Supplément culture, Monument Zié Ouattara à Zégoua: Un carrefour d’intégration du Mali, du Burkina et de la Côte d’Ivoire

Réalisé par l’Association culturelle Yèrèdon de Kadiolo (480 km au sud de Bamako), l’œuvre d’art dédiée au fondateur de Zégoua a été inaugurée le 18 septembre 2022 en présence d’invités venus aussi du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire. Ce qui fait du Monument «Zié Ouattara» un carrefour d’intégration par la culture des populations frontalières des trois pays.

Par

Publié vendredi 25 novembre 2022 à 08:23
Supplément culture, Monument Zié Ouattara à Zégoua:  Un carrefour d’intégration du Mali, du Burkina et de la Côte d’Ivoire

Il n’y a pas mieux que la culture pour effacer les frontières (physiques et immatérielles) entre des peuples liés par l’histoire, les traditions séculaires… C’est ce que l’Association culturelle Yèrèdon de Kadiolo (Région de Sikasso) a compris en réalisant le Monument «Zié Ouattara» à Zégoua, la dernière agglomération sur la Route nationale N°7 (RN7) à la frontière avec la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Et du coup, elle a réussi à faire d’une pierre deux coups : pérenniser la mémoire du fondateur de cette localité et lui redonner son atout de carrefour d’intégration des populations frontalières.


«Contrairement à la localité, le fondateur de Zégoua est méconnu. C’est pourquoi, nous avons donné son nom à ce monument pour perpétuer sa mémoire. Notre souhait est que toutes les générations puissent se souvenir de l’homme et de son œuvre», a précisé Lamissa Bamba dit «Kadiolo Naby», artiste et président de l’Association Yèrèdon, lors de la cérémonie d’inauguration du monument le 18 septembre 2022. Selon des historiens, le nom du village devenu un centre urbain aujourd’hui signifie : «Là où Zié vient boire».


Grand chasseur, Zié Ouattara est né vers 1691 à Tiguékan, dans la préfecture de M’bengué. Il s’agit d’une ville située au nord de la Côte d’Ivoire (district des Savanes) à 75 km de Korhogo et proche du Mali. Il a régné entre 1746 et 1801.Pour M. Bamba, «aucune localité, aucune commune, aucune région et aucun pays ne peut se développer si les populations ignorent leur histoire, leurs traditions séculaires…. Restaurer, restituer, revaloriser et perpétuer nos valeurs culturelles, le patrimoine culturel et artistique de notre terroir… Voilà entre autres, les raisons d’être de notre association».

«Il n’est jamais trop tard pour bien faire… Je félicite l’Association Yèrèdon pour cette initiative et j’interpelle la jeunesse et les élus communaux pour veiller jalousement sur cet édifice historique et culturel contre toutes les formes d’agression», a déclaré Mamadou Garantigui Traoré, préfet du Cercle de Kadiolo.

Les populations de Zégoua ont toujours entretenu des relations de fraternité avec leurs voisins du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire. à l’occasion de l’inauguration de ce monument, le chef du village Fatogoma Ouattara et les invités ivoiriens et burkinabé ont exhorté les populations frontalières à promouvoir la paix entre elles. Ils ont aussi chaleureusement félicité les responsables de Yèrèdon.


Cette inauguration est aussi une manière pour l’association culturelle d’interpeller les décideurs du Mali, du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire à veiller à ce que le projet de la Zone économique spéciale Sikasso-Korhogo-Bobo-Dioulasso (ZES-SIKOBO) puisse survivre à ses initiateurs, notamment les Premiers ministres Soumeylou Boubèye Maïga (décédé le 21 mars 2022), Amadou Gon Coulibaly (décédé le 8 juillet 2020) et Paul Kaba Thiéba (Premier ministre du Burkina Faso du 6 janvier 2016 au 21 janvier 2019). Ils avaient lancé cette initiative le 14 mai 2018 à Sikasso. 


Depuis, cet ambitieux projet d’intégration n’a pas bougé au grand désespoir des populations des dites régions. Et cela d’autant plus que cette initiative était conçue comme la concrétisation d’une réelle volonté d’intégration économique des peuples partageant les mêmes valeurs socioculturelles communes avec des langues identiques et des noms de familles communs (Traoré, Ouattara, Koné, Sanogo…). Il faut rappeler qu’à l’occasion de l’inauguration du Monument «Zié Ouattara», le préfet Mamadou Garantigui Traoré a remis des attestations et des insignes à certains chefs de village du Cercle de Kadiolo.

Moussa Bolly

Rédaction Lessor

Lire aussi : Festival Ogobagna : Sous le signe de la résilience des communautés

Ce rendez-vous culturel est aussi un espace d’expressions, de communication orale, de formation pour les jeunes, mais aussi pour les professionnels et les enseignants-chercheurs.

Lire aussi : Salon Macfrut 2023 : La participation des entreprises maliennes sollicitée

L’Agence italienne du commerce (ITA) a organisé, hier dans un hôtel de la place, un atelier de présentation de la foire Macfrut 2023 et des opportunités d’affaires que l’Italie offre aux entreprises maliennes en matière d’aviculture, de fruits et légumes..

Lire aussi : 28è Fespaco : 7 films maliens sélectionnés

Le comité d’organisation de la 28è édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), dirigé par Moussa Alex Sawadogo, a présenté, vendredi dernier à Ouagadougou, les 170 films sélectionnés sur 1.200 films proposés et qui seront projetés du 25 fé.

Lire aussi : Ségou’Art 2023 : Le grand rendez-vous retrouve son format habituel

L’édition de cette année sera marquée notamment par le retour des concerts sur la berge du fleuve Niger. Pour le bouquet final, deux monstres sacrés sont au programme : Abdoulaye Diabaté et Salif Keïta.

Lire aussi : Festival spot on Mali : Rendez-vous aujourd’hui

La 9è édition du Festival spot on Mali commence aujourd’hui pour prendre fin le samedi 14 janvier prochain à la Maison des jeunes de Bamako..

Lire aussi : Fédération des associations Toumast inhadane : L’art et la culture au service de la paix

Les activités de la Fédération des associations Toumast inhadane générale (Fedatig) ont été lancées, jeudi dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB) sous le thème : «Préservons nos valeurs culturelles et faisons de la réconciliation une réalité»..

Les articles de l'auteur

Festival Ogobagna : Sous le signe de la résilience des communautés

Ce rendez-vous culturel est aussi un espace d’expressions, de communication orale, de formation pour les jeunes, mais aussi pour les professionnels et les enseignants-chercheurs.

Par Rédaction Lessor


Publié mercredi 25 janvier 2023 à 07:41

Salon Macfrut 2023 : La participation des entreprises maliennes sollicitée

L’Agence italienne du commerce (ITA) a organisé, hier dans un hôtel de la place, un atelier de présentation de la foire Macfrut 2023 et des opportunités d’affaires que l’Italie offre aux entreprises maliennes en matière d’aviculture, de fruits et légumes..

Par Rédaction Lessor


Publié jeudi 19 janvier 2023 à 08:12

28è Fespaco : 7 films maliens sélectionnés

Le comité d’organisation de la 28è édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), dirigé par Moussa Alex Sawadogo, a présenté, vendredi dernier à Ouagadougou, les 170 films sélectionnés sur 1.200 films proposés et qui seront projetés du 25 février au 4 mars 2023 dans la capitale burkinabè..

Par Rédaction Lessor


Publié mercredi 18 janvier 2023 à 08:33

Ségou’Art 2023 : Le grand rendez-vous retrouve son format habituel

L’édition de cette année sera marquée notamment par le retour des concerts sur la berge du fleuve Niger. Pour le bouquet final, deux monstres sacrés sont au programme : Abdoulaye Diabaté et Salif Keïta.

Par Rédaction Lessor


Publié mercredi 18 janvier 2023 à 08:26

Festival spot on Mali : Rendez-vous aujourd’hui

La 9è édition du Festival spot on Mali commence aujourd’hui pour prendre fin le samedi 14 janvier prochain à la Maison des jeunes de Bamako..

Par Rédaction Lessor


Publié vendredi 06 janvier 2023 à 08:05

Fédération des associations Toumast inhadane : L’art et la culture au service de la paix

Les activités de la Fédération des associations Toumast inhadane générale (Fedatig) ont été lancées, jeudi dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB) sous le thème : «Préservons nos valeurs culturelles et faisons de la réconciliation une réalité»..

Par Rédaction Lessor


Publié jeudi 05 janvier 2023 à 07:59

Exposition photo : «Il s’appelle Salif Keïta»

La Pyramide du souvenir a tenu à marquer son admiration pour ce footballeur génial. Il fut le premier ballon d’or africain.

Par Rédaction Lessor


Publié vendredi 30 décembre 2022 à 08:21

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner