Dr Choguel Kokalla Maïga : «Nous avons besoin d’un soutien sans condition à notre armée»

Le Premier ministre a fait cette invite, la semaine dernière, lors d’une rencontre avec les membres de l’Association malienne des personnes de petite taille. Dr Choguel Kokalla Maïga parlait de la situation qui prévaut à Kidal, que nos Forces armées et de sécurité ont décidé de prendre pour permettre à l’État d’exercer sa souveraineté sur l’ensemble du territoire national

Par

Publié lundi 13 novembre 2023 à 06:58 , mis à jour vendredi 01 mars 2024 à 11:07
Dr Choguel Kokalla Maïga : «Nous avons besoin d’un soutien sans condition à notre armée»

Le Premier ministre avec la délégation de l’Association  malienne des personnes de petite taille

 

En prélude à la tenue du 2è Forum africain des associations des personnes de petite taille, prévue en décembre prochain, une délégation de l’Association malienne des personnes de petite taille (AMPPT), conduite par sa présidente Mme Kady Barry, a été reçue, jeudi dernier à la Primature, par le chef du gouvernement, Choguel Kokalla Maïga.


Les membres de l’organisation étaient venus solliciter l’accompagnement du Premier ministre pour faire de ce rendez-vous prochain une réussite. Cette rencontre vise à faire le plaidoyer et la promotion des personnes de petite taille pour un développement harmonieux des pays africains, a souligné la présidente de l’AMPPT. Mme Kady Barry a relevé que dans des pays africains, les personnes de petite taille ont beaucoup de problèmes. Pirs, dira-t-elle, ces individus sont «marginalisés».

En retour, le Premier ministre a fait savoir à ses interlocuteurs qu’ils ont les mêmes droits et devoirs, suivant leur spécificité, que les autres vis-à-vis de leur pays. «Je sais que beaucoup d’entre vous aiment le Mali», a témoigné Dr Choguel Kokalla Maïga.

En juillet dernier, la Primature avait donné dix tricycles motorisés à l’Association malienne des personnes de petite taille. Son actuel locataire a assuré que cette assistance à l’endroit de ces personnes spéciales va continuer. Mieux, il a signalé que les autorités de la Transition sont très sensibles aux problèmes des populations les plus démunies. Il s’agit notamment des questions d’eau, de médicaments, d’ambulances. Le chef du gouvernement a assuré ses interlocuteurs que leur doléance n’est pas tombée dans une oreille sourd.

Actualité oblige, Dr Choguel Kokalla Maïga a indiqué que le pays tout en entier a les yeux rivés sur la situation du Nord et la reprise de l’intégralité du Mali. Quoi de plus normal quand on sait depuis longtemps que le Mali est divisé, a regretté Choguel Kokalla Maïga. «Même pour que le président du Mali aille à Kidal, il lui fallait payer une rançon aux rebelles. Aussi, pendant la campagne, il faut qu’il aille avec de l’argent», a-t-il renchéri. Avant d’affirmer que les autorités veulent, aujourd’hui, mettre fin à toutes ces situations.

C’est pourquoi, a indiqué le Premier ministre, le gouvernement a annulé beaucoup d’activités internationales. «Parce que nous ne voulons pas donner l’impression aux Maliens et à notre armée que pendant qu’on se bat au Nord et que les population meurent et sont privées de tout, dans le reste du Mali, on n’a pas les mêmes soucis», a-t-il expliqué. Et de poursuivre : «C’est pour cela que nous avons reporté toutes les rencontres en 2024. Parce que nous pensons qu’à cette date, notre pays va recouvrer l’intégralité de son territoire. La Minusma serait partie. Donc, toute la sécurité du pays revient à l’État malien.»

Dr Choguel Kokalla Maïga est conscient que les autorités actuelles du pays quitteront un jour le pouvoir. «D’autres viendront, mais nous voulons qu’avant leur arrivée, elles trouvent que le Mali a recouvré l’intégrité de son territoire, exerce sa souveraineté sur l’ensemble du territoire… Et non pas que des groupes qui créent un État dans l’État», a-t-il insisté. Le chef du gouvernement a demandé aux populations un soutien sans condition à notre armée et aux autorités de la Transition.

Auparavant, le Premier ministre s’était entretenu avec une délégation de la Convergence malienne contre les accaparements de terre. Celle-ci était également venu demander l’accompagnement du chef du gouvernement pour la tenue de la 4è caravane ouest-africaine, prévue cette semaine.

 Cette caravane, qui est placée sous le signe de l’urgence climat, entend contribuer au renforcement de la lutte contre les phénomènes de changement climatique par l’éveil de conscience et la promotion de l’agroéconomie paysanne comme alternative aux fausses solutions.


Cela, à travers un plaidoyer auprès des communautés et des autorités en vue de garantir, notamment la souveraineté alimentaire. La 4è caravane ouest-africaine ira du Burkina Faso en passant par la Côte d’Ivoire, le Mali et le Sénégal avant de prendre fin en Mauritanie.

En réponse, le chef du gouvernement, qui a apprécié l’initiative de la caravane, a attiré l’attention sur la situation qui prévaut aujourd’hui au Nord. Dr Choguel Kokalla Maïga a souligné qu’après avoir recouvré l’ensemble du territoire, l’accent sera mis sur les volets du développement.

Bembablin DOUMBIA

Lire aussi : #Mali : Les activités de l’AEEM suspendues par les autorités

Les activités de l'Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM) dans l'espace universitaire sont désormais suspendues jusqu’à nouvel ordre. L’information a été donnée ce jeudi 29 février par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique à travers un .

Lire aussi : #Mali : La semaine du réserviste commence ce vendredi

La semaine du réserviste commence ce vendredi pour prendre fin le 8 mars prochain à Bamako. L’annonce a été faite par les autorités à travers le communiqué du conseil des ministres du mercredi dernier.

Lire aussi : #Mali : Enlevés au Mali en mai 2022 : Les trois otages italiens ont été libérés

Le gouvernement italien a annoncé, hier, la libération de trois de ses compatriotes enlevés dans notre pays au mois de mai 2022. Nos confrères de La Croix, qui ont rapporté l’information, indiquent que la libération de ces otages, capturés par une alliance terroriste affiliée à Al-Qaida, .

Lire aussi : #Mali : Dr Choguel Kokalla Maïga : «Il est temps de s’unir pour construire la paix»

Le Premier ministre a animé, hier après-midi au CICB, une séance d’explication des récentes décisions majeures de la Transition à savoir la dénonciation de l’Accord pour la paix et la réconciliation, la création de l’Alliance des États du Sahel avec le Burkina Faso et le Niger et le .

Lire aussi : #Mali :Système des Nations unies : Comment mieux coordonner l’action après le départ de la Minusma ?

Comment mieux coordonner l’action des organisations internationales et des Fonds, Agences et Programmes des Nations unies après le retrait de la Minusma ? C’était, en substance, l’objet de la rencontre des membres du gouvernement avec les représentants des organisations internationales qui .

Lire aussi : #Mali : Mali-Allemagne : Volonté commune de renforcer la cooperation

Le partenaire allemand a, au titre de l’année 2023, octroyé plus de 23,4 milliards de Fcfa à notre pays pour financer des secteurs prioritaires comme la bonne gouvernance, l’eau et l’assainissement, l’agriculture durable et la promotion de l’emploi. Ce pays ami entend consolider ces acq.

Les articles de l'auteur

#Mali : Les activités de l’AEEM suspendues par les autorités

Les activités de l'Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM) dans l'espace universitaire sont désormais suspendues jusqu’à nouvel ordre. L’information a été donnée ce jeudi 29 février par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique à travers un communiqué.

Par Bembablin DOUMBIA


Publié jeudi 29 février 2024 à 14:04

#Mali : La semaine du réserviste commence ce vendredi

La semaine du réserviste commence ce vendredi pour prendre fin le 8 mars prochain à Bamako. L’annonce a été faite par les autorités à travers le communiqué du conseil des ministres du mercredi dernier.

Par Bembablin DOUMBIA


Publié jeudi 29 février 2024 à 11:00

#Mali : Enlevés au Mali en mai 2022 : Les trois otages italiens ont été libérés

Le gouvernement italien a annoncé, hier, la libération de trois de ses compatriotes enlevés dans notre pays au mois de mai 2022. Nos confrères de La Croix, qui ont rapporté l’information, indiquent que la libération de ces otages, capturés par une alliance terroriste affiliée à Al-Qaida, a été rendue possible par les services secrets italiens..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié mercredi 28 février 2024 à 08:43

#Mali : Dr Choguel Kokalla Maïga : «Il est temps de s’unir pour construire la paix»

Le Premier ministre a animé, hier après-midi au CICB, une séance d’explication des récentes décisions majeures de la Transition à savoir la dénonciation de l’Accord pour la paix et la réconciliation, la création de l’Alliance des États du Sahel avec le Burkina Faso et le Niger et le retrait des trois pays de la Cedeao..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié mardi 27 février 2024 à 08:29

#Mali :Système des Nations unies : Comment mieux coordonner l’action après le départ de la Minusma ?

Comment mieux coordonner l’action des organisations internationales et des Fonds, Agences et Programmes des Nations unies après le retrait de la Minusma ? C’était, en substance, l’objet de la rencontre des membres du gouvernement avec les représentants des organisations internationales qui s’est tenue, jeudi dernier, au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié lundi 26 février 2024 à 07:51

#Mali : Mali-Allemagne : Volonté commune de renforcer la cooperation

Le partenaire allemand a, au titre de l’année 2023, octroyé plus de 23,4 milliards de Fcfa à notre pays pour financer des secteurs prioritaires comme la bonne gouvernance, l’eau et l’assainissement, l’agriculture durable et la promotion de l’emploi. Ce pays ami entend consolider ces acquis et explorer par la même occasion d’autres pistes pour renforcer davantage la relation bilatérale.

Par Bembablin DOUMBIA


Publié jeudi 22 février 2024 à 08:56

#Mali : Renouveau démocratique du Mali : Le cheval de bataille du Parti panafricain-progressiste-Nieta

Le Parti panafricain-progressiste-Nieta (3P-Nieta) a lancé, samedi dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB), ses activités. La cérémonie de lancement était présidée par le président du 3P-Nieta, Modibo Soma Koné, en présence des militants et sympathisants de la même formation. L’on notait également la présence des représentants des partis politiques amis..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié mardi 20 février 2024 à 08:07

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner