#Mali :Centrale solaire de 100 mégawatts-crête de Tiakabougou Dialakoro : Le président Assimi Goïta lancera les travaux ce samedi

Le Mali, confronté à une crise énergétique sans précédent, est en train de cultiver son indépendance et sa souveraineté en mettant à contribution son immense potentiel en énergies renouvelables.

Publié mercredi 29 mai 2024 à 18:36 , mis à jour jeudi 20 juin 2024 à 21:00
#Mali :Centrale solaire de 100 mégawatts-crête de Tiakabougou Dialakoro : Le président Assimi Goïta lancera les travaux ce samedi

Le président Assimi posant le premier panneau à Sanankoroba

 

 En témoigne la volonté affichée du chef de l’État, le colonel Assimi Goïta, de parvenir, dans un bref délai, à une mutation profonde de la production de l’électricité dans notre pays. La centrale solaire de Tiakabougou Dialakoro, dans la Commune rurale de Sélingué, entre dans le cadre de la concrétisation de cette vision. D’une puissance de 100 mégawatts-crête, ses travaux de construction seront lancés (sauf changement de dernière minute) ce samedi par le président de la Transition.

La pose du premier panneau de cette centrale solaire interviendra après celle de Safo. D’une capacité installée de 100 mégawatts-crête, elle sera bâtie sur une superficie de 228 hectares par l’entreprise chinoise, Sinohydro, dans un délai de 15 mois. Le lancement des travaux de réalisation de cette usine de production d’électricité à Safo fait également suite aux 200 mégawatts-crête de Sanankorob. La mise en œuvre de cette centrale, dont les travaux ont été lancés la semaine dernière, sera assurée par Nova Wind, filiale de la Société Rosatom de la fédération de Russie.

La réalisation de ces trois projets d’envergure fera du Mali l’un des pays les plus nantis de la sous-région en infrastructures solaires avec une capacité cumulée estimée à 400 mégawatts-crête. Toute chose qui contribuera à la concrétisation de la vision présidentielle de transformation du système énergétique national en privilégiant les énergies renouvelables.

Ce, dans le but de relever le défi de la crise énergétique dans notre pays et retrouver une souveraineté énergétique. «Notre ambition, notre objectif est d’innover le secteur énergétique qui est un secteur incontournable dans le cadre du développement endogène», confiait le président Assimi Goïta à la presse, après la pose du premier panneau.

Selon lui, l’étape de Sanankoroba est le début d’une série de constructions de centrales solaires dans notre pays et qui permettront de concrétiser notre souveraineté énergétique. «Avec une puissance de 200 mégawatts-crête, cette nouvelle centrale permettra d’augmenter les capacités de production de la Société énergie du Mali actuellement confrontée à des difficultés en termes de fourniture d’électricité», insistait-il, assurant que d’autres localités très prochainement vont bénéficier des projets structurants similaires.

Rédaction Lessor

Lire aussi : #Mali : Kalaban-Coro : Les voleurs ont joué de malchance

Ils étaient en passe de réussir leur opération lorsque dans la précipitation, ils sont allés percuter un automobiliste. Ce choc mit leur coup à l’eau….

Lire aussi : #Mali : Échanges commerciaux : La pièce de 500 FCFA est devenue un casus belli

Samedi 13 avril dernier, aux environs de 16 heures, dans une boutique à Bolibana en Commune III du District de Bamako, une dispute éclate entre une dame et un boutiquier du quartier. Au centre de la controverse : une pièce de 500 Fcfa que la dame a remise au boutiquier..

Lire aussi : #Mali : Lutte contre la désertification : Contrer la dégradation des terres agricoles du Mali dans un contexte de changement climatique

Le 17 juin 2024, le Mali célèbre en même temps la fête Aid el kebir et la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sècheresse. Cette journée marque la fin de la 25ème édition de la Quinzaine de l’environnement, instaurée par notre Gouvernement pour élever le niveau de .

Lire aussi : #Mali : Euro 2024 : L’Allemagne pour confirmer

La deuxième journée de la phase de groupes de l’Euro 2024 débute ce mercredi. Auteur d’une première prestation très cohérente face à l’Écosse lors du match d’ouverture, l’Allemagne tentera de confirmer face à la Hongrie..

Lire aussi : #Mali : Lutte contre la désertification : Contrer la dégradation des terres agricoles du Mali dans un contexte de changement climatique

Aujourd’hui 17 juin 2024, le Mali célèbre en même temps la fête Aid el kebir et la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sècheresse. Cette journée marque la fin de la 25ème édition de la Quinzaine de l’environnement, instaurée par notre Gouvernement pour élever le.

Lire aussi : #Fête de Tabaski au Mali : Entre observation lunaire et tradition

La Tabaski, également connue sous le nom d'Aïd El Kebir, est la fête la plus importante de l'islam après l'Aïd El Fitr, qui célèbre la fin du Ramadan. Chaque année, elle est célébrée après l'Arafat. Cependant, pour cette année, selon le communiqué officiel, le Mali et certains pays de .

Les articles de l'auteur

#Mali : Kalaban-Coro : Les voleurs ont joué de malchance

Ils étaient en passe de réussir leur opération lorsque dans la précipitation, ils sont allés percuter un automobiliste. Ce choc mit leur coup à l’eau….

Par Rédaction Lessor


Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:33

#Mali : Échanges commerciaux : La pièce de 500 FCFA est devenue un casus belli

Samedi 13 avril dernier, aux environs de 16 heures, dans une boutique à Bolibana en Commune III du District de Bamako, une dispute éclate entre une dame et un boutiquier du quartier. Au centre de la controverse : une pièce de 500 Fcfa que la dame a remise au boutiquier..

Par Rédaction Lessor


Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:10

#Mali : Lutte contre la désertification : Contrer la dégradation des terres agricoles du Mali dans un contexte de changement climatique

Le 17 juin 2024, le Mali célèbre en même temps la fête Aid el kebir et la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sècheresse. Cette journée marque la fin de la 25ème édition de la Quinzaine de l’environnement, instaurée par notre Gouvernement pour élever le niveau de conscience du citoyen et de la citoyenne sur la nécessité à mieux gérer les ressources environnementales du pays..

Par Rédaction Lessor


Publié mardi 18 juin 2024 à 15:38

#Mali : Euro 2024 : L’Allemagne pour confirmer

La deuxième journée de la phase de groupes de l’Euro 2024 débute ce mercredi. Auteur d’une première prestation très cohérente face à l’Écosse lors du match d’ouverture, l’Allemagne tentera de confirmer face à la Hongrie..

Par Rédaction Lessor


Publié mardi 18 juin 2024 à 15:23

#Mali : Lutte contre la désertification : Contrer la dégradation des terres agricoles du Mali dans un contexte de changement climatique

Aujourd’hui 17 juin 2024, le Mali célèbre en même temps la fête Aid el kebir et la Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sècheresse. Cette journée marque la fin de la 25ème édition de la Quinzaine de l’environnement, instaurée par notre Gouvernement pour élever le niveau de conscience du citoyen et de la citoyenne sur la nécessité à mieux gérer les ressources environnementales du pays. Le thème retenu cette année est : Notre patrimoine, notre avenir»..

Par Rédaction Lessor


Publié lundi 17 juin 2024 à 11:54

#Fête de Tabaski au Mali : Entre observation lunaire et tradition

La Tabaski, également connue sous le nom d'Aïd El Kebir, est la fête la plus importante de l'islam après l'Aïd El Fitr, qui célèbre la fin du Ramadan. Chaque année, elle est célébrée après l'Arafat. Cependant, pour cette année, selon le communiqué officiel, le Mali et certains pays de la sous-région, tels que la Côte d'Ivoire, le Burkina Faso, le Niger, la Guinée ne la célèbrent pas le même jour..

Par Rédaction Lessor


Publié samedi 15 juin 2024 à 23:22

Réunion ministérielle de la Cipres à Genève : Le Mali renforce sa coopération régionale en matière de protection sociale

Les ministres des 18 pays membres de la Conférence interafricaine de prévoyance sociale (Cipres) se sont réunis, le mercredi 12 juin à Genève (Suisse), pour la 36è session ministérielle ordinaire. Présidée par le ministre d’État burkinabè, Bassolma Bazié, président du conseil des ministres de la Cipres, cette importante réunion a permis de faire le point sur les activités de l’organisation et de prendre des décisions stratégiques pour l’avenir..

Par Rédaction Lessor


Publié jeudi 13 juin 2024 à 18:47

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner