#Mali : Amap en deuil : Amidou Oumar Koné tire sa révérence

Entre la vie et la mort, il n’y a qu’un petit pas, dit-on. La mort brutale du correspondant de l’Agence malienne de presse et de publicité (Amap) à Macina, Amidou Oumar Koné, atteste de la véracité de cette assertion

Publié mardi 09 juillet 2024 à 10:27
#Mali : Amap en deuil : Amidou Oumar Koné tire sa révérence

Amidou Oumar Koné sur le site des personnes déplacées à Ségou


Ce «soldat de l’information» s’est éteint, vendredi dernier, à la suite d’un tragique accident de circulation en regagnant ses terres natales après avoir passé quatre jours dans la Capitale des Balazans. Il y était dans le cadre d’un atelier organisé par l’Amap avec l’appui du Fonds des nations unies pour l’enfance (Unicef), l’Onu-Femme et le Groupe de communication et de plaidoyer humanitaire.


Le doyen a consacré sa vie à à l’information des autres. Comme on le dit dans le jargon, il est «mort la plume à la main». Cette intelligence n’écrira plus une seule phrase dans les colonnes du Quotidien national qu’il a loyalement servi à travers l’Agence de presse de l’Amap.
La nouvelle de sa mort a été lourdement ressentie par le monde de la presse en général et ses collègues de l’Amap en particulier avec qui, il a passé les derniers instants de sa vie d’ici-bas. Il avait quitté ceux-ci pour rejoindre sa famille. Malheureusement, la grande faucheuse est passée par là. Cet homme qui a tiré définitivement sa révérence, c’est lui qui a lu la motion de remerciement des participants à la clôture de l’atelier.


Sociable, il était affectueusement appelé Chef de village par les participants. Ceux-ci, sans exception, gardent de lui, l’image d’un homme affable, exceptionnel, sage, disponible et profondément humain.
à l’Amap où Amidou Oumar Koné a travaillé pendant plus d’une trentaine d’années, ses collègues témoignent de ses qualités humaines et professionnelles. En tant que correspondant, il a su s’imposer par la qualité de son travail, son abnégation et son sens élevé du devoir.


Kader Maïga, rédacteur en chef de l’Agence de presse de l’Amap témoigne de sa disponibilité, de son dévouement et de ses compétences. «Il était en de bons termes avec l’administration. On n’a jamais reçu une quelconque plainte le concernant. Il a toujours bien fait son job avec abnégation». Ses proches aussi ont témoigné de sa sociabilité, son franc-parler et de ses qualités humaines. Quelqu’un qui se sacrifie pour son camarade. Il avait une philosophie toute faite sur l’humain auquel il accorde toujours la plus grande importance. «Amidou Oumar Koné fut le premier correspondant de l’Amap à Macina. Je l’ai remplacé un moment avant qu’il ne revienne prendre sa place. Il était impeccable, sociable et s’est beaucoup battu pour le développement de sa localité», assure Adama Bilaly Traoré, enseignant à la retraite et ancien correspondant de l’Amap à Macina.


Né en 1953 à Kokry dans le Cercle de Macina, Amidou Oumar Koné est à la base un enseignant de physique et chimie. Il a d’abord rodé ses méthodes dans l’enseignement fondamental, notamment au niveau du second cycle. Il fut aussi membre d’un syndicat affilié à l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM), président de la Chambre d’agriculture locale et membre de l’Association pour le développement de Macina. Autant dire qu’il a eu aussi une vie associative assez remplie. Celui qui fut également 3e adjoint au maire de la Commune urbaine de Macina s’est battu corps et âme pour le développement de Macina.


Du haut de ses 71 ans, Amidou Oumar Koné s’en est allé laissant derrière lui une veuve et 7 orphelins durement éplorés. Il a été accompagné à sa dernière demeure au cimetière de Macina samedi par une foule nombreuse de parents, amis et collaborateurs. Dors en paix doyen !

Aminata Dindi SISSOKO / AMAP - Ségou

Lire aussi : #Mali: École de formation en sciences de la santé : Des matériels didactiques pour renforcer les compétences techniques

Dans le cadre du projet «Classroom to Care», financé par Takeda et exécuté par l’ONG internationale IntraHealth, la Faculté de médecine et d’odonto-stomatologie (Fmos) et quatre établissements privés de formation en santé viennent de recevoir des matériels didactiques. Il s’agit des.

Lire aussi : #Mali : Stratégies et outils de mobilisation communautaire : Le programme Usaid Doniya Taabolo renforce le personnel des ONG

Dans le cadre du programme USAID «Doniya Taabolo», le Centre Gabriel Cissé de Ségou a abrité, hier, une session de formation des formateurs sur les stratégies et outils de mobilisation communautaire..

Lire aussi : #Mali : Dialogue inter-Maliens : Les pertinentes résolutions de Ségou

Les rideaux sont tombés, lundi dernier, sur les travaux de la phase régionale du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation à Ségou. La cérémonie s’est déroulée sous la présidence du gouverneur de la région, le contrôleur général de police Alassane Traoré..

Lire aussi : #Mali : Ségou : L’occasion d’écrire une nouvelle page d’histoire

Après une phase communale bien remplie, la région de Ségou a débuté ce matin la phase régionale du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale. La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le gouverneur de la Région de Ségou, le contrôleur général.

Lire aussi : #Mali : Assitan Diakité : Un combat contre le handicap

Cette jeune fille, décidée de suivre un cursus scolaire normal comme les autres enfants, souffre d’une maladie congénitale qui la prive de l’usage de ses pieds.

Lire aussi : #Mali : Respect des règles générales de construction à Ségou : L’implication des légitimités traditionnelles sollicitée

légitimités traditionnelles de la ville de Ségou. Elle s’est tenue dans la salle de conférence du gouvernorat sous le thème «le respect des règles générales de construction»..

Les articles de l'auteur

#Mali: École de formation en sciences de la santé : Des matériels didactiques pour renforcer les compétences techniques

Dans le cadre du projet «Classroom to Care», financé par Takeda et exécuté par l’ONG internationale IntraHealth, la Faculté de médecine et d’odonto-stomatologie (Fmos) et quatre établissements privés de formation en santé viennent de recevoir des matériels didactiques. Il s’agit des écoles Espoir de Koutiala, Vicenta Maria de Ségou, l’École des infirmiers de Gao et l’École de formation des infirmiers et auxiliaires de santé de Sikasso..

Par Aminata Dindi SISSOKO / AMAP - Ségou


Publié lundi 10 juin 2024 à 07:24

#Mali : Stratégies et outils de mobilisation communautaire : Le programme Usaid Doniya Taabolo renforce le personnel des ONG

Dans le cadre du programme USAID «Doniya Taabolo», le Centre Gabriel Cissé de Ségou a abrité, hier, une session de formation des formateurs sur les stratégies et outils de mobilisation communautaire..

Par Aminata Dindi SISSOKO / AMAP - Ségou


Publié mardi 30 avril 2024 à 07:41

#Mali : Dialogue inter-Maliens : Les pertinentes résolutions de Ségou

Les rideaux sont tombés, lundi dernier, sur les travaux de la phase régionale du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation à Ségou. La cérémonie s’est déroulée sous la présidence du gouverneur de la région, le contrôleur général de police Alassane Traoré..

Par Aminata Dindi SISSOKO / AMAP - Ségou


Publié mercredi 24 avril 2024 à 07:06

#Mali : Ségou : L’occasion d’écrire une nouvelle page d’histoire

Après une phase communale bien remplie, la région de Ségou a débuté ce matin la phase régionale du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale. La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le gouverneur de la Région de Ségou, le contrôleur général de police Alassane Traoré..

Par Aminata Dindi SISSOKO / AMAP - Ségou


Publié mardi 23 avril 2024 à 15:13

#Mali : Assitan Diakité : Un combat contre le handicap

Cette jeune fille, décidée de suivre un cursus scolaire normal comme les autres enfants, souffre d’une maladie congénitale qui la prive de l’usage de ses pieds.

Par Aminata Dindi SISSOKO / AMAP - Ségou


Publié mardi 16 avril 2024 à 07:28

#Mali : Respect des règles générales de construction à Ségou : L’implication des légitimités traditionnelles sollicitée

légitimités traditionnelles de la ville de Ségou. Elle s’est tenue dans la salle de conférence du gouvernorat sous le thème «le respect des règles générales de construction»..

Par Aminata Dindi SISSOKO / AMAP - Ségou


Publié vendredi 05 avril 2024 à 08:33

#Mal : Forum régional de la sécurité routière : Les travaux ont débuté à Ségou

La cérémonie d’ouverture des travaux s’est tenue hier dans la salle de conférence du gouvernorat sous la présidence du chef de l’exécutif régional, le contrôleur général de police Alassane Traoré. C’était en présence du chef d’antenne de l’Agence nationale de sécurité routière (Anaser) de Ségou, Bagui Traoré et du 4è adjoint au maire, Bamoussa Touré..

Par Aminata Dindi SISSOKO / AMAP - Ségou


Publié mercredi 03 avril 2024 à 09:55

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner