Dorsale transsaharienne de la fibre optique : Un tournant décisif pour sa concrétisation

La réunion stratégique du Comité de liaison de la dorsale transsaharienne de la fibre optique (CLDT) se tient depuis hier dans un hôtel de la place.

Par

Publié vendredi 23 décembre 2022 à 07:58
Dorsale transsaharienne de la fibre optique : Un tournant décisif pour sa concrétisation

Le directeur général de la SMTD, Cheick Oumar Traoré (g) et le secrétaire général du CLDT, Mourad El Allia

 

La cérémonie d’ouverture était présidée par le secrétaire général du ministère de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’Administration, Al Kaïdi Amar Touré. C’était en présence du secrétaire général du CLDT, Mourad El Allia, du directeur général de la Société malienne de transmission et de diffusion (SMTD-SA), Cheick Oumar Traoré et des délégués des six pays membres du CLDT (Algérie, Tchad, Mauritanie, Niger, Nigeria et Mali).

Le projet de la dorsale transsaharienne de fibre optique (DTS), initié dans le cadre du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad), est né d’une volonté politique commune des pays membres pour l’intégration africaine et le développement de l’économie numérique dans la région.


Depuis 2016, le processus s’est accéléré et les pays concernés se retrouvent à Bamako les 22 et 23 décembre 2022 pour affermir la dimension stratégique du projet. Ce projet, parallèle à celui de la route transsaharienne, est d’une dimension stratégique importante. Il vise à connecter toutes les agglomérations à l’internet, en particulier les zones isolées et contribuera ainsi à réduire les déséquilibres de développement dans la région.

La mission principale du CLDT est de suivre l’étude et la réalisation de la DTS et d’assurer une visibilité internationale au projet de la transsaharienne numérique dont les retombées positives sont considérables en termes d’intégration numérique. Ce projet, une fois réalisé, permettra de réduire la fracture numérique et d’accélérer le développement social et économique de toute la région.

Selon le secrétaire général du CLDT, cette session est une occasion pour les membres du Comité de soutenir une cadence régulière de rencontres pour coordonner et se concerter sur l’avancement du projet.

Mourad El Allia a souhaité que les six pays puissent concevoir ensemble une vision harmonieuse et intégrée du développement numérique de notre région pour optimiser ses potentialités, tirer le meilleur parti des technologies du numérique, faciliter les échanges commerciaux.Quant au secrétaire général du ministère de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’Administration, il a souligné que cette rencontre se donne la grosse ambition de renforcer dans le sable, le béton et les câbles, la dimension stratégique du CLDT.

À cet effet, Al Kaïdi Amar Touré a exhorté le Comité a étudié les recommandations de la précédente session, qui sont une meilleure formule de demande d’assistance technique auprès de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badea) pour le financement d’une expertise technique par rapport à la partie étude et spécifications techniques de certains aspects.

Il a, par ailleurs, souligné que le Mali entend faire de ce conclave bamakois un tournant décisif pour aller à la concrétisation de la connexion de toutes les agglomérations à Internet, en particulier les zones isolées.

«Si la fibre optique est considérée aujourd’hui comme la grande révolution de l’internet et de la transmission de données, faisons de la route transsaharienne et de sa dorsale de fibre optique, les grandes révolutions dans le développement et l’intégration socioéconomique de l’Afrique dans la visée de la réalisation de l’agenda 2063 de l’Union africaine», a-t-il soutenu.

Pour sa part, le directeur général de la SMTD a laissé attendre que ce Comité va permettre aux pays enclavés d’avoir accès à la fibre optique aux câbles sous-marin. Parlant des avancées, le patron de la SMTD a indiqué que les travaux avancent au fur et à mesure au niveau de chaque pays qui réalise sa dorsale de la fibre optique.

 

Amadou GUEGUERE

Lire aussi : #Mali : La presse exprime ses préoccupations

La presse malienne a présenté, hier dans la salle des banquets du palais de Koulouba, ses vœux au président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. Occasion opportune pour les responsables de la faîtière de la presse et des structures de régulation de partager avec chef de l’État leurs.

Lire aussi : #Mali : Congrès mondial de la téléphonie mobile : Le Mali participe à la rencontre des leaders du numérique

Le ministre Alhamdou Ag Ilyène, qui entend exploiter toutes les opportunités pour porter la voix de notre pays dans le domaine du numérique, séjourne à Barcelone à la tête d’une forte délégation. Celle-ci s’inspirera certainement des expériences réussies d’autres pays.

Lire aussi : #Mali :Processus budgétaire : Un déficit de 3,6% du PIB attendu en 2025

Pour y arriver, le gouvernement maintiendra les efforts pour l’amélioration de l’exécution du budget à travers le double objectif d’intensification de la mobilisation des ressources intérieures et d’efficacité des dépenses de l’administration. Objectif : atteindre 3% à l’horizon 2.

Lire aussi : #Mali : Communication et économie numérique : 19 agents honorés

C’est dans une ambiance solennelle et chaleureuse que le ministre de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’Administration, Alhamdou Ag Ilyène, a présidé hier, dans les locaux du département en charge des Sports, la cérémonie de remise de distinctions hon.

Lire aussi : #Mali : Pacsu: La banque mondiale entend pérenniser les acquis

En visite de travail dans notre pays, depuis le lundi dernier, le vice-président pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre de la Banque mondiale, Ousmane Diagana, s’est rendu au Centre de santé communautaire (Cscom) de Kati Koko II..

Lire aussi : #Mali : Émissions de titres publics de 2024 : Le Mali veut mobiliser 1.443 milliards de Fcfa

Pour la couverture de ses besoins de financement, le Mali, à l’instar des autres pays de l’Union, intervient sur le marché financier régional à travers des émissions de titres publics..

Les articles de l'auteur

#Mali : La presse exprime ses préoccupations

La presse malienne a présenté, hier dans la salle des banquets du palais de Koulouba, ses vœux au président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. Occasion opportune pour les responsables de la faîtière de la presse et des structures de régulation de partager avec chef de l’État leurs préoccupations..

Par Amadou GUEGUERE


Publié vendredi 01 mars 2024 à 08:03

#Mali : Congrès mondial de la téléphonie mobile : Le Mali participe à la rencontre des leaders du numérique

Le ministre Alhamdou Ag Ilyène, qui entend exploiter toutes les opportunités pour porter la voix de notre pays dans le domaine du numérique, séjourne à Barcelone à la tête d’une forte délégation. Celle-ci s’inspirera certainement des expériences réussies d’autres pays.

Par Amadou GUEGUERE


Publié jeudi 29 février 2024 à 08:38

#Mali :Processus budgétaire : Un déficit de 3,6% du PIB attendu en 2025

Pour y arriver, le gouvernement maintiendra les efforts pour l’amélioration de l’exécution du budget à travers le double objectif d’intensification de la mobilisation des ressources intérieures et d’efficacité des dépenses de l’administration. Objectif : atteindre 3% à l’horizon 2026.

Par Amadou GUEGUERE


Publié lundi 26 février 2024 à 07:51

#Mali : Communication et économie numérique : 19 agents honorés

C’est dans une ambiance solennelle et chaleureuse que le ministre de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’Administration, Alhamdou Ag Ilyène, a présidé hier, dans les locaux du département en charge des Sports, la cérémonie de remise de distinctions honorifiques aux agents relevant de son ministère..

Par Amadou GUEGUERE


Publié jeudi 22 février 2024 à 09:01

#Mali : Pacsu: La banque mondiale entend pérenniser les acquis

En visite de travail dans notre pays, depuis le lundi dernier, le vice-président pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre de la Banque mondiale, Ousmane Diagana, s’est rendu au Centre de santé communautaire (Cscom) de Kati Koko II..

Par Amadou GUEGUERE


Publié mercredi 21 février 2024 à 07:45

#Mali : Émissions de titres publics de 2024 : Le Mali veut mobiliser 1.443 milliards de Fcfa

Pour la couverture de ses besoins de financement, le Mali, à l’instar des autres pays de l’Union, intervient sur le marché financier régional à travers des émissions de titres publics..

Par Amadou GUEGUERE


Publié mardi 20 février 2024 à 08:43

#Mali : Économie malienne : Des perspectives prometteuses

L’endettement est maîtrisé. Le taux de croissance devrait ressortir à 5,1% en 2024, contre environ 4,7% en 2023. Notre balance commerciale est presque équilibrée : les importations couvrent les exportations à hauteur de 96% cette année, contre 94% l’année dernière. Les efforts de réduction du train de vie de l’État devraient permettre d’économiser 200 milliards de Fcfa en 2023, contre 115 milliards de Fcfa en 2022.

Par Amadou GUEGUERE


Publié lundi 19 février 2024 à 07:54

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner