec sa couronne

 

Cet événement avait pour objectif de participer à l’éradication des préjugés et stéréotypes liés à l’albinisme à travers la vulgarisation du savoir-faire, du savoir-être et de la beauté (intérieure comme extérieure) des personnes atteintes d’albinisme. Il vise à démontrer leur capacité et leur savoir-faire, à sensibiliser et à plaider pour favoriser l’insertion socioprofessionnelle des personnes atteintes d’albinisme.

Selon la présidente de l’Association, cette activité qui est importante a permis d’atteindre des résultats inestimables dans le cadre de la promotion des droits des personnes atteintes d’albinisme. Mme Maïga Aminata Traoré a révélé que cet évènement dénommé aussi «Nuit de la beauté» est une activité de la case de l’albinisme initié par l’Association malienne pour la protection des personnes atteintes d’albinisme. Mme Maïga Aminata Traoré expliquera que l’association a été créée en  2015 par 6 jeunes filles atteintes d’albinisme, mais surtout que c’est une organisation apolitique, humanitaire et non confessionnelle qui œuvre pour la promotion et la protection des droits des personnes atteintes d’albinisme au Mali.

Et de signaler que de sa création à nos jours, l’Ampa a réalisé diverses activités de sensibilisation et de plaidoyer dans le but de magnifier la beauté de la personne atteinte d’albinisme, de renforcer ses  capacités à s’exprimer en public. Mais aussi de sensibiliser sur l’albinisme.

La présidente de l’Ampa a rappelé que la différence est une beauté qu’il faut apprendre à voir. Pour elle, le thème interpelle les personnes atteintes d’albinisme à redoubler d’efforts dans une société où elles font souvent l’objet de discrimination, de marginalisation et d’exclusion, voire d’assassinat. Tout cela à cause des croyances tenaces qui accorderaient des pouvoirs surnaturels aux organes des personnes touchées par l’albinisme. Il est donc important pour les personnes atteintes d’albinisme de se surpasser pour ne pas être mises en marge des actions de développement communautaire, a-t-elle dit.  Mme Maïga Aminata Traoré dira aussi que l’albinisme est considéré sur le plan mondial comme une maladie rare, non contagieuse et génétique.

Et de noter que pour le transmettre à l’individu, les deux parents doivent être porteurs du gène de l’albinisme, même s’ils ne sont pas eux-mêmes atteints d’albinisme. «Depuis l’Antiquité, les personnes atteintes d’albinisme (PAA) ont toujours été victimes de violations des droits de l’Homme, souvent même d’assassinat dans les pays d’Afrique de l’Est et d’Afrique subsaharienne», a-t-elle détaillé. Elle a aussi souligné que la case de l’albinisme symbolise un lieu de refuge, de promotion, d’échanges autour des problèmes en vue de trouver des solutions.

Aissata El Moctar TRAORÉ

 

Rédaction Lessor

Lire aussi : #Mali : Kalaban-Coro : Les voleurs ont joué de malchance

Ils étaient en passe de réussir leur opération lorsque dans la précipitation, ils sont allés percuter un automobiliste. Ce choc mit leur coup à l’eau….

Lire aussi : #Mali : Échanges commerciaux : La pièce de 500 FCFA est devenue un casus belli

Samedi 13 avril dernier, aux environs de 16 heures, dans une boutique à Bolibana en Commune III du District de Bamako, une dispute éclate entre une dame et un boutiquier du quartier. Au centre de la controverse : une pièce de 500 Fcfa que la dame a remise au boutiquier..

Lire aussi : #Mali : Lutte contre la désertification : Contrer la dégradation des terres agricoles du Mali dans un contexte de changement climatique

Le 17 juin 2024, le Mali célèbre en même temps la fête Aid el kebir et la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sècheresse. Cette journée marque la fin de la 25ème édition de la Quinzaine de l’environnement, instaurée par notre Gouvernement pour élever le niveau de .

Lire aussi : #Mali : Euro 2024 : L’Allemagne pour confirmer

La deuxième journée de la phase de groupes de l’Euro 2024 débute ce mercredi. Auteur d’une première prestation très cohérente face à l’Écosse lors du match d’ouverture, l’Allemagne tentera de confirmer face à la Hongrie..

Lire aussi : #Mali : Lutte contre la désertification : Contrer la dégradation des terres agricoles du Mali dans un contexte de changement climatique

Aujourd’hui 17 juin 2024, le Mali célèbre en même temps la fête Aid el kebir et la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sècheresse. Cette journée marque la fin de la 25ème édition de la Quinzaine de l’environnement, instaurée par notre Gouvernement pour élever le.

Lire aussi : #Fête de Tabaski au Mali : Entre observation lunaire et tradition

La Tabaski, également connue sous le nom d'Aïd El Kebir, est la fête la plus importante de l'islam après l'Aïd El Fitr, qui célèbre la fin du Ramadan. Chaque année, elle est célébrée après l'Arafat. Cependant, pour cette année, selon le communiqué officiel, le Mali et certains pays de .

Les articles de l'auteur

#Mali : Kalaban-Coro : Les voleurs ont joué de malchance

Ils étaient en passe de réussir leur opération lorsque dans la précipitation, ils sont allés percuter un automobiliste. Ce choc mit leur coup à l’eau….

Par Rédaction Lessor


Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:33

#Mali : Échanges commerciaux : La pièce de 500 FCFA est devenue un casus belli

Samedi 13 avril dernier, aux environs de 16 heures, dans une boutique à Bolibana en Commune III du District de Bamako, une dispute éclate entre une dame et un boutiquier du quartier. Au centre de la controverse : une pièce de 500 Fcfa que la dame a remise au boutiquier..

Par Rédaction Lessor


Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:10

#Mali : Lutte contre la désertification : Contrer la dégradation des terres agricoles du Mali dans un contexte de changement climatique

Le 17 juin 2024, le Mali célèbre en même temps la fête Aid el kebir et la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sècheresse. Cette journée marque la fin de la 25ème édition de la Quinzaine de l’environnement, instaurée par notre Gouvernement pour élever le niveau de conscience du citoyen et de la citoyenne sur la nécessité à mieux gérer les ressources environnementales du pays..

Par Rédaction Lessor


Publié mardi 18 juin 2024 à 15:38

#Mali : Euro 2024 : L’Allemagne pour confirmer

La deuxième journée de la phase de groupes de l’Euro 2024 débute ce mercredi. Auteur d’une première prestation très cohérente face à l’Écosse lors du match d’ouverture, l’Allemagne tentera de confirmer face à la Hongrie..

Par Rédaction Lessor


Publié mardi 18 juin 2024 à 15:23

#Mali : Lutte contre la désertification : Contrer la dégradation des terres agricoles du Mali dans un contexte de changement climatique

Aujourd’hui 17 juin 2024, le Mali célèbre en même temps la fête Aid el kebir et la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sècheresse. Cette journée marque la fin de la 25ème édition de la Quinzaine de l’environnement, instaurée par notre Gouvernement pour élever le niveau de conscience du citoyen et de la citoyenne sur la nécessité à mieux gérer les ressources environnementales du pays. Le thème retenu cette année est : Notre patrimoine, notre avenir»..

Par Rédaction Lessor


Publié lundi 17 juin 2024 à 11:54

#Fête de Tabaski au Mali : Entre observation lunaire et tradition

La Tabaski, également connue sous le nom d'Aïd El Kebir, est la fête la plus importante de l'islam après l'Aïd El Fitr, qui célèbre la fin du Ramadan. Chaque année, elle est célébrée après l'Arafat. Cependant, pour cette année, selon le communiqué officiel, le Mali et certains pays de la sous-région, tels que la Côte d'Ivoire, le Burkina Faso, le Niger, la Guinée ne la célèbrent pas le même jour..

Par Rédaction Lessor


Publié samedi 15 juin 2024 à 23:22

Réunion ministérielle de la Cipres à Genève : Le Mali renforce sa coopération régionale en matière de protection sociale

Les ministres des 18 pays membres de la Conférence interafricaine de prévoyance sociale (Cipres) se sont réunis, le mercredi 12 juin à Genève (Suisse), pour la 36è session ministérielle ordinaire. Présidée par le ministre d’État burkinabè, Bassolma Bazié, président du conseil des ministres de la Cipres, cette importante réunion a permis de faire le point sur les activités de l’organisation et de prendre des décisions stratégiques pour l’avenir..

Par Rédaction Lessor


Publié jeudi 13 juin 2024 à 18:47

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner