#Mali : Prévention des accidents de la circulation à Dioïla : Les acteurs outillés

À Dioila, le Forum régional de sécurité routière, organisé par l’Agence nationale de sécurité routière (Anaser), s’est déroulé du 27 au 28 mars dernier.

Publié mardi 02 avril 2024 à 09:07
#Mali : Prévention des accidents de la circulation à Dioïla : Les acteurs outillés

La première journée a regroupé une cinquantaine d’agents (police, gendarmerie et protection civile)


Objectif : s’enquérir des préoccupations réelles des acteurs en matière de sécurité routière, traiter les sensibilités de chaque zone géographique du pays et renforcer la coordination des actions de lutte contre l’insécurité routière. Cela en formant et en  sensibilisant les acteurs concernés. La cérémonie de lancement des activités était présidée par le conseiller aux affaires administratives et juridiques du gouverneur, Jean-Marie Sagara.

La première journée a regroupé une cinquantaine d’agents (police, gendarmerie et protection civile) sur le remplissage du Bulletin d’analyse des accidents constatés (Baac). La fiche Baac est un document de renseignements qui prend en compte l’identité des structures sur les lieux de l’accident (police ou gendarmerie, le lieu, la date, l’heure et les coordonnées géographiques de l’accident. Elle renseigne aussi sur l’identité des engins en cause de l’accident (moto, véhicule, bicyclette ou tout autre moyen de déplacement).

La seconde journée a regroupé les élus locaux et les agents techniques des collectivités autour de leur rôles et responsabilités dans la sécurité routière de leur ressort. Mettre les élus et les agents techniques des collectivités au cœur de la problématique de la sécurité routière de leur localité, échanger avec eux sur les causes potentielles des accidents de la circulation et l’élaboration des pistes de solution à la difficile équation de la sécurité sur les routes ont été «entre autres» les grandes lignes des activités de la seconde journée.

À l’entame, le représentant du chef de ville avait salué la tenue de la session de sensibilisation sur la problématique de la sécurité sur nos routes qui coupe le sommeil à plus d’un maintenant. Jean-Marie Sagara, conseiller aux affaires administratives et juridiques, avait ajouté que les récents accidents mortels notamment d’écoliers donnent à réfléchir.

Comme pour étayer les propos du représentant du gouverneur, le maire de la Commune rurale de Kaladougou, Yacouba Dowele Marico avait listé une dizaine d’accidents mortels survenus ces dernières années dans la Région de Dioila. Tout en saluant les efforts des autorités de la Transition en matière de lutte contre l’insécurité routière à travers l’Anaser, l’édile a  ajouté que la plupart de ces accidents sont liés à la non-maitrise des règles élémentaires de la circulation routière.


Pour sa part, le chef de mission de l’Anaser, a décliné la mission de sa structure, à savoir la mise en œuvre de la Politique gouvernementale en matière de sécurité routière. Woundioum Sissoko a précisé que ce forum visait à réduire d’ici à l’horizon 2030 de moins de 12 tués pour 100.000 habitants. Les efforts déployés par le ministère des Transports et des Infrastructures ont été magnifiés par le chef de la mission de l’Anaser. Il y a eu la démonstration sur les premiers secours par les agents de la protection civile et comment éteindre un incendie. Au terme de cette seconde journée, les collectivités ont laissé entendre la nécessité d’insérer la sécurité routière dans leur Programme de développement social, économique et culturel (Pdsec).

Daniel FOMBA

Amap-Dioïla

Rédaction Lessor

Lire aussi : #Mali : Dialogue inter-Maliens dans les régions, Tombouctou : Des recommandations à hauteur des enjeux

Les rideaux sont tombés sur le Dialogue inter-Maliens pour la paix, la réconciliation et la cohésion sociale. La satisfaction était générale chez les participants visiblement heureux d’avoir pu exprimer leurs points de vue sur les préoccupations de développement de la commune. A l’issue .

Lire aussi : #Mali : «Si j’étais président de la République» : L’auteur de l’ouvrage reçu à la Primature

Le Premier ministre, chef du Gouvernement, Choguel Kokalla Maïga a reçu le lundi 15 avril , Bamba Famoussa Sissoko, l’auteur de l’ouvrage en plusieurs volumes, intitulé «Si j’étais président de la République du Mali»..

Lire aussi : #Mali : Dialogue inter-Maliens dans les régions, Tominian : Les travaux ont démarré

À l’instar des autres localités du Mali, la phase communale du Dialogue inter-Maliens a débuté samedi à Tominian, à la salle de délibération de la mairie de cette Commune rurale. L’ouverture des travaux a été présidée par le préfet du Cercle de Tominian, Ibrahima Koïta..

Lire aussi : Contribution, #Mali : Un virage économique nécessaire

Les périodes de crise sont susceptibles de susciter des changements structurels et devenir ainsi des opportunités..

Lire aussi : #Mali : Tombouctou : La phase communale s’est tenue

La Commune urbaine de Tombouctou tient sa part de concertation dans le cadre du Dialogue inter-Maliens dans la salle de conférence de la Chambre régionale du commerce et d’industrie..

Lire aussi : #Mali : Sikasso : Lancement du dialogue inter-maliens

En 3è région, les travaux de la phase communale du Dialogue inter-Maliens ont bien débuté dans la Commune urbaine de Sikasso ainsi que dans les autres communes rurales de la région..

Les articles de l'auteur

#Mali : Dialogue inter-Maliens dans les régions, Tombouctou : Des recommandations à hauteur des enjeux

Les rideaux sont tombés sur le Dialogue inter-Maliens pour la paix, la réconciliation et la cohésion sociale. La satisfaction était générale chez les participants visiblement heureux d’avoir pu exprimer leurs points de vue sur les préoccupations de développement de la commune. A l’issue des débats, ils ont fait le check-up des difficultés qui entravent le développement de la commune..

Par Rédaction Lessor


Publié mercredi 17 avril 2024 à 07:27

#Mali : «Si j’étais président de la République» : L’auteur de l’ouvrage reçu à la Primature

Le Premier ministre, chef du Gouvernement, Choguel Kokalla Maïga a reçu le lundi 15 avril , Bamba Famoussa Sissoko, l’auteur de l’ouvrage en plusieurs volumes, intitulé «Si j’étais président de la République du Mali»..

Par Rédaction Lessor


Publié mercredi 17 avril 2024 à 07:22

#Mali : Dialogue inter-Maliens dans les régions, Tominian : Les travaux ont démarré

À l’instar des autres localités du Mali, la phase communale du Dialogue inter-Maliens a débuté samedi à Tominian, à la salle de délibération de la mairie de cette Commune rurale. L’ouverture des travaux a été présidée par le préfet du Cercle de Tominian, Ibrahima Koïta..

Par Rédaction Lessor


Publié mardi 16 avril 2024 à 07:23

Contribution, #Mali : Un virage économique nécessaire

Les périodes de crise sont susceptibles de susciter des changements structurels et devenir ainsi des opportunités..

Par Rédaction Lessor


Publié lundi 15 avril 2024 à 10:18

#Mali : Tombouctou : La phase communale s’est tenue

La Commune urbaine de Tombouctou tient sa part de concertation dans le cadre du Dialogue inter-Maliens dans la salle de conférence de la Chambre régionale du commerce et d’industrie..

Par Rédaction Lessor


Publié lundi 15 avril 2024 à 09:34

#Mali : Sikasso : Lancement du dialogue inter-maliens

En 3è région, les travaux de la phase communale du Dialogue inter-Maliens ont bien débuté dans la Commune urbaine de Sikasso ainsi que dans les autres communes rurales de la région..

Par Rédaction Lessor


Publié lundi 15 avril 2024 à 09:32

Dialogue inter-Maliens : Démarrage des phases communales

Ces assises qui ont débuté hier se tiennent du 13 au 15 avril sur toute l’étendue du territoire national.

Par Rédaction Lessor


Publié dimanche 14 avril 2024 à 11:06

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner