Unités agro-industrielles : Le PACAM offre des équipements de transformation

Le Projet d’appui à la compétitivité agro-industrielle au Mali, (Pacam) a remis, hier des équipements de transformation et des matériels de production à des unités industrielles et coopératives de pépiniéristes de la filière mangue. C’était sur le terrain de foot Muntada, près des locaux du Projet à Hamdalaye ACI 2000.

Par

Publié vendredi 25 novembre 2022 à 08:49
Unités agro-industrielles : Le PACAM offre des  équipements de transformation

 Remise symbolique de matériels aux bénéficiaires

 


Ces matériels et équipements d’une valeur totale de 48, 9 millions de Fcfa sont constitués en deux lots. Le premier comporte des équipements et de matériels divers de transformation pour un montant de 38,9 millions de Fcfa, destinés aux entreprises transformatrices de mangue à Koulikoro, Bamako et Sikasso. Et le second lot de matériels de production de mangue de 10 millions de Fcfa pour les coopératives des Communes de Bamako, Souban et Ouélébougou dans la Région de Koulikoro, de Mandela dans la Région de Sikasso et de Yanfolila (Bougouni).

Il s’agit de mixeurs électriques pour jus de mangue, de broyeurs à fruits, de séchoirs, de pasteurisateurs avec brûleur, tricycles pour livraison et d’appareils de traitement.

Ce Projet d’une durée de cinq ans est multisectoriel avec une forte implication du secteur privé. Au regard de ses avantages compétitifs, la filière mangue dans le bassin agro-écologique Bamako-Koulikoro-Sikasso, présente un grand intérêt pour le Pacam. «C’est pourquoi, ce projet dans ses composantes, outre l’appui institutionnel et la promotion de la production de l’alimentation animale, a mis l’accent sur la promotion de la transformation et l’exportation de mangue et l’amélioration de l’accès aux zones de production de mangue», a dit le ministre du Développement rural, Modibo Keita. L’objectif recherché, ajoute-t-il, est d’accroître d’une part la transformation et d’autre part l’exportation des produits agricoles, tout en réduisant les pertes post-récoltes et assurer de meilleurs rendements.

à cet effet, le Pacam, financé par la Banque mondiale à hauteur de 30 millions dollars, environ 19,5 milliards de Fcfa, a procédé à la réhabilitation de 300 kilomètres de pistes rurales à Sikasso et à Yanfolila et à la construction de six centres de collecte et de commercialisation de mangues. «Ces pistes rurales ont impacté positivement le développement de notre terroir sur tous les plans. Les enfants peuvent se rendent plus facilement dans les différentes écoles, plusieurs vies ont été sauvées grâce aux références-évacuations et surtout les revenus des populations se sont améliorés», a dit le maire de la Commune rurale de Kaboila (Sikasso), Drissa Ouattara.

Le Pacam a aussi soutenu l’Interprofession mangue dans la mise en œuvre du plan d’actions de lutte contre les mouches de fruits avec le traitement phytosanitaire de 34.800 hectares dans les bassins de Sikasso, Yanfolila, Bougouni, Koulikoro et Bamako. Il a aussi mis en œuvre la plateforme d’embouche bovine moderne d’une cinquantaine d’emboucheurs à Kayes. La coordinatrice du Pacam, Fatoumata Ba Haïdara, a rappelé la nécessité d’encadrer et d’encourager les acteurs qui y interviennent. «Ces femmes et hommes constituent chacun des entités économiques et créent donc des emplois».

Pour le représentant de la Banque mondial, Abdrahamane Coulibaly, «cet appui ponctuel du Pacam doit permettre d’accélérer le développement de leurs activités et permettre à d’autres structures d’en profiter», avant d’assurer que le Pacam II, fera l’objet de discussion avec les autorités. Camara Tako Sylla, une représente des unités industrielles n’a pas manqué de manifester sa joie pour cette acquisition de matériels.


Elle a égrené des doléances sur la labellisation de la mangue transformée au Mali, la recherche de marchés directs pour la commercialisation, celle de solution au problème de mise sur le marché de produits agricoles transformés. Y figure aussi la promotion de nos produits locaux au niveau national particulièrement au sein des ministères au profit des produits importés. Depuis sa mise en œuvre, le Pacam fournit un appui stratégique de développement des filières à travers 4 composantes qui sont : augmenter la transformation et l’export de mangues, améliorer l’accès aux zones de production de mangues, promouvoir la production d’alimentation animale et renforcer les capacités institutionnelles et de mise en œuvre.

Oumar SANKARE

Lire aussi : Dispositif de sécurité alimentaire : Clap de fin pour le projet d’appui

Le Projet d’appui au mécanisme de gestion du système de suivi-évaluation du Dispositif national de sécurité alimentaire (DNSA) a été clôturé, hier à Bamako..

Lire aussi : Journée internationale de la douane : Sous le signe du partage des connaissances

A l’instar des administrations douanières du monde entier, la douane malienne a célébré hier, dans la cour de sa direction générale à Samanko II (commune du Mandé), la Journée internationale de la douane (JID 2023)..

Lire aussi : Évaluation des hôpitaux : L’Anaes élargit la palette

L’Agence évaluera désormais les établissements hospitaliers publics et privés. Elle assurera aussi leur accréditation.

Lire aussi : PDDEPS-Mali : des résultats tangibles

En 2022, le projet a réalisé diverses activités notamment l’électrification solaire de 23 centres de collecte de lait, l’acquisition des équipements pour autant de centres, celle d’équipements pour les vétérinaires privés dans notre pays, la finalisation de l’élaboration de 20 plan.

Lire aussi : Sécurité alimentaire et nutritionnelle : Soutien conséquent de l’UE aux efforts de l’État

Un communiqué conjoint de l’Union européenne (UE) et du Programme alimentaire mondial (Pam), publié hier, annonce le financement de deux projets pluriannuels au profit des familles et des communautés touchées notamment par les conflits persistants et la hausse des prix alimentaires..

Lire aussi : Célébration de la JID au Mali : Le ministre Sanou satisfait des résultats de la Douane

A l'instar de la communauté internationale le Mali célèbre ce jeudi 26 janvier 2023 la journée internationale de la Douane (JID) sous le thème: : « Accompagner la nouvelle génération » avec comme slogan: «promouvoir le partage des connaissances et renforcer la fierté de la profession doua.

Les articles de l'auteur

Dispositif de sécurité alimentaire : Clap de fin pour le projet d’appui

Le Projet d’appui au mécanisme de gestion du système de suivi-évaluation du Dispositif national de sécurité alimentaire (DNSA) a été clôturé, hier à Bamako..

Par Oumar SANKARE


Publié vendredi 27 janvier 2023 à 08:03

Journée internationale de la douane : Sous le signe du partage des connaissances

A l’instar des administrations douanières du monde entier, la douane malienne a célébré hier, dans la cour de sa direction générale à Samanko II (commune du Mandé), la Journée internationale de la douane (JID 2023)..

Par Oumar SANKARE


Publié vendredi 27 janvier 2023 à 07:55

Évaluation des hôpitaux : L’Anaes élargit la palette

L’Agence évaluera désormais les établissements hospitaliers publics et privés. Elle assurera aussi leur accréditation.

Par Oumar SANKARE


Publié vendredi 27 janvier 2023 à 07:51

PDDEPS-Mali : des résultats tangibles

En 2022, le projet a réalisé diverses activités notamment l’électrification solaire de 23 centres de collecte de lait, l’acquisition des équipements pour autant de centres, celle d’équipements pour les vétérinaires privés dans notre pays, la finalisation de l’élaboration de 20 plans de gestion des périmètres pastoraux.

Par Oumar SANKARE


Publié vendredi 27 janvier 2023 à 07:48

Sécurité alimentaire et nutritionnelle : Soutien conséquent de l’UE aux efforts de l’État

Un communiqué conjoint de l’Union européenne (UE) et du Programme alimentaire mondial (Pam), publié hier, annonce le financement de deux projets pluriannuels au profit des familles et des communautés touchées notamment par les conflits persistants et la hausse des prix alimentaires..

Par Oumar SANKARE


Publié jeudi 26 janvier 2023 à 07:46

Célébration de la JID au Mali : Le ministre Sanou satisfait des résultats de la Douane

A l'instar de la communauté internationale le Mali célèbre ce jeudi 26 janvier 2023 la journée internationale de la Douane (JID) sous le thème: : « Accompagner la nouvelle génération » avec comme slogan: «promouvoir le partage des connaissances et renforcer la fierté de la profession douanière »..

Par Oumar SANKARE


Publié jeudi 26 janvier 2023 à 06:45

Moumouni Traoré : Le génial inventeur

Tirer le maximum du potentiel agro-sylvo-pastoral pourrait relever de la gageure au Mali. Mais ce concepteur de machines industrielles estime que l’expertise locale est en mesure de relever le challenge de la transformation agro-alimentaire.

Par Oumar SANKARE


Publié mercredi 25 janvier 2023 à 08:05

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner