#Mali : Sikasso : L’Unicef évalue ses interventions dans la Région

Le représentant résident de l’Unicef au Mali a visité certaines réalisations de l’organisation dans la Région de Sikasso. Pierre Ngom y a séjourné du 3 au 6 mars dernier.

Publié jeudi 14 mars 2024 à 09:22 , mis à jour dimanche 16 juin 2024 à 16:41
#Mali : Sikasso : L’Unicef évalue ses interventions dans la Région

Visite d’un forage réalisé par le Fonds des Nations unies pour l'enfance

 

Il conduisait une forte délégation composée d’agents de l’Unicef de Bamako et de Sikasso. C’était en compagnie du chef de bureau de la zone Unicef/Sikasso, Pr Abdoulaye Touré, et plusieurs autres agents de l’organisation. En se rendant à Sikasso la délégation voulait s’assurer que les interventions de l’Unicef portent des fruits. Les investissements étant destinés au bien-être des enfants. C’est au Centre de santé de référence (Csref) de Sikasso que la visite de la délégation a commencé.


Conduite par le médecin-chef du district sanitaire, émilien Diarra, elle a visité l’adduction d’eau sommaire du Csref, les travaux de réparation, d’entretien et de renforcement de la capacité de stockage du château d’eau en deux cuves de 5.000 m3 d’eau… «Cette visite permettra à l’Unicef de juger de la pertinence de ses actions. De prendre de nouvelles orientations en vue d’améliorer ses faits», a expliqué émilien Diarra. En la matière, le médecin-chef a témoigné de l’importance du soutien de l’organisation pour son établissement notamment dans le domaine de la nutrition et l’appui pour les vaccinations.

La stratégie urbaine des vaccinations «permet de rattraper les enfants qui ont manqué la vaccination autrement appelés les enfants zéro dose», a-t-il indiqué, ajoutant qu’elle aide à améliorer les indicateurs de la vaccination. Comme attentes, émilien Diarra a souligné le renforcement de la capacité de l’incinérateur, les difficultés liées à la structure de prise en charge des Violences basées sur le genre (VBG) et la restructuration de l’unité de la pédiatrie.

Les visiteurs se sont ensuite rendus dans la Commune rurale de Zaniena. Dans cette localité située à 20 km au sud de Nièna, l’Unicef a réalisé une adduction d’eau sommaire et un incinérateur au profit du Cscom et assuré la prise en charge de la stratégie avancée, a témoigné le maire Karim Diallo.

Outre l’appui pour la tenue des rencontres trimestrielles multisectorielles au niveau de la commune et du district sanitaire de Zanièna, l’organisation a également permis de réaliser une pompe à motricité humaine et des latrines, de doter 12 écoles du Programme d’appui à l’inclusion scolaire (Païs) en kits d’hygiène et en kits scolaires pour les élèves entre avril 2021 et septembre 2023. 132 enfants ont été réinsérés au premier cycle de Zanièna, 12 directeurs ont été formés sur l’utilisation et la gestion des modules sur la tablette, a ajouté l’édile.

La mission a visité des réalisations de l’Unicef au Cscom de Sanoubougou II, au lycée Public II, à la radio Voix des jeunes et au Centre Cicaara. Elle a aussi inspecté des réalisations dans le cadre du projet-conjoint Unicef-Fao-Pam à Ziembougou. Avant de se rendre à l’école fondamentale et au Cscom de Zaniena. À la fin de la visite, le représentant résident de l’Unicef au Mali s’est montré satisfait. «J’ai constaté de visu que les bénéficiaires profitent bien de nos différentes interventions. Les communautés sont engagées à supporter elles-mêmes les activités. Les hommes ainsi que les femmes de GSAN sont vraiment les piliers de la lutte contre la malnutrition et contre le non-respect de la vaccination», a témoigné Pierre Ngom, avant d’informer que la mission reviendra pour voir si les investissements de l’Unicef sont pérennes.

En perspective, Pierre Ngom a annoncé la signature (prochaine) d’un plan de travail annuel entre l’Unicef et le gouverneur de Sikasso, Mme Kanté Marie Claire Dembélé.

Amap-Sikasso

Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso

Lire aussi : #Mali : Sikasso : Des béliers à prix d’or

Les prix varient de 50.000 à 200.000 Fcfa. Les acteurs expliquent cette hausse par la cherté des béliers chez les éleveurs et la flambée du coût de l’aliment bétail : le prix du sac est passé de 9.000 à 14.000 Fcfa.

Lire aussi : Lutte contre les stupéfiants dans la Région de Sikasso : Des saisies à Fourou et à Dadjan

’Office central des stupéfiants (OCS) de Sikasso a saisi, dimanche 19 mai une importante quantité de drogues sur les sites d’orpaillage de Fourou et de Dadjan (Cercle de Kadiolo)..

Lire aussi : #Mali : Sikasso : Bon demarrage des épreuves

Les épreuves du Diplôme d’études fondamentales (DEF) pour la session de juin 2024 ont démarré, lundi dernier à Sikasso. Le top départ a été donné par le gouverneur de la Région, Mme Kanté Marie Claire Dembélé, au Groupe scolaire de Médine..

Lire aussi : #Mali : Recensement agricole à Sikasso : La formation des agents se passe bien

La formation des agents retenus pour le recensement général agricole 2024 a démarré le 20 mai dernier dans la capitale verte du Kénédougou. Cette enquête qui vise à obtenir un système de statistique nationale agricole fiable sur les ménages et les bétails du Mali, se poursuivra jusqu’au.

Lire aussi : #Mali : Sikasso : Des prêts accordés à 24 jeunes porteurs de projets

24 jeunes porteurs de projets productifs bénéficient de chèques pour la mise œuvre de leurs activités. L’initiative est du Conseil régional et ses partenaires du Programme d’appui aux filières agropastorales phase2 (Pafa2) et du Programme de développement rural et de sécurité alimentai.

Lire aussi : #Mali : Journées culturelles «Wu niré» à Sikasso : Le centre culturel senoufo promeut la paix et la cohésion sociale

L’édition 2024 des journées culturelles «Wu niré» a vécu. C’était dans la capitale du Kénédougou au début de ce mois. Les journées culturelles «Wu niré» ou encore «Nos racines» en langue senoufo ont été initiées par le Centre culturel senoufo pour consolider la paix et la coex.

Les articles de l'auteur

#Mali : Sikasso : Des béliers à prix d’or

Les prix varient de 50.000 à 200.000 Fcfa. Les acteurs expliquent cette hausse par la cherté des béliers chez les éleveurs et la flambée du coût de l’aliment bétail : le prix du sac est passé de 9.000 à 14.000 Fcfa.

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié mercredi 12 juin 2024 à 18:30

Lutte contre les stupéfiants dans la Région de Sikasso : Des saisies à Fourou et à Dadjan

’Office central des stupéfiants (OCS) de Sikasso a saisi, dimanche 19 mai une importante quantité de drogues sur les sites d’orpaillage de Fourou et de Dadjan (Cercle de Kadiolo)..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié lundi 10 juin 2024 à 09:24

#Mali : Sikasso : Bon demarrage des épreuves

Les épreuves du Diplôme d’études fondamentales (DEF) pour la session de juin 2024 ont démarré, lundi dernier à Sikasso. Le top départ a été donné par le gouverneur de la Région, Mme Kanté Marie Claire Dembélé, au Groupe scolaire de Médine..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié lundi 03 juin 2024 à 19:31

#Mali : Recensement agricole à Sikasso : La formation des agents se passe bien

La formation des agents retenus pour le recensement général agricole 2024 a démarré le 20 mai dernier dans la capitale verte du Kénédougou. Cette enquête qui vise à obtenir un système de statistique nationale agricole fiable sur les ménages et les bétails du Mali, se poursuivra jusqu’au 7 juin prochain..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié lundi 03 juin 2024 à 19:09

#Mali : Sikasso : Des prêts accordés à 24 jeunes porteurs de projets

24 jeunes porteurs de projets productifs bénéficient de chèques pour la mise œuvre de leurs activités. L’initiative est du Conseil régional et ses partenaires du Programme d’appui aux filières agropastorales phase2 (Pafa2) et du Programme de développement rural et de sécurité alimentaire MLI/021..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié mercredi 22 mai 2024 à 19:31

#Mali : Journées culturelles «Wu niré» à Sikasso : Le centre culturel senoufo promeut la paix et la cohésion sociale

L’édition 2024 des journées culturelles «Wu niré» a vécu. C’était dans la capitale du Kénédougou au début de ce mois. Les journées culturelles «Wu niré» ou encore «Nos racines» en langue senoufo ont été initiées par le Centre culturel senoufo pour consolider la paix et la coexistence pacifique..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié jeudi 16 mai 2024 à 17:39

#Mali : Hôpital régional de Sikasso : La prise en charge chirurgicale des femmes fistuleuses débutera le 20 mai

La prochaine campagne de la Fistule obstétricale (FO) aura lieu du 18 au 19 mai prochain. La prise en charge chirurgicale des femmes qui souffrent de cette maladie débutera le 20 mai à l’hôpital régional de Sikasso..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié dimanche 12 mai 2024 à 17:04

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner